Maroc : des subventions pour calmer la colère de la rue

22 février 2022 - 08h40 - Maroc - Ecrit par : A.P

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Les Marocains ont manifesté dimanche dans plusieurs villes du royaume pour protester contre la vie chère et exiger des pouvoirs publics la mise en place d’une subvention pour maîtriser la hausse des prix.

Plusieurs associations de consommateurs, dont la Fédération nationale des associations de consommateurs (FNAC) et la Fédération marocaine des droits des consommateurs (FMDC), ont organisé des mouvements pour demander au gouvernement de prendre ses responsabilités face à la hausse des prix. Pourtant, officiellement, l’inflation au Maroc est à 1,7 %, un taux nettement inférieur à la moyenne mondiale qui est de 3,9 %, fait savoir Maroc Diplomatique.

Ces organisations veulent « renverser la corruption et créer une société de dignité, de justice sociale et d’égalité pour tous », ont-elles scandé lors des manifestations. De son côté, le gouvernement, par la voix du ministre délégué chargé du budget, Fouzi Lekjaa, avait annoncé la semaine dernière qu’il envisage de revoir à la hausse les subventions pour maintenir stables les prix du pain de 1,3 milliard de dirhams en année normale à 3,844 milliards de dirhams attendus cette année.

À lire : Maroc : les autorités craignent une vague de protestations contre la vie chère

Lekjaa a déploré la hausse des prix des céréales, notamment du blé tendre, sur le marché international depuis le début de la pandémie, atteignant 315 dollars la tonne cette année contre 290 dollars l’année dernière, alors que le prix de référence du blé tendre au Maroc a été plafonné à 260 dirhams le quintal. Cette situation s’est aggravée avec la crise ukrainienne, a ajouté Lekjaa.

Sujets associés : Consommation - Prix - Fouzi Lekjaa

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Maroc : les autorités craignent une vague de protestations contre la vie chère

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a sonné l’alerte générale pour faire face à tout éventuel mouvement de protestation suite à la hausse des prix des produits de première...

Le gouvernement Akhannouch se défend sur la hausse des prix des denrées

La cherté des denrées alimentaires constatée sur le marché au Maroc est due à la hausse des prix dans le monde, observée depuis le mois d’avril, selon le ministre délégué au...

Les Marocains manifestent contre la vie chère (vidéo)

Des centaines de personnes ont manifesté dimanche dans plusieurs villes marocaines, contre la cherté de la vie, après la récente flambée des prix du carburant et des produits de...

Maroc : les subventions aux produits explosent

En vue d’atténuer les effets de la hausse des cours mondiaux et des prix des matières premières, le gouvernement a eu recours à des subventions. À fin avril dernier, les dépenses de...

Nous vous recommandons

Consommation

Hausse des prix des denrées : les marges bénéficiaires des commerçants pointées du doigt

Riz, thé, huile de table, lait, café et pain à base de blé dur… la liste des produits dont les prix sont en hausse est très longue. Une situation qui serait imputable à l’évolution des cours mondiaux selon les spécialistes. Toutefois, des voix s’élèvent pour...

Maroc : les prix des cigarettes augmentent, voici le détail (liste complète)

À compter de ce samedi 1ᵉʳ janvier 2022, les prix des tabacs manufacturés au Maroc connaîtront une augmentation, selon l’Administration des douanes et impôts indirects (ADII).

Maroc : très cher mouton de l’Aïd

Les Marocains doivent débourser deux fois plus qu’en 2020, pour acheter le mouton de l’Aïd Al-Adha. Dans les souks, vendeurs et acheteurs arrivent difficilement à s’entendre.

Maroc : le prix de la viande blanche s’envole à cause du coronavirus

Depuis quelques jours et dans certaines régions du Royaume, il faut débourser jusqu’à 20 dirhams pour prendre un kilogramme de poulet. Une hausse que le président de la Fédération Interprofessionnelle du Secteur Avicole (FISA), Youssef Alaoui, attribue à...

Pour excès de pesticides, les poivrons marocains retirés du marché tchèque

Les autorités de la République tchèque ont retiré du marché les poivrons marocains importés via l’Espagne en raison d’une présence excessive des pesticides chlophentézine et méthomyle.

Prix

Jamel Debbouze à nouveau honoré

L’humoriste franco-marocain Jamel Debbouze a remporté le prestigieux Prix Adami de l’artiste citoyen édition 2022, destiné aux artistes qui s’impliquent au service de la société.

Ramadan : pas de grands festins du soir pour les musulmans de France

Le mois du ramadan 2022 intervient dans une période marquée par la cherté de la majorité des produits indispensables pour la rupture du jeûne. Au Maroc comme en France, les musulmans devront se priver des grands festins du soir et rester dans la...

Tanger : la douane fait grimper les prix des produits de contrebande

Désormais dans le nord du Maroc, les produits de contrebande sont soumis aux taxes douanières. À Tanger comme à Tétouan, cette situation pénalise vendeurs et acheteurs qui appellent les investisseurs et hommes d’affaires au...

Transavia va augmenter les prix des billets de et vers le Maroc

En raison de la flambée du prix du pétrole, la compagnie aérienne Transavia n’écarte pas une éventuelle augmentation des prix des billets d’avion sur l’ensemble de son réseau. Les voyages depuis et à destination du Maroc seront donc...

Maroc : les prix de l’alcool flambent après le ramadan

Au Maroc, les prix de l’alcool sont en nette augmentation depuis la fin du ramadan au point de peser sur le moral des commerçants et des consommateurs.

Fouzi Lekjaa

Maroc : vers un accès gratuit aux terrains de proximité

Lors d’une émission diffusée dimanche matin sur MFM Radio, Fouzi Lekjaa, le président de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) a indiqué que pour susciter chez les jeunes l’envie et l’intérêt pour le football, ils doivent « accéder gratuitement aux...

Maroc : moins d’investissements pour faire face à la hausse des prix

Face aux chocs exogènes qui menacent son économie, le Maroc dispose de deux alternatives  : réajuster son budget d’investissement ou réordonner ses priorités. Deux solutions qui ne sont pas, pour l’heure, au rendez-vous, car les mesures prises permettent...

FRMF : Fouzi Lekjaa en lice pour un troisième mandat

Sauf coup de théâtre, Fouzi Lekjaa a toutes les chances d’être reconduit à la tête de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) lors de la prochaine assemblée générale.

Cherté du carburant au Maroc : une aide directe pour les professionnels ?

Le gouvernement a entamé une séance de dialogue et de négociations avec les représentants du secteur du transport. Il s’agit de voir dans quelles mesures, leur octroyer une aide pour les soutenir face aux effets de la hausse des prix des...

Contrôle douanier : Fouzi Lekjaâ rassure les MRE

Suite aux rumeurs sur un supposé renforcement du contrôle douanier des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le ministre délégué chargé du budget, Faouzi Lekjaâ a apporté un démenti formel. Ce contrôle n’intervient que dans les transactions commerciales, a-t-il...