Maroc : combien coûterait la subvention du carburant à l’État ?

19 novembre 2022 - 07h50 - Economie - Ecrit par : A.T

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Réclamée avec insistance par les syndicats des transporteurs, en raison de la hausse des prix à la pompe, la subvention du carburant coûterait 100 milliards de DH à l’État, selon le porte-parole du gouvernement.

Mustapha Baitas est revenu une nouvelle fois sur le sujet lors du point de presse à l’issue du conseil du gouvernement tenu jeudi, en déclarant de façon catégorique que le gouvernement n’a pas la capacité de subventionner le prix des carburants.

A lire : Subvention du carburant : le gouvernement explique son choix

Selon le responsable, « il faudrait 100 milliards de DH pour mener une telle opération. Il s’agit là de l’équivalent du budget gouvernemental consacré aux secteurs de la santé et de l’éducation pour l’année prochaine. »

S’agissant du coût de l’énergie, le ministre a rappelé que l’exécutif a pris des mesures urgentes pour maintenir les prix de l’électricité au même niveau, malgré la hausse importante de son coût. Quant aux denrées essentielles, le gouvernement a consacré 22 milliards de DH pour soutenir le prix de la bonbonne de gaz et 8,5 milliards de DH pour soutenir le prix du pain, a-t-il souligné.

Sujets associés : Carburant - Caisse de compensation - Mustapha Baitas

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Le Maroc ne touche pas à la subvention du gaz, du sucre et du pain

Malgré la conjoncture internationale, le gouvernement marocain va maintenir les subventions pour garantir la stabilité des prix du gaz butane, du blé et du sucre sur le marché...

Le prix du carburant en légère baisse au Maroc

Le prix des carburants connait, depuis vendredi dernier, une légère baisse à la pompe dans les stations-essence marocaines.

Maroc : des subventions pour calmer la colère de la rue

Les Marocains ont manifesté dimanche dans plusieurs villes du royaume pour protester contre la vie chère et exiger des pouvoirs publics la mise en place d’une subvention pour...

Une bonne surprise attend les Marocains à la pompe

Les prix des carburants au Maroc sont repartis à la baisse jeudi 1ᵉʳ décembre 2022 dans toutes les stations-service.

Nous vous recommandons

Carburant

Les Marocains manifestent contre la vie chère (vidéo)

Des centaines de personnes ont manifesté dimanche dans plusieurs villes marocaines, contre la cherté de la vie, après la récente flambée des prix du carburant et des produits de base.

Maroc : mauvaise surprise dans les stations-service

Les prix des carburants vendus dans les stations-service au Maroc sont repartis à la hausse dimanche, le litre de gasoil repassant au-dessus du seuil symbolique de 13DH.

Maroc : mauvaise surprise pour les automobilistes ce matin

À la faveur de la reprise progressive de l’activité économique, l’on observe à l’échelle mondiale une tendance à la hausse des prix des carburants et qui pourrait s’amplifier dans les semaines à venir. Si en Europe, une hausse des prix du pétrole a été observée...

Carburants au Maroc : nouvelle hausse des prix à la pompe

Mauvaise nouvelle pour les automobilistes marocains. Les prix des carburants vont reprendre le chemin de la hausse. Une nouvelle augmentation est annoncée dans les stations-service dès ce 29 juin.

Prix des carburants : la mise au point du Conseil de la concurrence

Le Conseil de la concurrence vient de démentir les informations selon lesquelles il avait sanctionné les pétroliers.

Caisse de compensation

Maroc : la caisse de compensation déborde

En raison de la hausse des prix liée à la crise russo-ukrainienne et la sécheresse qui sévit dans le royaume depuis le début de l’année, le budget de la caisse de compensation devrait augmenter de plus de 15 milliards de dirhams. Le gouvernement Akhannouch...

Maroc : combien coûterait la subvention du carburant à l’État ?

Réclamée avec insistance par les syndicats des transporteurs, en raison de la hausse des prix à la pompe, la subvention du carburant coûterait 100 milliards de DH à l’État, selon le porte-parole du...

Subventions au gaz et aux produits alimentaires : le coût pour l’Etat marocain en 2022

Les subventions accordées au gaz ont coûté au budget de l’État 22 milliards de dirhams l’année dernière, selon les données fournies par le ministère des Finances.

Maroc : les charges de compensation dépassent largement les prévisions

L’explosion des dépenses de la caisse de compensation observée depuis le début de l’année se poursuit. À fin mai, les charges ont augmenté de 16 milliards de dirhams par rapport aux prévisions budgétaires.

Le Maroc réussit à faire baisser son déficit budgétaire

À fin octobre dernier, le déficit budgétaire du Maroc s’est allégé, s’établissant à 25,1 milliards DH contre 47 milliards de DH un an auparavant, selon la situation des charges et dépenses du Trésor.

Mustapha Baitas

Réaction du gouvernement à l’opération #SauverRayan

Le gouvernement a réagi jeudi à l’opération #SauverRayan. Mustapha Baitas, le ministre délégué chargé des Relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement, a indiqué que les efforts se font pour secourir l’enfant de 5 ans, tombé dans un puits dans le...

Le Maroc pourrait taxer les superprofits des distributeurs pétroliers

Sur recommandation du Conseil de la concurrence, le gouvernement envisage d’inclure dans le projet de loi de finances 2023, l’instauration d’une taxe exceptionnelle sur les superprofits des distributeurs...

« Le Maroc veut que l’Espagne le respecte et reconsidère sa position sur le Sahara »

Le Maroc reste disposé à reprendre ses relations avec l’Espagne, à condition que cette dernière exprime clairement son soutien au royaume sur la question du Sahara.

Une bonne surprise attend les Marocains à la pompe

Les prix des carburants au Maroc sont repartis à la baisse jeudi 1ᵉʳ décembre 2022 dans toutes les stations-service.

Nabyl Lakhdar n’est plus directeur de l’administration de la douane

Le gouvernement a annoncé la nomination de Nabyl Lakhdar, ancien directeur général de l’administration de la Douane, au poste de Secrétariat général du ministère de l’Économie et des Finances.