Engrais : l’Europe mise sur le Maroc

27 août 2022 - 22h20 - Monde - Ecrit par : A.T

Face à la flambée des prix des matières premières liée à la crise à la guerre en Ukraine, l’Europe envisage d’augmenter ses importations d’engrais au Maroc. 40 % des importations européennes de phosphate provenaient du royaume.

L’enjeu est majeur pour l’Union européenne, qui importe de Russie à la fois le gaz et l’engrais alors que le gouvernement russe a d’ores et déjà recommandé à ses producteurs d’engrais de suspendre leurs exportations.

Dans une déclaration à Euractiv, Jacob Hansen, directeur général de Fertilizers Europe, le réseau qui représente la majorité des producteurs d’engrais en Europe a exprimé ses inquiétudes et annoncé la nouvelle feuille du continent, concernant l’approvisionnement en engrais.

A lire : Engrais : le Maroc pourrait détenir la clé de l’approvisionnement alimentaire mondial

« Le gaz est une matière première importante pour la production de l’engrais », ajoutant que « la guerre en Ukraine a conduit à la hausse des prix des engrais et sans eux nous ne pouvons pas assurer notre sécurité alimentaire ». « Les engrais minéraux sont utilisés dans 50 % de la production alimentaire. 60 % des importations viennent de Russie et de Biélorussie », a-t-il précisé.

Dans ses conditions, l’Europe a décidé de se tourner vers d’autres sources d’approvisionnement et de renforcer ses relations commerciales existantes. À cet effet, le Maroc à travers l’OCP est cité comme une alternative viable. « La solution la plus évidente est d’acheter plus d’engrais en Afrique du Nord, en particulier au Maroc », a déclaré Hansen, ajoutant que le royaume est ainsi encouragé à augmenter sa production pour combler le vide.

Sujets associés : Union européenne - Importations - Agriculture - Office Chérifien des phosphates (OCP)

Aller plus loin

L’OCP augmente la production d’engrais malgré le manque d’ammoniac russe

En vue de répondre à la demande mondiale en croissante d’engrais, l’OCP a annoncé son ambition d’augmenter sa production de cette année de 10 %, en dépit des difficultés...

Les engrais du Maroc, à teneur élevée en cadmium, interdits dans l’UE

Les engrais phosphatés du Maroc et d’autres pays contenant plus de 60 milligrammes de cadmium par kilo ne sont plus autorisés sur le marché de l’Union européenne, selon une...

Phosphate : Abdelmadjid Tebboune porte des accusations contre le Maroc

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune accuse le Maroc sans le nommer de «  faire de la politique avec les engrais  ». Le royaume possède 70 % des réserves mondiales de...

États-Unis : le Michigan veut importer de l’engrais du Maroc

Pour faire face à la hausse du prix de l’engrais sur le marché américain, des fermiers ont demandé au Congrès d’adopter une résolution facilitant l’importation des engrais et...

Ces articles devraient vous intéresser :

L’Europe cherche à punir le Maroc

L’éclatement du scandale de corruption au Parlement européen doublé d’une résolution relevant la détérioration des droits de l’Homme est à l’origine des nouvelles tensions entre le Maroc et l’Europe. Cette dernière cherche-t-elle à punir le royaume ?

Maroc : l’huile d’olive devient un luxe

Au Maroc, le prix de l’huile d’olive augmente fortement. En cause, la sécheresse et les vagues de grande chaleur qui ont touché la production de ce petit fruit indispensable aux saveurs des mets des Marocains.

Tomate : le Maroc dépasse l’Espagne en Europe

Pour la première fois, le Maroc se hisse au rang de premier fournisseur de tomates sur le marché européen, devançant ainsi l’Espagne. Un pur hasard ? non, le Maroc prend peu à peu la place de premier fournisseur pour l’Europe.

Le Maroc fait un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les Grenadines

Le Premier ministre Ralph Gonsalves a annoncé que le Maroc fera un important don d’engrais à Saint-Vincent-et-les-Grenadines.

Maroc : une baisse des taxes sur les médicaments prévue en 2023

Afin de permettre aux Marocains d’avoir accès aux services de santé, le gouvernement envisage de revoir la fiscalité sur les médicaments et produits de santé. Des mécanismes sont en cours d’élaboration pour réduire la TVA sur l’importation de ces...

Tomate marocaine : le nouveau cauchemar des producteurs français

Face à l’augmentation des importations de tomates marocaines, les producteurs français expriment leur inquiétude et pointent du doigt une concurrence déloyale.

Aïd Al Adha au Maroc : les éleveurs redoutent les importations de moutons

À moins de deux mois de l’Aïd Al Adha, de grosses incertitudes subsistent quant à la disponibilité et au prix du mouton, bête la plus prisée par les Marocains pour cette fête. Cette année, le Maroc veut importer des moutons, une décision qui ne plaît...

Maroc : record d’exportations d’avocat, mais à quel prix ?

Les agriculteurs marocains continuent de produire de l’avocat destiné à l’exportation, malgré le stress hydrique que connaît le royaume. Le volume des exportations de ce produit a déjà atteint 30 000 tonnes.

Maroc : vers une baisse de la production d’olive

Selon les prévisions de la Fédération Interprofessionnelle Marocaine de l’Olive, la production d’olives au titre de la prochaine campagne, devrait être en baisse, en raison des effets du changement climatique et de la sécheresse qui sévit cette année...

Le Maroc capable d’établir un record en matière d’exportations d’avocats

Le Maroc a enregistré une hausse record de ses exportations d’avocats en volume au cours de la saison et pourrait rééditer l’exploit au cours de la saison 2022/23 (juillet-juin).