Maroc : le coût des importations de produits énergétiques et de blé explose

2 mars 2022 - 21h40 - Economie - Ecrit par : A.T

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

À fin janvier dernier, les importations énergétiques ont augmenté de 67 % par rapport à la même période de l’année dernière, atteignant 7,9 milliards de dirhams, tandis que celles du blé ont triplé, totalisant 2,6 milliards de dirhams.

Concrètement, la facture énergétique atteint un montant de 7,9 milliards de dirhams contre 4,7 milliards de dirhams il y a un an, indique l’Office des Changes dans sa récente note, précisant que cette facture élevée est provoquée par la hausse vertigineuse des cours mondiaux et des matières premières.

Selon les chiffres, les prix des carburants importés (gas-oils et fuel-oils) ont connu une hausse de 60,4 %, et sont passés à 6 436 dirhams la tonne à fin janvier 2022, contre 4 013 dirhams la tonne un an auparavant, alors que dans le même temps, les quantités importées sont restées quasiment stables.

A lire : Hausse des prix : l’économie marocaine mise à rude épreuve

S’agissant du blé, les importations ont littéralement explosé en janvier s’élevant à 2,6 milliards de dirhams en janvier 2022, contre seulement 901 millions de dirhams en janvier 2021. En d’autres termes, les importations de blé ont été multipliées par trois en un an, selon la même source.

Cette évolution est due à l’élévation simultanée des prix du blé sur les marchés mondiaux (3 238 dirhams la tonne à fin janvier 2022 contre 2 669 dirhams la tonne à fin janvier 2021) et des quantités qui ont plus que doublé (805 millions de tonnes à fin janvier 2022 contre 338 millions de tonnes à fin janvier 2021).

Sujets associés : Exportations - Office des changes

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Les Marocains pourront-ils manger du pain l’été prochain ?

Le blé, principale denrée de base au Maroc, est au cœur des inquiétudes depuis l’invasion ukrainienne. Alors que les prix grimpent à l’import et que la production nationale est...

Maroc : la facture des importations s’envole

À fin janvier dernier, le Maroc a importé un volume de 805  000 tonnes de blé soit le double par rapport à un an auparavant, en raison de la faible production...

Hausse des prix : l’économie marocaine mise à rude épreuve

Face à la hausse des cours mondiaux, notamment le pétrole, le gaz et les denrées alimentaires, l’économie marocaine est mise à rude épreuve. Le gouvernement devra revoir ses...

Des clarifications sur l’interruption des exportations du blé ukrainien vers le Maroc

Oksana Vasilyeva, ambassadeur de l’Ukraine à Rabat a apporté des clarifications sur l’interruption du blé ukrainien vers le Maroc, après l’invasion russe, lancée le 24 février...

Nous vous recommandons

Exportations

L’Espagne a vendu du matériel militaire au Maroc pour 15 millions d’euros en 2021

Le Maroc a acheté divers matériels de défense auprès de l’Espagne pour 14,9 millions d’euros en 2021, selon un rapport du secrétaire d’État espagnol au Commerce sur les exportations de matériel de défense.

Ceuta veut se développer sans le Maroc

Le développement économique de Ceuta préoccupe le journal El Español-Invertia qui organise, du mardi 28 au mercredi 29 septembre, un Forum économique en vue d’analyser le potentiel économique, touristique et social de la ville et les opportunités qui...

Maroc : forte augmentation des exportations automobiles

Au Maroc, les exportations dans le secteur de l’automobile sont en forte hausse au premier trimestre de 2021, atteignant 38,9 % pour un gain de 22,6 milliards de dirhams. Ces chiffres sont en nette progression par à la même période en 2020, a indiqué...

Maroc-Algérie : la crise diplomatique freine l’intégration régionale

La crise diplomatique entre le Maroc et l’Algérie a de graves répercussions sur les transactions commerciales entre les deux pays voisins, mettant ainsi à mal l’intégration régionale.

L’Algérie reprend ses relations commerciales avec l’Espagne

L’Algérie a levé jeudi son blocus commercial contre l’Espagne, autorisant à nouveau les opérations de commerce extérieur avec le pays. Est-ce le début d’un apaisement des tensions entre les deux pays...

Office des changes

Maroc : chute de 20% de la facture énergétique

Au cours des quatre premiers mois de l’année 2020, la facture énergétique s’est établie à 20,45 milliards de dirhams (MMDH), en chute de 21,8 % par rapport à la même période en 2019. Selon l’Office des changes, ce recul est essentiellement dû à la diminution...

Ruée des Marocains vers l’immobilier espagnol

Les Marocains résidant au Maroc ont acquis un nombre important de biens immobiliers en Espagne en 2020. L’Office des changes a décidé de procéder à un audit des opérations d’acquisition.

Le Maroc attire à nouveau les investissements directs étrangers

Le flux des investissements directs étrangers (IDE) au Maroc a enregistré une hausse de 16,9 % durant les huit premiers mois de l’année.

Les transferts des Marocains du monde dépassent 86 MMDH à fin novembre

Les transferts de fonds effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont maintenu leur tendance à la hausse malgré la fermeture des frontières. À fin novembre, ils se sont sont élevés à plus de 86,48 milliards de dirhams (MMDH) contre 61,29 MMDH une...

Transferts MRE : la progression resterait soutenue en 2022

La hausse des transferts des MRE enregistrée cette année, malgré la crise sanitaire, devrait se poursuivre en 2022. Une progression que les spécialistes attribuent à la reprise de l’économie mais surtout à l’amélioration de la situation épidémiologique à...