Maroc : les subventions au pain coûtent très cher à l’Etat

29 avril 2022 - 14h00 - Economie - Ecrit par : G.A

Le Maroc a augmenté la subvention allouée au blé tendre qui, depuis le début de l’année en cours, est estimée à plus de 3MMDH. C’est ce qu’a annoncé jeudi à Rabat, Mustapha Baitas, ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement.

Face aux incertitudes économiques et climatiques actuelles marquées par la cherté, voire rareté de certains produits comme le blé tendre, le gouvernement marocain a dû prendre des mesures urgentes.

À lire :Quelles conséquences économiques de la guerre russo-ukrainienne pour le Maroc ?

« Aux seuls 4 premiers mois de l’année en cours, la subvention allouée au blé tendre totalisait 3 MMDH et ce, en vertu d’un accord conclu par le gouvernement avec les minoteries et les boulangeries, fixant le prix de cette matière première à 270 dirhams le quintal », a souligné Mustapha Baitas lors d’un point de presse à l’issue de la réunion hebdomadaire du Conseil de gouvernement.

À lire :Hausse du prix du blé : remise en cause du modèle économique marocain ?

Pour ce qui est de la flambée des prix du reste des produits de base, le ministre a indiqué que le prix des produits locaux sont restés stables, mais que ceux importés font les frais des aléas du marché international. C’est ce qui a poussé le gouvernement à prendre des mesures pour « limiter les exportations, mener des opérations de contrôle dans les points de vente en gros et de dialoguer avec les professionnels, afin de réduire les prix d’un ensemble de produits de première nécessité, notamment les légumes, dont les prix sont actuellement stables et tendent même à diminuer », a-t-il dit.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Importations - Exportations - Politique économique - Consommation - Crise économique - Mustapha Baitas

Aller plus loin

Hausse du prix du blé : remise en cause du modèle économique marocain ?

Comme de nombreux pays ayant des relations commerciales avec la Russie et l’Ukraine, le Maroc est sérieusement perturbé par la crise entre les deux pays, avec la flambée des...

Vers une augmentation du prix du pain au Maroc ?

Mauvaise nouvelle pour les consommateurs. Le prix du pain pourrait augmenter prochainement au Maroc, en raison de l’instabilité sur le marché national.

Maroc : les subventions aux produits explosent

En vue d’atténuer les effets de la hausse des cours mondiaux et des prix des matières premières, le gouvernement a eu recours à des subventions. À fin avril dernier, les...

Blé : le Maroc lance un nouvel appel d’offres

Le Maroc compte importer trois millions de quintaux de blé tendre et un million de quintaux de blé dur. pour sécuriser son stock stratégique de céréales Mercredi, un nouvel...

Ces articles devraient vous intéresser :

La sécheresse pousse le Maroc à multiplier ses achats de blé sur le marché mondial

Le Maroc maintient son système de restitution à l’importation du blé tendre au profit des opérateurs. Une importante quantité de cette céréale sera bientôt commandée.

Nouvel appel au roi Mohammed VI

L’ancien joueur du Raja, Yassine Salhi s’est adressé au roi Mohammed VI dans un post sur Instagram, lui demandant d’intervenir, face à la flambée des prix.

Maroc : Une baisse record des exportations d’oranges

Les exportations marocaines d’oranges ont considérablement chuté au cours des huit premiers mois de 2023, s’établissant à 30 000 tonnes contre 109 000 tonnes en 2022.

Face à l’inflation, le Maroc interdit certaines exportations

Le Maroc a annoncé une série de mesures pour lutter contre l’inflation et stabiliser les prix des aliments, notamment des fruits et des légumes, avant le début du mois de ramadan. Ces mesures comprennent la restriction de l’exportation de ces produits,...

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Maroc : hausse vertigineuse des faillites d’entreprises

Une « hausse vertigineuse » du nombre de défaillances d’entreprises devrait toucher le Maroc, selon Allianz Trade, leader mondial de l’assurance-crédit.

Les prix de la viande au Maroc résisteront-ils à la sécheresse ?

Les prix de la viande connaîtra-t-il une augmentation au Maroc à cause de la sécheresse qui touche le Maroc depuis quelques années ? Voici la réponse d’un expert du secteur.

Ramadan et réseaux sociaux : les photos d’iftar divisent

Pendant le mois sacré de Ramadan, de nombreux influenceurs marocains publient quotidiennement sur les réseaux sociaux des photos de tables garnies de mets et de boissons pour la rupture du jeûne (iftar). Un comportement perçu comme de la provocation...

Maroc : les prix des fruits et légumes atteignent des sommets

Au Maroc, les prix des fruits et légumes continuent d’augmenter et de peser sur le budget mensuel des Marocains en raison notamment des exportations.

Maroc : révision de l’impôt sur le revenu

Le gouvernement marocain, via son porte-parole Mustapha Baitas, a annoncé une révision de l’Impôt sur le revenu (IR) avec pour objectif d’augmenter les revenus des employés et fonctionnaires.