Maroc : un terroriste repenti pour "déradicaliser" les jeunes (vidéo)

22 février 2016 - 13h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

La chaîne belge RTL-TVi continue ses reportages au Maroc. Cette fois ci, elle est partie à la rencontre d’Abderrazak Soumah, un ancien « terroriste » qui a décidé de déradicaliser les jeunes.

Se disant aujourd’hui repenti, l’homme a été condamné en 2012 à 20 ans de prison avant de sortir trois ans et demi plus tard suite à une grâce royale. Pour lui, l’intégrisme, ce sont des idées noires.

« On sait ce que ça veut dire l’intégrisme. Les idées noires. Travailler contre le gouvernement. On le sait parce qu’on l’a vécu nous », explique Abderrazak Soumah à la journaliste de RTL . Mais pour les jeunes qui vont maintenant à Daech, on leur dit ’voilà mon petit, je te donnerai l’expérience de trente ans. Ce que tu fais maintenant, je l’ai fait en 80, et tu ne vas aboutir à rien, moi j’ai perdu trente ans de ma vie, et je n’ai rien fait pour ma famille ni pour ma patrie ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Grâce royale - Vidéos - Abderrazak Soumah

Aller plus loin

Un « centre de déradicalisation » ouvert par Latifa Ibn Ziaten

Un « centre de déradicalisation » a été lancé à Garges-les-Gonesse (Val-d’Oise) par Latifa Ibn Ziaten. « La Maison Imad » a pour ambition d’accueillir les parents et les enfants...

Abdelhak Khiame : "Si Abdeslam et Abrini étaient au Maroc, ils auraient été arrêtés" (vidéo)

La chaîne belge RTL s’est rendue à Salé au siège du FBI marocain, le Bureau Central d’investigation judiciaire (BCIJ) où elle a rencontré son patron, Abdelhak Khiame.

Au coeur de "l’Imam Academy" à Rabat (vidéo)

Plus de 800 étudiants, dont une centaine de femmes, suivent actuellement des cours à l’Institut Mohammed VI de formation des imams prédicateurs et des prédicatrices. Ils sont...

La déradicalisation des prisonniers marocains, l’autre chemin vers la liberté

Lancé en 2015 et dirigé par la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR), le programme de déradicalisation dénommé Moussalaha...

Ces articles devraient vous intéresser :

Aïd Al Mawlid : le roi Mohammed VI accorde sa grâce à 672 personnes

Le roi Mohammed VI a gracié 672 personnes à l’occasion de l’Aïd Al Mawlid Annabawi, célébré ce dimanche 9 octobre au Maroc. Ces détenus avaient été condamnés par différents tribunaux du Royaume.

Aid al Adha : 1 434 personnes graciées par le roi Mohammed VI

À l’occasion de à l’occasion de l’Aïd Al Adha, célébrée ce jeudi 29 juin au Maroc, le Roi Mohammed VI a accordé sa grâce à 1 434 personnes condamnées par différents tribunaux du Royaume.

Des personnes condamnées pour terrorisme graciées par le roi Mohammed VI

Le roi Mohammed VI a gracié quelque 1518 personnes à l’occasion de l’Aïd al fitr fêté ce samedi 22 avril au Maroc, dont certaines ont été condamnées dans des affaires de terrorisme. Voici le détail de ces grâces :