Ramadan au Maroc : le gouvernement met la main à la poche

4 mars 2022 - 10h40 - Economie - Ecrit par : A.T

Pour atténuer les effets de la hausse des prix, le gouvernement marocain envisage de subventionner certains produits. Un dialogue a été ouvert avec les professionnels à cet effet.

S’exprimant à l’issue du conseil de gouvernement, qui s’est réuni jeudi, le porte-parole Mustapha Baitas a assuré que l’exécutif déploie de grands efforts pour atténuer les effets de la flambée des prix de certains produits de consommation sur les citoyens, en particulier pendant la période post Covid-19 et alors que le mois de ramadan approche.

Dans ce contexte, le gouvernement suit cette problématique de très près et y attache une grande importance. La question était au menu des discussions, lors du premier cycle de dialogue social avec les syndicats représentatifs, a-t-il précisé, ajoutant que la flambée des prix du carburant sur les marchés internationaux a été examinée, d’autant plus que le prix du baril a atteint 120 dollars.

A lire  : Ramadan au Maroc : les autorités commencent à contrôler les prix

Par ailleurs, les opérations de surveillance dans le sillage du soutien à la situation de l’approvisionnement du marché et des prix, ont relevé plusieurs violations. Ainsi, 1436 infractions ont été enregistrées dans le cadre des opérations de contrôle menées au niveau de 45 069 points de vente, a indiqué le ministre, selon qui 10 infractions ont fait l’objet de procès-verbaux transmis aux parquets compétents.

Le porte-parole a en outre noté la hausse « incompréhensible » des prix d’un certain nombre de produits de première nécessité, en plus des prix du fret, qui ont augmenté de 600 % à 700 %, et de la raréfaction des matières premières.

Sujets associés : Ramadan 2024 - Crise économique

Aller plus loin

A l’approche du ramadan, le Maroc veut freiner la flambée des prix

Le gouvernement envisage de prendre des mesures urgentes pour freiner la flambée des prix des produits de grande consommation comme la tomate, à quelques jours du début du mois...

Maroc : comment expliquer la forte hausse du prix de la tomate ?

À l’instar d’autres produits alimentaires, les prix des tomates ont fortement augmenté, suscitant la colère des consommateurs à quelques jours du ramadan.

Voici la date du début du ramadan en France

En attendant l’annonce officielle à la grande mosquée de Paris lors de la traditionnelle nuit du doute, les musulmans de France sont déjà fixés sur la date du début du ramadan....

Début du mois de Chaâbane qui annonce Ramadan

Le premier jour du mois de Chaâbane de l’année 1443 de l’hégire correspond au vendredi 4 mars 2022, a annoncé le ministère des Habous et des Affaires Islamiques dans un communiqué.

Ces articles devraient vous intéresser :

Ramadan : conseils pour un jeûne en période de chaleur

Le jeûne du ramadan est encore dur cette année, surtout dans certaines régions où les températures dépassent parfois les 40 degrés. Pour que la journée se passe au mieux, il est essentiel de bien s’hydrater et de manger équilibré le soir. Pour rompre...

Ramadan 2023 : les filles du Prince Moulay Ismaïl préparent chebbakia (photos)

À l’instar de nombreuses familles marocaines, celle du Prince Moulay Ismaïl, cousin du roi Mohammed VI, s’est préparée pour le mois du ramadan qui a débuté au Maroc et dans de nombreux pays arabes, jeudi 23 mars.

Ramadan 2024 en France : Le Maroc perd la main sur l’encadrement religieux des MRE

À l’approche du mois de Ramadan, des voix s’élèvent pour réclamer une formation religieuse adaptée aux Marocains résidant à l’étranger, notamment en France.

Voici la date de début du mois de ramadan au Maroc

L’expert marocain en astronomie, Hicham El Aissaoui vient de prédire la date de début du mois de ramadan 2023 au Maroc.

Aïd al-Fitr au Maroc : jour de congé supplémentaire

Le gouvernement marocain a pris une mesure exceptionnelle en décidant d’accorder un jour de congé supplémentaire aux fonctionnaires de l’État à l’occasion de la fête de l’Aïd al-Fitr, qui devrait avoir lieu au Maroc le samedi 22 avril prochain.

Le Maroc ne touche pas à la subvention du gaz, du sucre et du pain

Malgré la conjoncture internationale, le gouvernement marocain va maintenir les subventions pour garantir la stabilité des prix du gaz butane, du blé et du sucre sur le marché national en 2023.

La chute des ventes de voitures neuves se poursuit

Le secteur de l’automobile continue d’être fortement impacté par la conjoncture économique liée à la hausse des prix des matières premières. La baisse enregistrée depuis le début de l’année se poursuit pour tous les segments confondus, selon les...

La « chebakia », la pâtisserie marocaine incontournable lors du ramadan

Lors du ramadan au Maroc, la « chebbakaa », des petits gâteaux traditionnels au miel, est proposée tous les jours sur les tables pour les dîners de rupture de jeûne.

Comment le ramadan impacte la vie de Youssef En-Nesyri

Dans une interview, l’international marocain Youssef En-Nesyri, un des artisans du parcours exceptionnel et incroyable des Lions de l’Atlas à la Coupe du monde Qatar 2022, s’est confié sur la façon dont le ramadan impacte sa vie.

Ramadan 2023 : le Maroc va envoyer 400 prédicateurs à l’étranger, surtout en Europe

Interpelé sur « l’encadrement religieux des MRE », le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq, a déclaré que le gouvernement a pris ses dispositions pour que durant le mois de ramadan, cette opération ait finalement lieu après...