Maroc : les subventions aux produits explosent

19 mai 2022 - 11h40 - Economie - Ecrit par : A.T

En vue d’atténuer les effets de la hausse des cours mondiaux et des prix des matières premières, le gouvernement a eu recours à des subventions. À fin avril dernier, les dépenses de compensation se sont élevées à près de 11,8 MMDH, contre 6,3MMDH en 2021, soit une hausse de +87 % sur un an.

S’exprimant au parlement, le ministre délégué auprès du ministre de l’Économie et des Finances, chargé du Budget, Fouzi Lekjaa a livré quelques détails du soutien de l’exécutif, notamment les subventions pour les denrées de base, dans un contexte de tension sociale.

Selon le ministre, les importations de blé tendre et le maintien du prix de la farine stable sur le marché national, ont nécessité à fin avril, une subvention de 2,52 milliards de dirhams, pour une quantité importée de 2 millions de tonnes, précisant que cette dépense devrait dépasser les 7,32 milliards de dirhams, pour l’ensemble de l’année, afin de maintenir le prix du pain subventionné à 1,2 dirham l’unité.

A lire : Maroc : les subventions au pain coûtent très cher à l’Etat

S’agissant du gaz butane, le gouvernement devrait débourser cette année, 22 milliards de dirhams, selon les prévisions, pour maintenir la bouteille de gaz butane à un prix de vente de 42 dirhams. D’ores et déjà, l’État a déboursé quelque 7,3 MMDH à fin avril, contre 4,2 MMDH, un an auparavant. « La subvention moyenne accordée par l’État pour chaque bouteille de 12 kg est d’environ 100 dirhams, soit 71 % du prix réel de la bouteille », a révélé le ministre.

En ce qui concerne le sucre, le ministre a indiqué que le coût de la subvention au cours du premier trimestre 2022 pour ce produit a atteint 1,47 milliard de dirhams, soit une hausse de +26 % par rapport à la même période de l’année précédente. Il est à noter également que le soutien exceptionnel de l’État destiné aux professionnels du transport routier, d’un budget total de 1 milliard de dirhams versé en deux tranches, est également inscrit aux dépenses de la caisse de compensation.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Caisse de compensation

Aller plus loin

Maroc : la caisse de compensation déborde

En raison de la hausse des prix liée à la crise russo-ukrainienne et la sécheresse qui sévit dans le royaume depuis le début de l’année, le budget de la caisse de compensation...

Maroc : les charges de compensation dépassent largement les prévisions

L’explosion des dépenses de la caisse de compensation observée depuis le début de l’année se poursuit. À fin mai, les charges ont augmenté de 16 milliards de dirhams par rapport...

Maroc : les subventions au pain coûtent très cher à l’Etat

Le Maroc a augmenté la subvention allouée au blé tendre qui, depuis le début de l’année en cours, est estimée à plus de 3MMDH. C’est ce qu’a annoncé jeudi à Rabat, Mustapha...

Maroc : l’éventuelle levée de la subvention du gaz butane passe mal

L’éventuelle levée de la subvention du prix de la bonbonne de gaz au profit de l’octroi des aides directes aux ménages vivant dans la précarité ne passe pas auprès de la...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : à quand la hausse du prix des bouteilles de gaz ?

Alors que l’idée d’une augmentation progressive du prix des bouteilles de gaz butane au Maroc agite les esprits, le gouvernement se veut rassurant, mais reste assez vague.

Les Marocains paieront plus cher certains produits

En raison d’une décompensation annoncée, les prix de certains produits de grande consommation comme le gaz, la farine et le sucre reviendront plus cher aux consommateurs marocains.

Subventions maintenues au Maroc : un répit pour le pouvoir d’achat des ménages

Le gouvernement marocain a décidé de maintenir les subventions du gaz butane, du sucre et de la farine au titre de l’exercice 2024 dont le budget est estimé à 16,36 milliards de dirhams dans le Projet de loi de finances (PLF) 2024.

Maroc : le prix du gaz s’envole dès lundi

Le prix du gaz butane au Maroc connaîtra une augmentation à partir de ce lundi 20 mai 2024, suite à la décision du gouvernement de décompenser partiellement la subvention accordée à ce produit. Cette mesure vise, dit-on, à rationaliser les dépenses...

Subventions au gaz et aux produits alimentaires : le coût pour l’Etat marocain en 2022

Les subventions accordées au gaz ont coûté au budget de l’État 22 milliards de dirhams l’année dernière, selon les données fournies par le ministère des Finances.

Bouteille de gaz au Maroc : le prix flambe à partir d’avril

Le compte à rebours est lancé. À partir du 1ᵉʳ avril 2024, les Marocains devront mettre la main à la poche pour se procurer une bouteille de gaz butane. Exit la subvention de l’État, le prix passera de 40 à 50 dirhams, actant la première étape d’une...

Le paradoxe de la Caisse de compensation au Maroc : une aide pour les riches

Le ministre délégué auprès de la ministre de l’Économie et des finances, en charge du Budget, Fouzi Lekjaa, a révélé lors d’un débat général sur le Projet de loi de finances 2024 à la Chambre des représentants que la caisse de compensation profitait...