Engrais : le Guyana demande de l’aide au Maroc

11 avril 2022 - 13h20 - Monde - Ecrit par : S.A

Le Guyana est en pourparlers avec le Maroc, afin d’obtenir de celui-ci son aide en ces temps de flambée du prix des engrais.

Lors d’une visite au marché de Leonora samedi dernier, Dr Irfaan Ali, président de la République coopérative du Guyana, a fait savoir que le chef de la diplomatie guyanais discute avec le Maroc sur une éventuelle réduction du coût des engrais actuellement très élevée, rapporte Guyanatimesgy.com. « Le ministre Hugh Todd travaille actuellement sur une initiative. Nous discutons avec le Maroc depuis un moment maintenant pour voir si nous pouvons les engager directement sur la question des engrais. Nous progressons maintenant et d’ici juillet, nous devrions avoir des nouvelles positives », a-t-il déclaré.

À lire : Avec le phosphate, le Maroc est devenu « gardien de l’approvisionnement alimentaire mondial »

Les composés d’urée et d’ammoniac seraient les engrais les plus utilisés en Guyana, qui importe environ 45 000 tonnes par an — la majorité voire la totalité de ses engrais pour le secteur agricole. Le Maroc qui possède 75 % des réserves mondiales de phosphate — un minéral utilisé dans les engrais peut être d’une grande aide pour ce pays d’Amérique du Sud dont le secteur agricole est fortement tributaire des engrais.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Agriculture - Office Chérifien des phosphates (OCP) - Phosphates

Aller plus loin

Engrais : le Brésil demande l’aide du Maroc

Afin de réduire sa dépendance aux importations suite au conflit Russo-Ukrainien, le Brésil a sollicité par le Maroc, pour assurer son approvisionnement en engrais.

Le Pérou veut acheter des engrais au Maroc

Le Pérou veut allouer la somme de 900 millions de sols (22 millions d’euros) pour l’achat d’engrais et d’urée au Maroc et dans d’autres pays afin de faire face à la pénurie...

L’Inde veut acheter des engrais au Maroc

Afin de sécuriser ses récoltes, l’Inde entend conclure des accords avec le Maroc pour s’approvisionner en engrais. La saison du kharif (cultures d’été) s’installe.

Le Maroc veut installer une usine d’engrais au Guatemala

Le Maroc envisage d’installer une usine de production d’engrais au Guatemala pour approvisionner l’Amérique latine. Les autorités des deux pays vont signer très prochainement un...

Ces articles devraient vous intéresser :

Agriculture : appel au renforcement de la coopération entre le Maroc et Israël

Le ministre israélien de l’Agriculture appelle le Maroc et l’État hébreu à s’investir davantage dans le développement du secteur agricole à travers la signature d’accords de partenariat.

Le groupe marocain OCP renforce son soutien aux agriculteurs africains

Dans un contexte marqué par la flambée des prix des denrées alimentaires au niveau international, l’Office chérifien des phosphates (OCP) a décidé d’intensifier ses efforts pour soutenir les agriculteurs africains. 4 millions de tonnes (Mt) d’engrais...

Maroc : Une baisse record des exportations d’oranges

Les exportations marocaines d’oranges ont considérablement chuté au cours des huit premiers mois de 2023, s’établissant à 30 000 tonnes contre 109 000 tonnes en 2022.

Maroc : la pastèque sacrifiée pour préserver l’eau ?

Des associations locales de la province d’Al Haouz ont sollicité Rachid Benchikhi, le gouverneur de la province, pour qu’il interdise la culture de pastèques et de melons.

Le Maroc contraint de réorienter sa production agricole

Face à la sécheresse et au stress hydrique d’une part, et à l’inflation d’autre part, le gouvernement marocain est contraint de revoir sa politique agricole et alimentaire pour garantir l’eau et le pain.

Le Maroc va importer 2,5 millions de tonnes de blé

Le Maroc veut importer 2,5 millions de tonnes de blé entre le 1ᵉʳ juillet et le 30 septembre 2023, a annoncé l’Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses (ONICL).

Maroc : la croissance s’accélère au 3ᵉ trimestre

Le Maroc s’attend à une légère accélération de son économie ce trimestre, avec une croissance prévue de 3,4 %, comparée à 3,2 % au trimestre précédent, selon les prévisions du Haut-commissariat au Plan (HCP).

Le marché britannique souffre de la pénurie de tomates marocaines

La baisse des exportations de tomates marocaines affecte le marché de légumes au Royaume-Uni. De nombreux Britanniques déplorent la situation sur les réseaux sociaux.

Les objectifs ambitieux du Maroc pour la culture de dattes

Le Maroc a des objectifs ambitieux pour la culture des dattes. Il entend notamment atteindre une production annuelle de 300 mille tonnes d’ici 2030 et se donne les moyens pour sa concrétisation.

Le Maroc va faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les Grenadines

Le Maroc envisage de faire un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les-Grenadines l’année prochaine. Une feuille de route pour la coopération entre les deux pays dans les trois ou cinq années à venir est en cours d’élaboration.