Des clarifications sur l’interruption des exportations du blé ukrainien vers le Maroc

13 mars 2022 - 18h40 - Economie - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Oksana Vasilyeva, ambassadeur de l’Ukraine à Rabat a apporté des clarifications sur l’interruption du blé ukrainien vers le Maroc, après l’invasion russe, lancée le 24 février dernier.

« Nous avons arrêté l’exportation de blé et de céréales vers les pays en raison de l’arrêt de la circulation maritime et du contrôle imposé par les Russes sur la mer Noire et d’Azov, en plus de la circulation des navires, également été perturbée en raison de la guerre. […] Il est difficile aujourd’hui de déplacer la flotte navale, puisque les Russes vont la mettre en danger, les échanges commerciaux ne peuvent avoir lieu », a expliqué la diplomate ukrainienne dans une interview accordée à Hespress. De plus, « la situation humanitaire est difficile, et il faut penser à stocker les céréales et le blé. Nous avons besoin d’aide humanitaire, de médicaments et de nourriture », a-t-elle ajouté.

À lire : Maroc : le coût des importations de produits énergétiques et de blé explose

Selon Oksana Vasilyeva, la reprise des relations commerciales entre l’Ukraine et le Maroc et d’autres pays reste tributaire de l’arrêt de la guerre et de l’expulsion des envahisseurs des terres ukrainiennes. Elle se félicite du fait que le Maroc soit parmi les 5 pays africains avec lesquels son pays a de solides partenariats économiques. En 2021, la valeur des échanges commerciaux de l’Ukraine avec le royaume s’est élevée à 530 millions de dollars. « Les importations de céréales du Maroc en provenance d’Ukraine représentent 12 % de ses importations totales de céréales, tandis que ses exportations vers l’Ukraine se concentrent sur les engrais naturels et chimiques, les voitures et le poisson », a indiqué la diplomate ukrainienne.

À lire : Hausse du prix du blé : le Maroc touché par le conflit russo-ukrainien

Quant à la valeur des importations ukrainiennes en provenance du Maroc, elle s’élevait à 120 millions de dollars, dont le phosphate qui représente 48 %, les voitures, le poisson et les légumes.

Sujets associés : Importations - Alimentation - Ukraine - Exportations

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Maroc : le stock de céréales largement suffisant

Un stock abondant de céréales est disponible dans les marchés nationaux du royaume. C’est ce qu’a déclaré le ministère de l’Industrie, du commerce, de l’économie verte et...

Maroc : le coût des importations de produits énergétiques et de blé explose

À fin janvier dernier, les importations énergétiques ont augmenté de 67 % par rapport à la même période de l’année dernière, atteignant 7,9 milliards de dirhams, tandis que celles du...

Hausse du prix du blé : le Maroc touché par le conflit russo-ukrainien

Alors que les missiles russes frappent l’Ukraine, les experts préviennent que l’impact du conflit ne manquera pas de se répercuter sur tous les pays africains, dont le...

Hausse du prix du blé : remise en cause du modèle économique marocain ?

Comme de nombreux pays ayant des relations commerciales avec la Russie et l’Ukraine, le Maroc est sérieusement perturbé par la crise entre les deux pays, avec la flambée des prix...

Nous vous recommandons

Importations

Les atouts du Maroc présentés aux investisseurs irlandais

Le Maroc a montré sa compétence en termes d’innovation et de réactivité face à la crise sanitaire liée à la pandémie. C’est ce qu’a affirmé, le ministre de l’Industrie, du commerce et de l’économie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy à l’ouverture de la...

Le projet de construction d’un tunnel entre l’Espagne et le Maroc refait surface

Les choses se précisent pour le projet de construction d’un tunnel reliant l’Espagne et le Maroc sous le détroit de Gibraltar. Des échanges ont eu lieu entre les parties ces derniers mois.

Les fruits et légumes marocains toujours prisés en Europe

En novembre 2020, les importations communautaires de fruits et légumes frais du Maroc vers l’Europe ont atteint 1,4 million de tonnes, soit une augmentation de 9 % comparativement à 2019. C’est ce que révèlent les dernières données mises à jour par...

Maroc : la croissance économique revue à la hausse en 2021

L’économie marocaine devrait connaître une croissance de 5,2 % cette année, selon les données diffusées par le Comité de veille économique (CVE).

États-Unis : plaidoyer en faveur du groupe OCP

Des membres du Congrès américain appellent le président Joe Biden à lever les droits imposés sur les importations aux États-Unis des engrais du groupe OCP.

Alimentation

Espagne : alerte sur la présence d’histamine dans des sardines marocaines

L’Agence espagnole de sécurité alimentaire et de nutrition (AESAN) a lancé une alerte concernant la présence d’histamine dans un lot de sardines fumées à l’huile de tournesol d’origine marocaine de la marque El...

Maroc : les exportations automobiles en baisse de 10% en 2020

Les exportations de l’automobile, premier secteur exportateur du Maroc depuis sept ans, se sont chiffrées à 72,18 milliards de dirhams (MMDH) au titre de 2020, en baisse de 9,9 % par rapport à 2019.

L’artisanat marocain fait sa pub en Israël

Du 7 au 16 juillet prochain aura lieu le 1ᵉʳ salon de l’artisanat marocain à l’hôtel David InterContinental Tel Aviv. Ce premier salon sera une opportunité de rencontre entre le Maroc et Israël qui viennent de sceller leur...

Ramadan au Maroc : pas d’inquiétude pour les prix

Il n’y aura ni pénurie, encore moins de spéculation, sur les biens et produits tout au long du mois du ramadan. La commission interministérielle chargée du suivi de l’approvisionnement, des prix et des opérations de contrôle de la qualité et des prix s’est...

Le groupe Nestlé prépare-t-il en douce son départ du Maroc ?

Nestlé serait en train de préparer en douce son départ du Maroc. La multinationale suisse a décidé de fermer son centre de Casanearshore, basé à Casablanca, après près de 13 ans d’existence.

Ukraine

L’Ukraine en passe de devenir premier fournisseur de blé au Maroc

L’Ukraine pourrait devenir en 2021, premier fournisseur de blé au Maroc en dépassant la France qui l’est jusque-là et la Russie. C’est du moins ce qu’indiquent les données du Département américain de l’agriculture...

De nouvelles recommandations aux Marocains bloqués en Ukraine

Suite à l’invasion russe, l’ambassade du Maroc à Kiev a lancé un appel pressant à tous les Marocains qui se retrouvent bloqués en Ukraine.

Aéroport de Tanger : arrivée de la première vague d’étudiants en Ukraine

En raison des tensions en Ukraine, quelque 99 étudiants marocains ont été rapatriés au Maroc, mardi, via l’aéroport international de Tanger.

Les agriculteurs britanniques en quête de saisonniers marocains

Les agriculteurs britanniques sont en quête de saisonniers marocains ou d’autres pays aussi éloignés que les Philippines ou la Mongolie à cause de l’absence des saisonniers ukrainiens. Une absence due à la guerre déclenchée par la Russie en...

Guerre en Ukraine : 436 Marocains ont fui le pays via les postes frontières

Depuis le début de l’invasion de l’Ukraine par la Russie, 436 Marocains ont réussi à fuir le pays en passant par les postes frontaliers vers lesquels l’ambassade du Maroc à Kiev leur avait demandé de se...

Exportations

L’Andalousie veut revoir les accords Europe-Maroc

Le Conseil d’Andalousie a fait par lundi, de la nécessité de revoir les accords commerciaux signés entre l’Union européenne (UE) et les pays tiers dont le Maroc afin de combler « les désavantages comparatifs » des producteurs...

De belles perspectives pour le pouvoir d’achat des Marocains

Se basant sur la tendance positive des niveaux des revenus, notamment une bonne saison agricole, et les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE), le ministère de l’Économie, des Finances et de la Réforme administrative (MEFRA) a assuré que le...

Forte croissance des exportations marocaines

Malgré les difficultés causées par la pandémie du Covid-19, les exportations marocaines ont fortement augmenté cette année grâce à l’initiative de la banque de projets industriels qui ont contribué à une dynamisation des marchés marocains à...

Denrées alimentaires : abondance suffisante et prix stables dans les marchés

Les marchés marocains connaissent une abondance suffisante de denrées alimentaires pour répondre aux besoins de consommation, ainsi qu’une stabilité des prix, affirme le gouvernement.

L’Ukraine a exporté 800 000 tonnes de céréales vers plusieurs pays dont le Maroc

L’Ukraine a exporté un total de 800 000 tonnes de céréales la semaine dernière à destination de plusieurs pays dont le Maroc.