Démantèlement au Maroc d’un réseau de sextorsion ciblant les ressortissants du Golfe

23 décembre 2022 - 14h50 - Maroc - Ecrit par : S.A

Trois personnes ont été arrêtées par les éléments du Bureau central d’investigations judiciaires (BNPJ) dans le cadre d’une enquête sur un réseau de sextorsion. Les victimes sont des ressortissants du Golfe.

Tout est parti d’une proposition de rapports sexuels virtuels et truqués sur les réseaux sociaux via une application qui diffuse en direct des vidéos. Le maître-chanteur se faisait passer pour une femme. De nombreux khalijis fortunés se sont vus contraints de transférer d’importantes sommes d’argent au réseau qu’il dirige. Il proposait au responsable d’une agence de transfert d’argent à Benguerir de lui verser les montants transférés sans avoir à décliner son identité en contrepartie d’une commission sur chaque opération, fait savoir le quotidien arabophone Assabah.

À lire : Settat : un ressortissant du Golfe victime de sextorsion, des étudiants arrêtés

Malgré les sommes reçues, le cerveau du réseau continuait à harceler les khalijis en leur demandant de lui verser plus d’argent. Sans quoi, il diffuserait les vidéos compromettantes. Excédées, les victimes portent plainte auprès du parquet général qui a chargé la BNPJ de diligenter une enquête. Deux individus résidant à Dakhla et le responsable de l’agence de transfert d’argent à Benguerir seront arrêtés puis déférés devant le procureur du roi près le tribunal de première instance pénale de Casablanca. Les deux premiers ont été écroués à la prison d’Oukacha tandis que le troisième est poursuivi en état de liberté provisoire. Aux dires des deux coaccusés, le responsable de l’agence de transfert d’argent n’était pas au courant des activités du réseau.

À lire : Maroc : des ressortissants du Golfe victimes de sextorsion, un réseau démantelé

Quant au cerveau du réseau, il est toujours en fuite. Il chargeait ses deux complices résidant à Dakhla de se déplacer à Benguerir pour récupérer l’argent issu d’arnaques auprès du responsable de l’agence de transfert.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Enquête - Sextorsion - Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ)

Aller plus loin

Marrakech : trois jeunes hommes tombent pour sextorsion

Pour avoir fait chanter un ressortissant qatari, trois jeunes marocains ont été arrêtés et présentés au tribunal de Marrakech, qui vient de condamner le principal suspect à un...

Maroc : des ressortissants du Golfe victimes de sextorsion

Les éléments de la police judiciaire de Oued Zem dans la province de Khouribga, viennent d’interpeler trois individus pour « arnaque, escroquerie et chantage sexuel » via les...

Marrakech : plusieurs Koweïtiens arrêtés après la mort d’une jeune Marocaine

Après son arrestation et sa présentation par les services de la gendarmerie royale devant le parquet général, un ressortissant Koweïtien a été placé en détention. Dix individus,...

Sextorsion au Maroc : une femme escroque des Israéliens et ressortissants du Golfe

Accusée de s’être livrée à un chantage sexuel sur internet compromettant des Israéliens et de ressortissants du Golfe, une femme enceinte a été arrêtée par la police judiciaire...

Ces articles devraient vous intéresser :

Scandale des billets du Mondial 2022 : d’autres têtes vont tomber

La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) devrait auditionner d’autres personnes dont des présidents de clubs de football, un membre fédéral et un animateur radio soupçonnées d’être impliquées dans l’affaire dite du « scandale des billets du...