Maroc : le terrible bilan des suicides

9 août 2023 - 09h00 - Maroc - Ecrit par : A.P

Les cas de suicide augmentent au Maroc. Plus d’un millier de Marocains se sont donné la mort l’année dernière, selon l’Association marocaine des droits de l’homme (AMDH) qui alerte sur un phénomène inquiétant.

Dans son rapport 2022 sur la situation des droits de l’homme au Maroc, l’AMDH révèle que « selon les rapports de l’Organisation mondiale de la santé, le nombre de suicides au Maroc dépasse le millier de cas par an, à raison de plus de trois cas par jour », soulignant que près de la moitié de ces décès par suicide ont été enregistrés dans la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima. Au regard de la situation, l’État doit « reconsidérer le système de santé mentale en réponse aux recommandations de l’Organisation mondiale de la santé », ajoute le rapport.

Selon l’association, 140 décès par suicide ont été révélés par la presse en 2022, ce qui ne reflète pas la réalité. Par région, on compte 67 cas à Tanger-Tétouan-Al Hoceima (48 %), 18 dans le Souss-Massa (13 %), 14 à Beni Mellal-Khenifra (10 %), 12 à Marrakech-Safi (9 %), 9 à Fès-Meknès (6 %) et 7 cas respectivement à Casablanca-Settat et Oriental (5 %). Deux cas ont été respectivement notés dans les régions de Rabat-Salé-Kenitra et Guelmim-Noun (1,4 %) et un chacun à Laâyoune-Saguía el-Hamra et Villa Cisneros-Río de Oro (0,7 %).

À lire : Le Maroc, l’un des pays à fort taux de suicide au monde, selon l’OMS

Le rapport de l’AMDH fait aussi cas de décès dans les prisons, les hôpitaux, les lieux de travail, etc. Le document parle de « 18 décès dans les commissariats, la gendarmerie, les prisons, soit en raison d’un sentiment d’injustice ou de l’intervention des forces publiques ; et 13 décès dans les hôpitaux et les centres de santé en raison de négligences médicales, d’erreurs médicales ou d’une mauvaise infrastructure hospitalière ».

L’association évoque en outre « 90 décès dus à des accidents du travail, 16 décès pour piqûres de scorpion, morsures de serpent, morsures de chien et rage, 49 décès par étouffements dus à des fuites de gaz ou à des incendies, et 31 décès dus à des intoxications alimentaires et à l’alcool frelaté ». Quant aux décès sur les routes, leur nombre a atteint 3 200 en 2022, selon les statistiques officielles, soit environ neuf décès par jour.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Association Marocaine des Droits Humains (AMDH) - Suicide

Aller plus loin

En une semaine, deux suicides dans les prisons marocaines

Un homme condamné pour terrorisme s’est suicidé mercredi à la prison de Ras El Ma à Fès. C’est le deuxième suicide qu’enregistre le Maroc en 24 heures dans une prison.

Suicide d’un policier à Nador

Un policier a mis fin à ses jours à Nador. Son corps sans vie a été découvert dans une chambre d’un hôtel à Al Aroui.

Suicide mystérieux d’une sexagénaire à Tanger

Une femme de 68 ans a été découverte morte à son domicile dans un quartier populaire à Tanger. Une enquête est en cours pour savoir s’il s’agit réellement d’un suicide.

Maroc : Enquête sur un suicide mystérieux près de Tinghir

Un homme de 60 ans s’est suicidé par pendaison dans le village d’Aït Oudinar, dans la province de Tinghir, dans des circonstances mystérieuses. Les gendarmes mènent une enquête...

Ces articles devraient vous intéresser :

Horreur en Espagne : une Marocaine tente d’assassiner ses trois enfants

Deux enfants d’origine marocaine, victimes d’une tentative de meurtre de la part de leur propre mère, se trouvent dans un état grave mais stable en soins intensifs à l’hôpital universitaire de Navarre, dans le nord de l’Espagne. Leur sœur, moins...

Maroc : le terrible bilan des suicides

Les cas de suicide augmentent au Maroc. Plus d’un millier de Marocains se sont donné la mort l’année dernière, selon l’Association marocaine des droits de l’homme (AMDH) qui alerte sur un phénomène inquiétant.

Le Maroc face à la menace de la « Poufa », la cocaïne des démunis

Le Maroc renforce sa lutte contre la « Poufa », une nouvelle drogue bon marché, connue sous le nom de cocaïne des pauvres », qui a non seulement des répercussions sociales, notamment la séparation des familles et une augmentation des suicides et des...

Espagne : des policiers sauvent un jeune Marocain de 23 ans de sa tentative de suicide

Trois policiers ont évité une tragédie à Lugo, dans le nord-ouest de l’Espagne. Grâce à leur intervention rapide, ils ont sauvé un jeune homme de 23 ans d’origine marocaine qui menaçait de sauter d’un immeuble en construction. Plusieurs riverains...