Hausse des prix : le PJD tacle le gouvernement

18 avril 2022 - 18h00 - Ecrit par : A.T

Dans un contexte de cherté de la vie, le parti de la justice et du développement (PJD) a taclé le gouvernement, le mettant en garde contre « les dangers de la tension sociale ».

Pour le parti de Lampe, les différentes mesures prises par le gouvernement pour atténuer la flambée des prix des denrées premières et celle du carburant sont insuffisantes. Dans un communiqué publié en fin de semaine dernière, le Secrétaire général s’est dit préoccupé par la situation, estimant que les fluctuations des marchés internationaux ne sont pas des arguments suffisants pour expliquer la hausse des prix.

Selon lui, le gouvernement ferait preuve de lenteur dans la prise des décisions. Où sont les compétences et les promesses, la confiance, la stratégie… ? S’interroge le PJD selon qui la taille des promesses illusoires qui se sont avérées fausses. Le parti accuse le gouvernement de se retrancher derrière la réforme et le contexte international. « Le gouvernement n’a qu’à assumer sa responsabilité et avoir le courage de se rétracter, car l’affaire ne requiert qu’une seule signature, celle du Premier ministre », souligne-t-on.

A lire : Prix du carburant au Maroc : 340MDH d’aides directes déjà perçus par les transporteurs

Dans une situation aussi difficile, le peuple n’accepte pas de « rester neutre, garder le silence, rester dans l’observation, ni tomber dans la provocation et la désinformation par des déclarations irresponsables telles que les déclarations du porte-parole du gouvernement », a prévenu Benkirane, faisant allusion aux tergiversations de Mustapha Baitas sur le prix des tomates.

Exprimant « sa grande inquiétude » sur la poursuite de la hausse des prix de nombreux produits, notamment les carburants, le secrétaire général a invité le gouvernement à communiquer de manière « claire, sérieuse et responsable » afin de prendre les mesures nécessaires pour faire face aux compagnies pétrolières et protéger les citoyens.

Tags : Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Crise économique - Abdelilah Benkirane

Aller plus loin

Maroc : cinq PJDistes devant la Justice à Tétouan

Pour avoir incité des citoyens à prendre d’assaut le domaine public sans en avoir reçu l’autorisation, plusieurs membres et anciens conseillers communaux du Parti de la Justice et...

Prix du carburant au Maroc : 340MDH d’aides directes déjà perçus par les transporteurs

L’aide directe annoncée aux transporteurs marocains pour atténuer l’envol des prix du carburant est effective. À ce jour, le gouvernement a déjà débloqué quelque 340 millions de...

Hausse des prix au Maroc : appel à la grève générale le 20 juin

La semaine prochaine sera tendue dans la fonction publique. Trois syndicats marocains ont annoncé la paralysie de l’administration publique le 20 juin, pour protester contre la...

Passe d’armes entre Benkirane et Akhannouch

Dans un live sur sa page Facebook mardi, Abdelilah Benkirane, le secrétaire général du PJD, est revenu sur les passes d’armes au parlement entre Aziz Akhannouch et le député...

Nous vous recommandons

Maroc : probable reprise des liaisons maritimes avec l’Espagne

Le Maroc pourrait reprendre le trafic maritime de passagers avec l’Espagne, suspendu depuis mars 2020 pour raison de crise sanitaire.

Sécheresse : crainte de pénurie d’eau à Rabat et Casablanca

La crainte de la soif plane sur les villes de Rabat et Casablanca, touchées par une sécheresse qui dure depuis plusieurs mois. Un plan d’urgence est mis en place par les autorités.

Gaz : des résultats au-delà des attentes au large de Larache

Les ressources gazières d’Anchois ont dépassé largement les estimations, selon les résultats de la certification. La société Chariot va démarrer l’exploitation du puits, tout en poursuivant la prospection et en accélérant les procédures pour la...

De nouveaux avions pour Royal Air Maroc

Face à une énorme demande cet été, Royal Air Maroc (RAM) a décidé d’affréter des avions auprès de la compagnie SmartLynx Airlines. Cette décision s’inscrit dans le cadre du renforcement de ses liaisons...

Maroc : le mariage par « la Fatiha » en débat

Le mariage coutumier (par Fatiha) est une préoccupation majeure pour les membres du gouvernement, les universitaires, les juristes ainsi que les acteurs associatifs. Ces derniers estiment que c’est une problématique juridico-sociétale à...

Enquête après le décès d’une Québécoise au Maroc

Une Québécoise de 26 ans est récemment décédée au Maroc après avoir subi une intervention chirurgicale. Le Bureau du coroner du Québec a décidé d’ouvrir une enquête pour élucider la mort de la jeune femme.

Abdel, tétraplégique, menacé d’expulsion vers le Maroc

Arrivé en France en 2019 avec un visa touristique pour se faire soigner, Abdel, tétraplégique, est sous le coup d’une Obligation de quitter le territoire français (OQTF). Sa demande d’asile ainsi que celle de carte de séjour pour raison médicale ont été...

Emouvant retour de Najat Vallaud-Belkacem dans son village au Maroc (vidéo)

Najat Vallaud-Belkacem, est en vacances dans sa ville natale à Béni Chiker, province de Nador. La Franco-marocaine espère un jour « pouvoir retourner vivre » dans cette ville qui l’a vu naître.

Redouane Ahrouch condamné pour ne pas avoir serré la main à une femme

Reconnu coupable de sexisme, Redouane Ahrouch, co-fondateur du parti Islam, a écopé mercredi dernier d’une peine de quatre mois de prison avec sursis, devant la cour d’appel de Bruxelles.

Réouverture des frontières marocaines : « le téléphone n’arrête pas de sonner »

Fermé depuis le 29 novembre 2021 à cause de l’apparition du variant Omicron, l’espace aérien marocain a rouvert ce lundi 7 février à la grande satisfaction des professionnels du secteur, ainsi que des amoureux de la destination Maroc — les Français sont les...