Recherche

Les bons et les (mauvais) chiffres de Maroc Télécom

© Copyright : DR

22 octobre 2019 - 05h12 - Economie

Maroc Télécom a publié, au titre des neuf premiers mois de 2019, un résultat net ajusté part du Groupe de 4.647 millions de dirhams, en hausse d’1,3% à base comparable, et un EBITDA de 14,4 milliards, en croissance de 4,9% à base comparable. L’opérateur marocain explique avoir profité de la poursuite des efforts d’optimisation des coûts, pour des revenus de 27,3 milliards de dirhams, en progression de 0,9% à base comparable, grâce à la Data mobile.

Cette performance est attribuable principalement à l’amélioration des activités au Maroc, explique Maroc Télécom, dans un communiqué sur ses résultats consolidés, au 30 septembre.

S’agissant du Chiffre d’Affaires (CA), il a dépassé les 27,3 MMDH, en hausse de 0,6% (+0,9% à base comparable), en raison de la hausse du CA au Maroc (+1,3%). À fin septembre 2019, les activités au Maroc ont généré un CA de 16,3 MMDH, en croissance de 1,3%, soutenues par l’essor continu de la Data mobile.

Pour Abdeslam Ahizoune, Président du Directoire de Maroc Télécom, "le Groupe Maroc Télécom poursuit sa dynamique de croissance avec la hausse de ses revenus, notamment, de la Data, et l’amélioration de ses marges grâce à l’optimisation des coûts. Ces résultats confortent le Groupe dans l’atteinte de ses objectifs annuels et confirment la rentabilité et la pertinence de son modèle économique".

Mais, malgré ce beau tableau de performances, quelques points de grisaille sont notés dans les investissements hors fréquences et licences du Groupe. On note ainsi une baisse de 21,4%, représentant 12% du CA, tandis que les CFFO ajustés se sont élevés à près de 9,2 MMDH, en augmentation de 23,4%, grâce à la fois à la progression de l’EBITDA et à l’optimisation des investissements.

Au volet international, malgré la pression concurrentielle et réglementaire, les activités du Groupe ont continué de faire preuve d’une bonne résilience, enregistrant un CA d’environ 12 MMDH sur les neuf premiers mois de l’année, en léger repli de 0,7% à base comparable.

Cette évolution s’explique par l’impact de la baisse des terminaisons d’appel Mobile, notamment, au Mali et en Côte d’Ivoire, ainsi que par le recul des revenus entrant international sous l’effet des OTTs. Hors baisse des tarifs de terminaisons d’appel, le CA est en hausse de 0,9% à base comparable, tiré par la progression de la Data et des services Mobile money.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact