Le Maroc ne touche pas à la subvention du gaz, du sucre et du pain

2 novembre 2022 - 13h20 - Economie - Ecrit par : A.T

Malgré la conjoncture internationale, le gouvernement marocain va maintenir les subventions pour garantir la stabilité des prix du gaz butane, du blé et du sucre sur le marché national en 2023.

Le prix de la bonbonne de gaz n’augmentera pas l’année prochaine et l’État continuera de subventionner le gaz butane, a assuré la ministre de l’Économie et des finances, Nadia Fettah Alaoui. Lors d’un entretien à la télévision, la responsable a réagi à la grogne sociale liée à l’inflation galopante et surtout aux rumeurs selon lesquelles le prix de la bonbonne de 12 kg passerait de 40 dirhams à 120 dirhams en 2023.

« La subvention du prix de la bonbonne de gaz, du sucre et du blé ne sera pas supprimée. Les prix ne connaîtront aucun changement », a-t-elle déclaré de façon catégorique, précisant que le projet de loi de Finances 2023 (PLF) a prévu quelque 26 milliards de dirhams pour alimenter la Caisse de compensation.

A lire : Maroc : les distributeurs de gaz butane en colère

Et de rappeler que l’Exécutif commencera, dès l’année prochaine, le déploiement de plusieurs mécanismes dans l’objectif de passer à une aide directe aux ménages vulnérables. A cela s’ajoute plus de 100 milliards de DH, qui seront consacrés aux principaux secteurs sociaux, à savoir l’Éducation nationale et la Santé.

Sujets associés : Caisse de compensation - Crise économique - Loi de finances (PLF 2024 Maroc) - Gaz

Aller plus loin

Maroc : le prix du gaz butane reste inchangé depuis plus de 30 ans

Malgré la conjoncture, le Maroc a surmonté la hausse du prix des denrées de premières nécessités. Par exemple, celui gaz butane n’a connu aucun changement majeur depuis 1990,...

Malgré « l’embargo » algérien, le Maroc dispose d’un stock suffisant de gaz butane

Le Maroc dispose d’un stock suffisant pour répondre au besoin national en gaz butane. L’approvisionnement du marché est assuré de manière régulière et dans les meilleures...

Les Marocains paieront plus cher certains produits

En raison d’une décompensation annoncée, les prix de certains produits de grande consommation comme le gaz, la farine et le sucre reviendront plus cher aux consommateurs marocains.

Subventions au gaz et aux produits alimentaires : le coût pour l’Etat marocain en 2022

Les subventions accordées au gaz ont coûté au budget de l’État 22 milliards de dirhams l’année dernière, selon les données fournies par le ministère des Finances.

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc compte doubler ses arrivées touristiques d’ici 2030

Dans un contexte de reprise du secteur touristique, le Maroc a revu ses ambitions à la hausse, ambitionnant de doubler le nombre d’arrivées à l’horizon 2030.

Coup dur pour Sound Energy au Maroc

La société britannique d’exploration gazière Sound Energy exprime des inquiétudes à la suite de la confirmation d’une décision de l’administration fiscale marocaine. Elle redoute un risque de compromission des progrès de ses activités au Maroc.

Netflix, Spotify... Le Maroc serre la vis

Selon la loi de finances 2024, les fournisseurs de services non-résidents au Maroc ont désormais l’obligation de s’enregistrer sur la plateforme dédiée et d’obtenir un identifiant fiscal.

Immobilier au Maroc : où en est l’aide directe aux primo-accédants ?

Alors que c’était annoncé pour décembre, puis pour janvier 2023, le décret fixant le montant et les modalités d’attribution de l’aide financière directe aux primo-accédants au logement accuse du retard. Cette aide était initialement annoncée dans la...

Nouvel appel au roi Mohammed VI

L’ancien joueur du Raja, Yassine Salhi s’est adressé au roi Mohammed VI dans un post sur Instagram, lui demandant d’intervenir, face à la flambée des prix.

Gaz : un avenir prometteur pour le Maroc

Le Maroc dispose d’importants réserves de gaz qui peuvent garantir sa sécurité énergétique et apporter d’importants revenus à l’économie nationale, selon Sound Energy.

On reparle encore d’un impôt sur la fortune au Maroc

L’impôt sur la fortune pourrait être instauré dans le projet de loi de finances 2023 (PLF2023) actuellement en cours de finalisation par le gouvernement. Il devrait contribuer à renflouer les caisses de l’État en ces temps de crise.

Un nouveau champ gazier au Maroc

Le ministère marocain de la Transition énergétique et du développement durable vient d’accorder un nouveau permis pour l’exploitation d’un nouveau champ de gaz naturel à Douar Oulad Belkheir, dans l’ouest du royaume.

Maroc : allègement des mesures fiscales pour 2023

Le gouvernement marocain a décidé d’alléger une série de mesures fiscales consignées dans le projet de loi de finances 2023 qui fera l’objet d’examen et de vote à la Chambre des conseillers dès ce lundi 5 décembre 2022.

Maroc : la chute des ventes de voitures neuves continue

Les ventes de voitures neuves au Maroc sont toujours dans le rouge. À fin septembre, 120 905 unités ont été vendues, soit une baisse de 8,15 %, comparativement à la même période de l’année dernière.