Les filiales africaines de Maroc Telecom ont été les piliers du groupe au 1ᵉʳ trimestre 2021

4 mai 2021 - 09h40 - Economie - Ecrit par : J.D

Alors que la rude concurrence engendrée par l’avènement de la pandémie du Covid a fait baisser de 55 % les revenus de Maroc Telecom, la branche internationale du groupe a pu arrêter la saignée grâce à ses filiales africaines.

Au nombre de 10, ces filiales africaines de Maroc Telecom ont nettement contribué aux profits au premier trimestre 2021 en faisant progresser de 2 % les revenus à l’international même si le résultat final fait ressortir une baisse des revenus de 4 % par rapport à 2020.

Il ressort que les performances affichées à l’international par le Groupe de télécommunication ont concerné aussi bien la data mobile que les services Mobile Money. Ainsi Maroc Telecom international a réalisé pour le compte de la data mobile, une progression de 15,8 % et 21,9 % en plus pour les services Mobile Money. La branche internationale a en outre enregistré une hausse des revenus du fixe de l’ordre de 2,2 % au Maroc. Les revenus du segment mobile (– 16,3 %) n’ont pu résister à la concurrence et au contexte règlementaire sur le segment de la data prépayée.

À l’interne, le géant Maroc Telecom n’a pu imposer son hégémonie d’antan malgré la forte demande en connectivité accentuée par le Covid-19. Sur le marché très concurrentiel des services, il a été bousculé par ses concurrents Inwi et Orange. De plus, les parts de marché data de l’entreprise sont passées de 54 % en mars 2019 à 42,94 % en décembre 2020. Soit un recul de 11,06 points au profit d’Inwi qui a vu ses parts de marché passer de 24,52 % à 31,8 % sur la même période. Les parts d’Orange ont progressé de 21,48 % à 25,29 %.

Tirant leçon de la situation, le groupe entend poursuivre sa politique de diversification des activités et investir davantage pour renforcer le réseau en vue d’améliorer les revenus du groupe. Il faut noter qu’au 31 mars dernier, Maroc Telecom affichait un revenu de 4,889 milliards de dirhams au Maroc (546,4 millions USD) et de 4,292 milliards de dirhams à l’international.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Maroc Telecom - Télécoms - Inwi - Orange Maroc - Ministère de la Communication - Ministère de l’industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies

Aller plus loin

Les bons et les (mauvais) chiffres de Maroc Télécom

Maroc Télécom a publié, au titre des neuf premiers mois de 2019, un résultat net ajusté part du Groupe de 4.647 millions de dirhams, en hausse d’1,3% à base comparable, et un...

Maroc Télécom dit merci à ses filiales africaines

La croissance de la compagnie Maroc Telecom se situe non pas à l’intérieur du royaume mais en Afrique, grâce aux nombreuses filiales acquises dans plusieurs pays au sud du Sahara.

Un nouveau départ pour Maroc Telecom avec Moov Africa

Nouvelle identité visuelle et changement de nom pour le groupe Maroc Telecom en Afrique. Toutes les onze filiales deviennent Moov Africa.

Grosse amende pour Maroc Telecom

L’Agence nationale de règlementation des télécommunications (ANRT) a récemment notifié à Maroc Telecom une nouvelle sanction en lien avec l’affaire de dégroupage dans laquelle...

Ces articles devraient vous intéresser :

Qatar 2022 : les opérateurs se livrent une rude concurrence sur le roaming

La concurrence se fait rude entre les opérateurs de téléphonie mobile IAM, Orange et Inwi sur le marché de roaming en cette période, où 80 000 clients marocains ont rallié Qatar pour assister aux matchs des Lions de l’Atlas. Tous veulent prendre leur...

Bonne nouvelle pour les MRE : Importations de meubles usagés désormais libres

Le ministère marocain de l’Industrie et du commerce vient de lever les restrictions à l’importation par les Marcains résidant à l’étranger des meubles en bois, des tapis et autres articles électroménagers usagés.

Maroc : vers la désactivation des cartes SIM anonymes

Ghita Mezzour, la ministre déléguée chargée de la Transition numérique et de la Réforme de l’administration, a affirmé mardi à Rabat que l’obligation d’identifier tout souscripteur désirant s’abonner aux services télécoms incombait aux opérateurs de...

La justice confirme l’amende de 2,5 milliards de dirhams contre Maroc Telecom

Le recours de Maroc Telecomcontre la liquidation de l’astreinte imposée par l’agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), a été rejeté par la cour d’appel de Rabat.

La marque Lacoste présente ses excuses au Maroc

L’affaire des polos Lacostearborant une carte tronquée du Maroc, excluant ses provinces du sud, connaît un nouvel épisode. Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, a confirmé que les responsables de la célèbre marque française de...

Maroc Telecom a payé une amende de 2,45 MMDH au régulateur

Maroc Telecom a annoncé s’être acquittée de l’amende de 2,45 milliards de dirhams (MMDH), infligée par l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT).

Maroc : ces régions oubliées de l’internet

Lors d’un débat organisé par le Parti Authenticité et Modernité (PAM), Ghita Mezzour, ministre de la transition numérique et de la réforme de l’administration, a révélé la part du territoire marocain sans couverture internet.

La Société générale se sépare de sa filiale marocaine

Les négociations sont très avancées pour le rachat par le groupe Saham Finances, fondé et dirigé par l’ancien ministre de l’Industrie et du Commerce, Moulay Hafid Elalamy (MHE) d’une grande partie de la société générale du Maroc.

Capgemini a recruté cette année 2000 ingénieurs au Maroc

Le Maroc entend devenir l’une des destinations mondiales de l’ingénierie technologique. À cet effet, le gouvernement a signé, mardi, deux mémorandums d’entente avec Capgemini, entreprise internationale spécialisée dans le conseil et la transformation...

Le Maroc accélère sur la 5G en vue de la coupe du monde 2030

Le ministère de la Transition numérique et de la réforme de l’administration aura à charge la gestion des télécommunications lors de la coupe du monde 2030. Ainsi en a décidé le Comité marocain d’organisation du tournoi.