Le Maroc augmente ses importations de blé français

7 mai 2022 - 07h00 - France - Ecrit par : A.T

Les importations marocaines de blé en provenance de France ont atteint 336 900 tonnes en avril dernier, faisant du royaume le plus gros client de l’Hexagone hors UE. Au total, le Maroc a déjà acheté de l’année, 1,2 million de tonnes de blé en France.

Malgré le conflit russo-ukrainien, le royaume peut compter sur ses importations en provenance d’Europe, notamment celles de la France, qui lui a vendu rien que le mois dernier quelque 336 900 tonnes, rapporte Argus Media.

Le Maroc a toujours recours à l’importation de ce produit agricole vu son importance dans la consommation locale. Les Marocains consomment plus de 10 millions de tonnes de blé par an, précise la même source.

A lire : Le Maroc perd 1,6 million d’hectares de céréales

Cette année, le royaume a été fortement touché par la sécheresse, causant une baisse significative de la production céréalière nationale. Par conséquent, les importations de blé devraient sensiblement augmenter.

Ainsi, pour assurer son stock national, le Maroc a toujours fait l’option de diversifier ses sources d’importations de blé pour ne pas justement dépendre d’un pays ou d’un seul partenaire. Outre la France, le pays dispose d’autres partenaires notamment le Brésil, l’Argentine, les États-Unis, le Royaume-Uni et le Canada et bien d’autres encore.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Importations - Agriculture - Sécheresse au Maroc

Aller plus loin

Le Maroc doit baisser sa consommation de pain

« Quels choix pour une plus grande autonomie du Maroc ? ». Le thème a fait l’objet d’une conférence sur la souveraineté alimentaire animée par le premier vice-président de la...

Le Maroc dispose d’un stock de blé suffisant malgré la guerre en Ukraine

Dans un contexte marqué par la hausse des prix des matières premières, le Maroc dispose d’un stock de blé suffisant, ceci, grâce aux dispositifs d’approvisionnement mis en place...

Importations de céréales : la facture s’alourdit pour le Maroc

À l’instar de plusieurs pays de par le monde, le Maroc souffre également de l’augmentation des prix des denrées alimentaires causée par la guerre entre la Russie et l’Ukraine. À...

Le Maroc perd 1,6 million d’hectares de céréales

Le ministre de l’Agriculture Mohamed Sadiki a annoncé lors de son dernier passage au parlement que la production de céréales cette année sera fortement réduite en raison de la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : record d’exportations d’avocat, mais à quel prix ?

Les agriculteurs marocains continuent de produire de l’avocat destiné à l’exportation, malgré le stress hydrique que connaît le royaume. Le volume des exportations de ce produit a déjà atteint 30 000 tonnes.

Tomate : le Maroc dépasse l’Espagne en Europe

Pour la première fois, le Maroc se hisse au rang de premier fournisseur de tomates sur le marché européen, devançant ainsi l’Espagne. Un pur hasard ? non, le Maroc prend peu à peu la place de premier fournisseur pour l’Europe.

Couverture sociale : un prêt de 3,1 MMDH de la BAD au Maroc

Le Maroc et la banque africaine de développement (BAD) ont signé deux accords de prêt pour le financement d’un projet de céréaliculture et la généralisation de la couverture sociale, portant sur un montant de plus de 3,1 milliards de dirhams.

Sécheresse : plus de 5% des Marocains menacés d’exode rural d’ici 2025

Plus de 5% de la population marocaine sont menacés par l’exode rural à l’horizon 2025 en raison la sécheresse sévère que traverse le pays, selon la Banque mondiale.

Tomate marocaine : le nouveau cauchemar des producteurs français

Face à l’augmentation des importations de tomates marocaines, les producteurs français expriment leur inquiétude et pointent du doigt une concurrence déloyale.

Maroc : la croissance s’accélère au 3ᵉ trimestre

Le Maroc s’attend à une légère accélération de son économie ce trimestre, avec une croissance prévue de 3,4 %, comparée à 3,2 % au trimestre précédent, selon les prévisions du Haut-commissariat au Plan (HCP).

Maroc : des stations de dessalement pour sauver l’agriculture

Le ministère marocain de l’Agriculture a adopté le dessalement de l’eau de mer à des fins d’irrigation. Dans cette dynamique, le département de Mohamed Saddiki a prévu la construction de nouvelles stations de dessalement dans certaines zones agricoles.

Aïd Al-Adha : le Maroc va importer un million de têtes de bétail

À quelques semaines de la célébration de l’Aïd Al-Adha, le gouvernement s’active pour satisfaire les besoins de la population. En tout, un million de têtes sera bientôt importé.

Maroc : les taxes sur les cigarettes électroniques passent à 40%

Les droits d’importation des cigarettes électroniques devraient passer de 2,5 à 40 % dès l’année prochaine. La mesure est très mal accueillie par les commerçants.

Maroc : les agriculteurs rattrapés par l’impôt

Au Maroc, les petits agriculteurs exploitants agricoles exonérés d’impôts réalisant un chiffre d’affaires inférieur à 5 millions de dirhams, doivent désormais remplir une déclaration de revenus, a récemment rappelé la Direction générale des impôts (DGI).