Maroc : le coût des importations de produits énergétiques et de blé explose

2 mars 2022 - 21h40 - Economie - Ecrit par : A.T

À fin janvier dernier, les importations énergétiques ont augmenté de 67 % par rapport à la même période de l’année dernière, atteignant 7,9 milliards de dirhams, tandis que celles du blé ont triplé, totalisant 2,6 milliards de dirhams.

Concrètement, la facture énergétique atteint un montant de 7,9 milliards de dirhams contre 4,7 milliards de dirhams il y a un an, indique l’Office des Changes dans sa récente note, précisant que cette facture élevée est provoquée par la hausse vertigineuse des cours mondiaux et des matières premières.

Selon les chiffres, les prix des carburants importés (gas-oils et fuel-oils) ont connu une hausse de 60,4 %, et sont passés à 6 436 dirhams la tonne à fin janvier 2022, contre 4 013 dirhams la tonne un an auparavant, alors que dans le même temps, les quantités importées sont restées quasiment stables.

A lire : Hausse des prix : l’économie marocaine mise à rude épreuve

S’agissant du blé, les importations ont littéralement explosé en janvier s’élevant à 2,6 milliards de dirhams en janvier 2022, contre seulement 901 millions de dirhams en janvier 2021. En d’autres termes, les importations de blé ont été multipliées par trois en un an, selon la même source.

Cette évolution est due à l’élévation simultanée des prix du blé sur les marchés mondiaux (3 238 dirhams la tonne à fin janvier 2022 contre 2 669 dirhams la tonne à fin janvier 2021) et des quantités qui ont plus que doublé (805 millions de tonnes à fin janvier 2022 contre 338 millions de tonnes à fin janvier 2021).

Sujets associés : Exportations - Office des changes

Aller plus loin

Maroc : les subventions au pain coûtent très cher à l’Etat

Le Maroc a augmenté la subvention allouée au blé tendre qui, depuis le début de l’année en cours, est estimée à plus de 3MMDH. C’est ce qu’a annoncé jeudi à Rabat, Mustapha...

Des clarifications sur l’interruption des exportations du blé ukrainien vers le Maroc

Oksana Vasilyeva, ambassadeur de l’Ukraine à Rabat a apporté des clarifications sur l’interruption du blé ukrainien vers le Maroc, après l’invasion russe, lancée le 24 février...

Hausse du prix du blé : le Maroc touché par le conflit russo-ukrainien

Alors que les missiles russes frappent l’Ukraine, les experts préviennent que l’impact du conflit ne manquera pas de se répercuter sur tous les pays africains, dont le Maroc.

Les Marocains pourront-ils manger du pain l’été prochain ?

Le blé, principale denrée de base au Maroc, est au cœur des inquiétudes depuis l’invasion ukrainienne. Alors que les prix grimpent à l’import et que la production nationale est...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc dans le Top 10 mondial des fournisseurs de fruits surgelés

Le Maroc a quadruplé ses exportations de framboise surgelée vers l’Union européenne (UE) en deux ans, passant de 3 600 tonnes en 2020 à 16 700 tonnes en 2022.

Le nouveau régime des dotations touristiques porte préjudice aux Marocains voyageant à l’étranger

Alors que l’Office des Changes assure avoir entrepris une réforme pour simplifier le régime des dotations touristiques pour tous les intervenants, y compris les banques, il a été constaté que le nouveau régime porte préjudice à de nombreux Marocains...

Tomate au Maroc : production en chute, prix en hausse

Les producteurs de tomates rondes au Maroc alertent sur une baisse significative de la production et une inflation des prix. Voici leur explication.

Maroc : hausse du déficit commercial en 2021

Sur l’ensemble de l’année 2021, les échanges commerciaux du Maroc ont connu un important rebond, marqués par une hausse du déficit commercial à 15,5 %, selon Bank Al-Maghrib.

Le marché britannique souffre de la pénurie de tomates marocaines

La baisse des exportations de tomates marocaines affecte le marché de légumes au Royaume-Uni. De nombreux Britanniques déplorent la situation sur les réseaux sociaux.

Les exportations marocaines dopées par le phosphate

Le premier semestre de 2022 a été témoin d’un essor des exportations marocaines de phosphates et dérivés.

Maroc : les prix des fruits et légumes atteignent des sommets

Au Maroc, les prix des fruits et légumes continuent d’augmenter et de peser sur le budget mensuel des Marocains en raison notamment des exportations.

Des influenceurs marocains impliqués dans des achats immobiliers illégaux à l’étranger

L’Office des changes a découvert que des influenceurs et créateurs de contenu sur Internet ont des propriétés non déclarées à l’étranger et violent les textes régissant le change.

Total annonce un projet à 10,69 milliards de dollars au Maroc

Le PDG de Total Energies, Patrick Pouyanné, a fait part lors de l’Assemblée générale mixte des actionnaires du jeudi 26 mai 2023, d’un projet ambitieux d’énergie renouvelable au Maroc.

Les Marocains du monde ont envoyé 93,7 MMDH en 2021

Les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) au titre de 2021 ont connu une hausse de 37,5 % par rapport à 2020, d’après le rapport annuel sur la situation économique, monétaire et financière de Bank Al-Maghrib (BAM).