Hausse des prix : l’économie marocaine mise à rude épreuve

26 février 2022 - 18h00 - Ecrit par : A.T

Face à la hausse des cours mondiaux, notamment le pétrole, le gaz et les denrées alimentaires, l’économie marocaine est mise à rude épreuve. Le gouvernement devra revoir ses priorités, pour sortir le royaume de l’impasse.

Le Maroc est durement touché par la conjoncture économique qui sévit actuellement dans le monde. Plusieurs facteurs expliquent cette situation, qui inquiète certains observateurs, rapporte le journal Les Inspirations Eco.

Le journal explique que le cours du pétrole Brent a dépassé la barre fatidique des 100 dollars (103,02 $) jeudi 24 février. Or, dans la loi de finances 2022, le gouvernement a tablé sur un baril de pétrole à 80 dollars. A 55 jours de son exécution, le baril est à 98,19 dollars, soit déjà plus de 18 dollars en plus, ce qui est une somme non négligeable qu’il va falloir trouver au plus vite.

A lire : Hausse des prix : des mesures pour atténuer les difficultés des Marocains

Parallèlement, le royaume fait face à un renchérissement des coûts du transport, ce qui a entraîné des retards d’approvisionnement. A cela s’ajoutent les effets de la tension russo-ukrainienne. L’Ukraine, en effet, est l’un des fournisseurs stratégiques de blé au royaume, rappelle le quotidien. Une denrée d’importance, dont le Royaume a absolument besoin, avec la sécheresse qui se profile à l’horizon. Une hausse du prix du gaz naturel est aussi à craindre suite à ces escalades. Le Maroc étant désormais un importateur net suite notamment à la fermeture du Gazoduc Maghreb Europe.

Pour y faire face, « le gouvernement doit tout mettre en œuvre pour que l’approvisionnement du pays à partir de l’étranger se fasse convenablement. Pour ce faire, il faut faire jouer les partenariats avec les pays producteurs qui sont proches », préconise entre autres, l’économiste Ahmed Azirar.

Tags : Crise économique - Pétrole - Gaz - Importations

Aller plus loin

Flambée des prix au Maroc : un groupe de réflexion créé au parlement

À l’initiative de l’opposition, le parlement veut réfléchir sur les mesures à adopter pour contrer la hausse des prix des denrées de base. Un groupe de travail thématique sera...

Hausse des prix : le gouvernement se justifie et rassure

Le gouvernement a réagi à la tension sociale liée à la hausse vertigineuse des prix des denrées de première nécessité, admettant que cette situation devrait perdurer, mais que le pays...

Le gouvernement Akhannouch se défend sur la hausse des prix des denrées

La cherté des denrées alimentaires constatée sur le marché au Maroc est due à la hausse des prix dans le monde, observée depuis le mois d’avril, selon le ministre délégué au...

Le Maroc doit baisser sa consommation de pain

« Quels choix pour une plus grande autonomie du Maroc ? ». Le thème a fait l’objet d’une conférence sur la souveraineté alimentaire animée par le premier vice-président de la...

Nous vous recommandons

La présence marocaine dans les îles Chafarines n’est pas une menace pour l’Espagne

Le gouvernement espagnol considère l’installation par le Maroc d’une ferme piscicole dans les îles Chafarines, non comme une violation des eaux territoriales espagnoles, mais plutôt comme une simple question administrative relevant de la compétence des...

La France met en garde contre les cas de rage en provenance du Maroc

Le ministère français de l’Agriculture a lancé une campagne de sensibilisation à l’intention des voyageurs sur les précautions à prendre pour éviter l’introduction d’animaux atteints de rage en provenance du Maroc via...

Un Marocain meurt d’une crise cardiaque après l’attaque d’un chien errant

Un jeune homme attaqué par un chien errant à Marrakech, a tellement pris peur qu’il a fait une crise cardiaque.

Une fausse photo du sauvetage de Rayan devenue virale sur les réseaux sociaux

Une image publiée le 5 février et devenue virale sur les réseaux sociaux, montre le sauvetage d’un garçon, avec une légende indiquant que Rayan, le garçon de 5 ans tombé le 1er février dans un puits et décédé samedi, en a été sorti vivant. En réalité, il...

Allemagne : réaction du consulat du Maroc suite à l’incinération d’un Marocain

Le consulat général du Maroc à Francfort réagit à l’incinération du corps du Marocain Amar Kichouh en fustigeant la démarche des autorités allemandes qui « contrevient aux règles d’usage dans un cas pareil...

Direction technique : Mustapha Hadji poussé vers la sortie

Mustapha Hadji n’est plus l’adjoint du sélectionneur Vahid Halilhodzic. Après 8 années à ce poste, il quitte la direction technique de l’équipe nationale.

"Mouf", principal importateur de cannabis marocain, bientôt fixé sur son sort

Ouvert mercredi dernier devant le tribunal correctionnel de Bordeaux, le procès du principal importateur de cannabis marocain, Moufide Bouchibi alias “Mouf” s’est achevé vendredi après des débats houleux. Dix-huit ans de prison ont été requis contre le...

Marrakech : les raisons de la hausse des tarifs dans les hammams

Aucun secteur d’activités n’échappe à l’inflation galopante. À Marrakech, les habitués des hammams peinent à comprendre les raisons pour lesquelles, les tarifs ont presque doublé pour, dit-on, faire face à la cherté du...

Le Maroc répond aux accusations de Ned Price

Suite aux déclarations du Département d’État américain au sujet de la condamnation de Souleimane Raissouni à une peine de cinq ans de prison ferme pour une affaire de droit commun, tandis que le procès d’Omar Radi est en cours de jugement, la Délégation...

Saïd Chengriha menace ses « ennemis » marocains

L’Algérie n’est pas près de renoncer à ses attaques verbales contre le Maroc. Le général de Corps d’armée, Saïd Chengriha, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP) s’en est pris une fois de plus au royaume et l’accuse de vouloir saper le moral des...