Maroc : les autorités craignent une vague de protestations contre la vie chère

17 février 2022 - 15h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a sonné l’alerte générale pour faire face à tout éventuel mouvement de protestation suite à la hausse des prix des produits de première nécessité.

Abdelouafi Laftit a donné des consignes fermes pour éviter toute manifestation de colère des citoyens, notamment dans les provinces et zones enclavées comme l’Oriental et le Rif où la cherté des prix affecte sérieusement le panier de la ménagère, indiquent des sources bien informées à Maghreb-Intelligence.

À lire : Le gouvernement Akhannouch se défend sur la hausse des prix des denrées

Les autorités marocaines prennent toutes les dispositions pour éviter de vivre à nouveau la vague de protestations contre la cherté des prix enregistrée en 2006-2007 à travers le royaume. Elles craignent aussi une récupération politique de ces manifestations dues à la hausse des prix, comme ce fut le cas par le passé avec Al Adl Wal Ihssane ou encore Annahj Addimocrati (extrême gauche) et l’Association marocaine des droits humains (AMDH).

En attendant une éventuelle descente dans les rues, les Marocains expriment déjà leur colère sur les réseaux sociaux. Ils exigent notamment la démission du chef du gouvernement, Aziz Akhannouch.

Sujets associés : Prix - Consommation - Aziz Akhannouch

Aller plus loin

Maroc : des subventions pour calmer la colère de la rue

Les Marocains ont manifesté dimanche dans plusieurs villes du royaume pour protester contre la vie chère et exiger des pouvoirs publics la mise en place d’une subvention pour...

Hausse des prix du carburant au Maroc : des propositions pour une sortie de crise

Face à la hausse des prix des carburants, accentuée par la cherté de la vie, les professionnels du secteur interpellent le gouvernement et font des propositions en vue d’en...

La marche anti-normalisation avec Israël prévue à Casablanca interdite

Une marche de protestation a été interdite par les autorités marocaines. La manifestation était prévue ce dimanche à Casablanca.

Le gouvernement Akhannouch se défend sur la hausse des prix des denrées

La cherté des denrées alimentaires constatée sur le marché au Maroc est due à la hausse des prix dans le monde, observée depuis le mois d’avril, selon le ministre délégué au...

Ces articles devraient vous intéresser :

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Maroc : l’inflation s’envole, surtout les produits alimentaires

Le Maroc est actuellement confronté à une situation économique difficile, marquée par une inflation galopante. Selon la dernière note de conjoncture du Haut Commissariat au Plan (HCP), l’indice des prix à la consommation (IPC) a augmenté de 8,9 % au...

Maroc : une commission mise en place pour la gestion de l’approvisionnement en eau potable

La question liée à la gestion de l’approvisionnement en eau potable a fait l’objet d’une réunion présidée par le Chef du Gouvernement, Aziz Akhannouch.

Maroc : fin des frais « injustifiés » pour les factures en ligne

Le Conseil de la concurrence a lancé un avertissement : des frais de service ajoutés sur les paiements en ligne dans plusieurs secteurs économiques n’ont pas de justification. Ces coûts supplémentaires, selon le Conseil, freinent la digitalisation de...

Maroc : quand le thermomètre monte, la consommation électrique s’envole

La consommation électrique au Maroc a atteint un niveau record, s’établissant à 7 310 mégawatts, selon le ministère de la Transition énergétique et du développement durable.

Maroc : appel pressant des exportateurs de légumes

Les associations de producteurs et exportateurs de fruits et légumes appellent le gouvernement d’Aziz Akhannounch à autoriser la reprise des exportations.

Le Congrès mondial amazigh en colère contre Aziz Akhannouch

Le Congrès mondial amazigh reproche à Aziz Akhannouch d’exploiter l’identité amazighe comme une façade folklorique pour marquer des points politiques pour son parti et à son gouvernement de cautionner la violation des lois marocaines.

Maroc : une seconde vie pour les hôtels fermés

Dans la perspective de l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2025) et de la Coupe du monde 2030, le gouvernement d’Aziz Akhannouch travaille à redynamiser le secteur de l’hôtellerie.

Les Marocains du monde, au cœur d’une importante réunion à Rabat

Le Premier ministre marocain, Aziz Akhannouch, a présidé la dixième réunion de la Commission ministérielle dédiée aux Marocains résidant à l’étranger (MRE)à Rabat hier, jeudi. Dans le cadre de cette réunion, il a mis en avant l’engagement du...

Maroc : une aide directe aux veuves

Le Conseil de gouvernement, présidé par le Chef du gouvernement Aziz Akhannouch, se réunira jeudi 6 avril pour examiner plusieurs projets de décrets, selon un communiqué du département du Chef du gouvernement publié lundi.