Maroc : TLS Contact épinglée pour transfert illégal des images des demandeurs de visas

10 janvier 2023 - 23h20 - Maroc - Ecrit par : S.A

La Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel (CNDP) a découvert que TLS Contact, prestataire privé de collecte de demandes de visas pour le compte d’ambassades de pays européens comme la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni et la Belgique au Maroc, transférait illégalement des images des demandeurs à des institutions gouvernementales à l’étranger.

Des événements comme la réception d’une plainte, l’instruction laissant entrevoir de possibles anomalies dans la déclaration d’un traitement de données à caractère personnel effectuée par un responsable de traitement, un programme de contrôle décidé par la Commission et enfin la réception d’une information par voie de presse ou par voie institutionnelle ont poussé la Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel (CNDP) à enquêter (contrôle inopiné) sur TLS Contact. Les investigations se sont avérées fructueuses : ses services constatent « l’existence d’un transfert régulier (chaque 5 minutes) d’images extraites des enregistrements de vidéo surveillance vers deux institutions gouvernementales à l’étranger ». Des informations confirmées par le responsable de traitement des données personnelles au sein de la société lors d’une audition qui a eu lieu le 6 janvier.

À lire : Arnaque au visa : des Marocains épinglés

« La non notification de ce transfert à la CNDP constitue en soi une infraction au regard des dispositions du chapitre VII de la loi n° 09-08 et expose son auteur aux sanctions prévues par celle-ci », affirme l’instance dans un communiqué. « Sans préjuger des sanctions qui seront notifiées », la CNDP précise poursuivre « l’instruction de ce dossier tout en ayant signifié au responsable de traitement l’obligation de mettre en conformité tous ses traitements de données à caractère personnel dans un délai ne dépassant pas le 28 février 2023 ». Les autorités compétentes concernées ont été déjà mises au courant de cette affaire.

À lire : France : des Marocains achetaient des visas à 8000 euros

Consultées par Le Desk, des sources proches de TLS Contact ont justifié la « forfaiture » par la volonté des institutions gouvernementales à l’étranger de comparer les demandeurs à la base existante dont ils disposent par croisement des empreintes avec les photos.

Sujets associés : Allemagne - Belgique - Visa

Aller plus loin

Les plaintes des Marocains à l’ambassade de l’Italie entraînent la chute de TLS Contact

Sous le feu des critiques depuis plusieurs mois, TLS Contact perd un de ses plus gros clients en matière de délivrance de visas. L’ambassade de l’Italie à Rabat a annoncé le...

Fraude : la Belgique bloque des permis de travail pour des Marocains

Plusieurs centaines de dossiers de demandes de permis combinés séjour-travail en Belgique font l’objet d’une enquête pour suspicion de fraude. Parmi ces dossiers, près d’une...

Visa Schengen : des associations marocaines dénoncent les discriminations subies par les Marocains

Plusieurs associations marocaines ont dénoncé les conditions « discriminatoires » et le « traitement humiliant » que subissent les Marocains demandeurs de visa de la part des...

Maroc : démantèlement d’un réseau de trafic de faux visas

La police judiciaire de Casablanca, en coordination avec la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST) a démantelé un réseau de falsification de visas et...

Ces articles devraient vous intéresser :