Avec le phosphate, le Maroc est devenu « gardien de l’approvisionnement alimentaire mondial »

14 février 2022 - 08h20 - Ecrit par : S.A

Le Maroc possède 75 % des réserves mondiales de phosphate -un minéral utilisé dans les engrais-, et ses exportations contribuent à réduire la faim en Afrique subsaharienne. Mais ce rôle que joue le royaume dans le maintien de la sécurité alimentaire en Afrique est menacé par la montée en flèche des prix de l’énergie et le changement climatique. C’est ce que révèle un rapport du Middle East Institute (MEI).

Le Maroc détient environ 75 % des réserves mondiales de phosphate. En 2020, le Maroc disposait de réserves d’environ 50 milliards de tonnes métriques de cette roche. Le royaume a fait le choix il y a plusieurs décennies de devenir l’un des plus grands producteurs d’engrais au monde en ne se contentant pas d’exporter la matière première. En 2020, le groupe OCP détenait ainsi 54 % des parts de marché des exportations d’engrais vers l’Afrique. L’entreprise publique est présente dans 12 pays africains, dont le Nigeria, le Ghana, la Côte d’Ivoire et le Sénégal.

À lire : Le Maroc et Israël parlent agriculture innovante à l’ONU

Selon l’auteur du rapport, Michael Tanchum, chargé de mission senior associé au programme Afrique du Conseil européen des relations étrangères (ECFR) et chargé de mission non résident au Middle East Institute à Washington, le Maroc a revu ses ambitions à la hausse et est devenu un « gardien de l’approvisionnement alimentaire mondial ». Plus de 630 000 agriculteurs ont bénéficié d’un programme de l’OCP appelé Agribooster, qui a permis d’augmenter considérablement le rendement des cultures. Le rendement du maïs au Nigeria a ainsi augmenté de 48 % et celui du millet au Sénégal de 63 %, est-il précisé.

À lire : L’OCP achève bientôt la construction de l’usine d’engrais et d’ammoniaque au Nigeria

« Le Maroc réalise d’impressionnantes augmentations de rendement agricole dans toute l’Afrique, empêchant ainsi la crise alimentaire du continent de s’aggraver », a déclaré à DW Michael Tanchum. Le rapport souligne par ailleurs que l’extraction du phosphate et la production d’engrais sont des processus à forte intensité d’énergie et d’eau, responsables de la consommation d’environ 7 % de la production annuelle d’électricité du Maroc et de 1 % de ses réserves d’eau.

À lire : L’OCP imperturbable sur le marché mondial

Les blocages pandémiques des deux dernières années ont limité l’approvisionnement en gaz naturel. En conséquence, les prix sont montés en flèche. Ces augmentations de prix ont « déclenché un cercle vicieux de hausse des prix des engrais et des denrées alimentaires », ce qui a non seulement eu un impact sur le coût de la production de phosphate, mais menace également de déclencher une nouvelle vague de famine en Afrique subsaharienne, a déclaré le chargé de mission senior associé au programme Afrique du Conseil européen des relations étrangères.

Tags : Office Chérifien des phosphates (OCP) - Phosphates - Afrique - Exportations

Aller plus loin

Phosphates : les exportations ont doublé fin mars

À fin mars dernier, les recettes des exportations marocaines de phosphates et de dérivés ont presque doublé, atteignant 24,54 milliards de dirhams (MMDH) contre 13,43 MMDH, un an...

Approvisionnement en phosphate : le Japon s’oriente vers le Maroc

Le conflit russo-ukrainien bouscule la filière des engrais dans le monde. Pour la première fois, le Japon a commencé à importer du phosphate du Maroc, pour sécuriser son...

Engrais : le Maroc va-t-il surclasser la Russie ?

Le Maroc pourrait surclasser la Russie contre qui des sanctions européennes ont été prises en matière d’exportations d’engrais. Pour preuve, la guerre russo-ukrainienne produit un...

L’OCP imperturbable sur le marché mondial

L’Office chérifien des phosphates (OCP), n’a pas été perturbé par la crise sanitaire qui secoue la planète. Le groupe qui occupe le tiers du marché mondial, reste le...

Nous vous recommandons

Port du voile : Bella Hadid critique la France

La top-modèle américaine Bella Hadid appelle la France, l’Inde, le Québec, la Belgique et tous les autres pays du monde qui sont discriminatoires envers les femmes musulmanes, à repenser leur politique.

Les compagnies aériennes reviennent en force au Maroc

La crise sanitaire liée au coronavirus n’a visiblement pas provoqué un désintérêt des compagnies aériennes pour la destination Maroc. Les dessertes ne cessent de se multiplier.

À Paris, les supporters célèbrent la victoire de l’Algérie contre le Maroc

L’Algérie s’est imposée samedi 11 décembre face au Maroc lors du dernier quart de finale de la coupe arabe. À Paris, les supporters des Fennecs ont célébré cette victoire sur les Champs-Élysées.

Sahara : la Russie soutient le Polisario contre le Maroc

L’ambassadeur de Russie en Algérie, Igor Belyaev, a déploré le changement brusque de position de l’Espagne sur le Sahara, rappelant qu’elle a une « responsabilité historique » envers le peuple sahraoui, celle d’achever le processus de...

« La Gazelle d’Or », chère au couple Chirac, en vente

Le mythique hôtel La Gazelle d’Or à Taroudant, très cher à l’ancien président français Jacques Chirac, sera finalement mis en vente judiciaire le 22 mai prochain.

Une traversée Tanger Med-Marseille a failli virer au drame (photos)

Parti de Tanger Med pour Marseille, un ferry a failli faire naufrage à cause des conditions météorologiques défavorables. Une centaine de Français, citoyens européens et MRE se trouvaient à bord du...

Les MRE se trouvant au Maroc craignent la fermeture des frontières

Avec la multiplication des cas de contamination, le Maroc pourrait à nouveau se barricader à travers le reconfinement et la fermeture des frontières. Malgré la campagne de vaccination, le pays a connu une flambée des cas positifs et cela se justifierait,...

Ryanair lance la ligne Paris-Beauvais/Agadir

Ryanair compte lancer dix nouvelles liaisons aériennes dont une vers le Maroc au départ de l’aéroport de Paris-Beauvais dans le cadre de son programme hivernal.

L’Espagne pourrait délaisser le gaz algérien au profit du gaz qatari

La prochaine visite en Espagne de l’émir du Qatar, le cheikh Tamim bin Hamad bin Khalifa, pourrait être l’occasion pour les autorités espagnoles de négocier le remplacement du gaz algérien par du gaz...

Sebta exige désormais le visa aux Marocains

Comme prévu, le gouvernement de Sebta a décidé de supprimer l’exemption de visa accordée aux Marocains. De nouvelles conditions d’entrée sur l’enclave ont été fixées et entrent en vigueur dès la fin du mois de...