Maroc Telecom franchit le cap des 4 millions d’abonnés mobiles

20 juin 2002 - 12h42 - Economie - Ecrit par :

L’opérateur public marocain annonce avoir très récemment franchi le cap des 4 millions d’utilisateurs GSM. Maroc Telecom, opérateur de télécommunications détenu à 35% par Vivendi Universal et à 65% par l’Etat marocain, comptait 2 millions d’abonnés à la téléphonie mobile en 2000, puis 3 millions en 2001.

Au début du mois de juin 2002, l’opérateur marocain a franchi la barre symbolique des 4 millions d’abonnés à son service de téléphonie mobile GSM. C’est un des plus grands succès du secteur sur le continent africain.

Maroc Telecom (www.iam.ma) annonce disposer d’une part de marché de 70% dans le secteur de la téléphonie mobile. Il est propriétaire de 2 700 relais, et son réseau GSM couvre 95% de la population du pays.

Son unique concurrent à l’heure actuelle n’est autre que le consortium luso-espagnol Meditel. Cet opérateur a obtenu une licence GSM marocaine en 1999, et revendique depuis 1,3 million d’abonnés.

Pour sa part, Maroc Telecom est également présent sur les marchés de la téléphonie fixe et de l’accès à Internet. Néanmoins, le groupe concentre ses activités sur la téléphonie mobile (4 millions d’abonnés mobiles sur un total de 5 millions de clients).

L’offre de Maroc Telecom est variée : « Jawal » est un service prépayé ; « Classique » regroupe des forfaits ‘traditionnels’ sous abonnement à destination des particuliers ; alors que les offres « Flotte », « Collaborateur » et la carte « Mouzdaouij » sont destinées aux professionnels.

L’opérateur affirme proposer ses services « à un prix toujours plus accessible », sans toutefois communiquer ses tarifs, et s’enorgueillit de pouvoir proposer ses produits « dans plus de 8 000 points de vente sur tout le territoire national. »

Maroc Telecom, qui emploie 13 000 personnes, annonce avoir réalisé en 2001 un chiffre d’affaires de 13,5 milliards de dirhams.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Maroc Telecom - Croissance économique - Télécoms

Ces articles devraient vous intéresser :

Mondial 2030 : le vrai décollage économique pour le Maroc ?

L’organisation de la coupe du monde 2030 par le Maroc, le Portugal et l’Espagne, aura certainement un impact significatif sur le Produit intérieur brut (PIB) du Maroc qui pourrait se situer entre 3 et 5 %, affirme Zaki Lahbabi, DG de Transatlas Sport...

Maroc : la croissance économique s’accélère

Le Maroc a enregistré une croissance économique de 4,1 % au quatrième trimestre 2023, contre 0,7 % au cours de la même période de 2022, révèle le Haut-commissariat au plan (HCP).

Fitch Ratings note l’économie marocaine

Fitch Ratings, agence américaine de notation, a confirmé la note de défaut de l’émetteur à long terme du Maroc en devises étrangères (IDR) à ‘BB+’ avec perspectives stables.

Maroc Telecom a payé une amende de 2,45 MMDH au régulateur

Maroc Telecom a annoncé s’être acquittée de l’amende de 2,45 milliards de dirhams (MMDH), infligée par l’Agence nationale de réglementation des télécommunications (ANRT).

Maroc : une croissance économique revue à la hausse

Le Produit Intérieur Brut (PIB) du Maroc devrait enregistrer une croissance de 3,6 % en 2024, en tenant compte d’une évolution de 4,1 % des impôts et taxes sur les produits nets de subventions.

La justice confirme l’amende de 2,5 milliards de dirhams contre Maroc Telecom

Le recours de Maroc Telecomcontre la liquidation de l’astreinte imposée par l’agence nationale de régulation des télécommunications (ANRT), a été rejeté par la cour d’appel de Rabat.

Maroc : voici les villes où les prix ont augmenté

Au terme de l’année 2022, l’inflation a atteint 6,6% et l’indice annuel des prix à la consommation (IPC) a enregistré une hausse de 6,6% par rapport à l’année 2021, selon le Haut-commissariat au plan (HCP), qui précise que certaines villes ont vu...

Le Maroc conserve sa note "BB+" avec une "perspective stable"

Fitch Ratings, agence américaine de notation, a maintenu la note de la dette à long terme en devises du Maroc à BB+ avec une « perspective stable ».

Inwi fait condamner Maroc Telecom

Le tribunal de commerce de Rabat vient de condamner Itissalat Al-Maghrib (IAM-Maroc Telecom) à verser 6,3 milliards de dirhams à son concurrent Wana (inwi) qui lui reproche des pratiques « anticoncurrentielles ». Un coup dur pour l’opérateur historique...

Maroc : une taxe fait exploser le prix des téléphones

La commission des Finances à la Chambre des conseillers a revu à la baisse le droit d’importation appliqué aux smartphones. Ce qui semble être une bonne nouvelle s’avère très désavantageux pour les distributeurs locaux et les consommateurs.