Hausse des prix : des mesures pour atténuer les difficultés des Marocains

23 février 2022 - 23h20 - Economie - Ecrit par : A.T

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Face à la grogne sociale causée par la cherté de la vie, le gouvernement marocain a réitéré son engagement à faire face à la hausse des prix.

Le sujet était au cœur d’une réunion de la majorité gouvernementale tenue mardi au cours de laquelle Aziz Akhannouch a affirmé que le gouvernement tiendra ses promesses, en prenant des mesures adéquates pour atténuer les difficultés des Marocains.

Expliquant la hausse des prix, le chef du gouvernement a fait savoir qu’elle est due à une conjoncture liée à la pandémie de Covid qui, malheureusement, se trouve aux prises avec une montée du prix du baril de pétrole, une flambée des prix de certains produits de base et surtout une des plus sévères sécheresses que le Maroc ait jamais connues.

A lire : Le gouvernement Akhannouch se défend sur la hausse des prix des denrées

Dans ce contexte, Akhannouch s’est engagé à assurer la subvention des produits essentiels tels que le sucre, le gaz butane, la farine de blé tendre, l’eau et l’électricité et à faire face aux difficultés rencontrées par les professionnels du transport et œuvrer à créer un équilibre en marge des répercussions de la hausse des prix du carburant à l’international.

À cet effet, l’Exécutif a tenu ce mercredi une réunion avec les opérateurs du transport. Cette réunion avait pour objectif «  d’examiner les solutions susceptibles de nous permettre de surmonter la crise des prix du pétrole afin d’en limiter les répercussions sur les citoyens », a-t-il précisé.

Sujets associés : Aziz Akhannouch - Prix - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Nouvel appel au roi Mohammed VI

L’ancien joueur du Raja, Yassine Salhi s’est adressé au roi Mohammed VI dans un post sur Instagram, lui demandant d’intervenir, face à la flambée des...

Hausse du prix du blé : le Maroc touché par le conflit russo-ukrainien

Alors que les missiles russes frappent l’Ukraine, les experts préviennent que l’impact du conflit ne manquera pas de se répercuter sur tous les pays africains, dont le...

Le Maroc sera fortement impacté par la hausse internationale des prix

Le Maroc sera fortement touché par la hausse des prix des produits alimentaires sur le marché international, mais restera toutefois l’un des pays les plus stables du continent,...

Maroc : les tarifs de l’électricité resteront inchangés

Le gouvernement marocain a annoncé la prise de mesures fortes, pour garantir la stabilité des tarifs de l’électricité sur le marché national et ce malgré la conjoncture...

Nous vous recommandons

Aziz Akhannouch

Les chantiers qui attendent le gouvernement Akhannouch

La formation du nouveau gouvernement constitue la priorité du moment pour le leader du Rassemblement national des indépendants (RNI). Dans ce sens, Aziz Akhannouch a lancé lundi des consultations pour sortir la liste de la nouvelle équipe qui doit faire...

Futur gouvernement : le PAM donne son accord au RNI

Les membres du Parti Authenticité et Modernité (PAM) ont confirmé leur volonté de participer à la majorité gouvernementale.

Aziz Akhannouch officialise sa candidature à la présidence de la mairie d’Agadir

Aziz Akhannouch, président du Rassemblement national des indépendants (RNI), par ailleurs nouveau chef de gouvernement, a officiellement déposé son dossier de candidature pour la présidence de la mairie d’Agadir, mardi 14...

Aziz Akhannouch veut briguer la mairie d’Agadir

Le président du Rassemblement National des Indépendants (RNI) Aziz Akhannouch, a annoncé officiellement sa candidature aux prochaines élections communales à Agadir.

Maroc : le gouvernement critiqué après le retrait d’un projet de loi

Les députés de l’opposition sont en colère contre le gouvernement Akhannouch qui a retiré du circuit législatif quatre projets de loi dont celui relatif aux occupations temporaires de l’espace public.

Prix

Prix de la culture amazighe 2020 : publication des noms des lauréats

Dans le cadre de l’organisation de l’édition 2020 du Prix de la culture amazighe, l’Institut Royal de la culture amazighe (IRCAM) a publié les noms des lauréats à ce concours. Le prix sera décerné dimanche prochain, à l’occasion de la commémoration du 20ᵉ...

Abdelilah Benkirane prend la défense d’Akhannouch

Face à la flambée des prix des denrées alimentaires et du carburant, bon nombre de citoyens y compris des islamistes ont appelé le chef du gouvernement Aziz Akhannouch à la démission. Abdelilah Benkirane, secrétaire général du parti de la Justice et du...

Maroc : voici les villes où les prix ont augmenté

Durant le mois de mars 2021, l’indice des prix à la consommation (IPC) a enregistré une progression allant de 0,3 % à 0,5 %. Cette hausse a été constatée dans les grandes villes de la région Tanger-Tétouan-Al...

Prix du carburant au Maroc : les responsables sommés de s’expliquer au parlement

Sur demande de certains partis politiques de l’opposition, les responsables des secteurs des énergies, des hydrocarbures et de l’électricité ont été convoqués à la chambre des représentants ce lundi 04 avril 2022 à 11h pour une séance de travail sur la flambée...

Cherté des billets de bateau : la promesse du gouvernement aux MRE

Le gouvernement marocain promet de trouver une solution à la flambée des prix des billets de bateau afin de faciliter le retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE) au Maroc.

Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Les fastfoods, un risque majeur pour la population en plein confinement ?

Le gouvernement a autorisé la réouverture des cafés et restaurants. Longtemps fermées au public, les chaines de restauration rapides sont prises d’assaut au mépris des règles édictées dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire au...

Le Maroc a attiré plus d’investisseurs étrangers malgré la pandémie

En dépit des effets néfastes de la pandémie du Covid-19, les investissements directs étrangers (IDE) ont augmenté au Maroc. Ils ont progressé de 12%, soit 689 MDH à fin avril 2021 par rapport à la même période l’année...

Sondage / Covid-19 : les Marocains ont changé avec la pandémie

Avec la crise pandémique, les anciennes certitudes (proches, entourage et autres) ont changé. Désormais, la famille passe avant tout pour les Marocains, qu’elle soit nombreuse, recomposée ou éclatée…

Maroc : pas de report de la rentrée scolaire malgré le coronavirus

Le ministre marocain de l’Éducation nationale Saaid Amzazi est formel  : il n’y aura pas de report de la rentrée scolaire compte tenu de l’évolution imprévisible de la situation épidémiologique liée à la...

Violation du confinement : durcissement des contrôles au Maroc

Face au non-respect du confinement ayant entraîné une hausse des cas de contamination au covid-19 depuis le 29 avril, les autorités marocaines ont décidé de durcir le contrôle.