Recherche

Maroc : des ressortissants du Golfe victimes de sextorsion, un réseau démantelé

© Copyright : DR

28 décembre 2021 - 20h00 - Maroc - Par: S.A

Quatre personnes ont été arrêtées par les brigades anti-cybercriminalité et anti-gang de Marrakech dans le cadre d’une enquête sur un dangereux réseau de sextorsion. Les victimes sont des ressortissants du Golfe.

Tout est parti d’une proposition de rapports sexuels virtuels via Instagram faite par un maître-chanteur — qui a pris une fausse identité — à un ressortissant qatari, rapporte Assabah. Ce dernier s’est vu contraint de verser de l’argent à plusieurs individus qui menaçaient de diffuser une vidéo compromettante dans un site pornographique ou sur les réseaux sociaux. Le Khaliji a effectué plusieurs transferts d’argent d’un montant de 10 000 DH à partir de son smartphone, mais les menaces des maîtres-chanteurs continuaient. Il a alors décidé de déposer plainte auprès du parquet général.

À lire : Maroc : quand des réseaux de sextorsion font plier des influenceurs

Grâce aux services des opérateurs téléphoniques, d’une agence de transfert d’argent et de la société Instagram, les éléments des brigades anti-cybercriminalité et anti-gang ont réussi à identifier les accusés. Ils ont arrêté un individu résidant à Beni Mellal. Il était chargé de réceptionner deux premiers transferts d’argent effectués par le ressortissant qatari contre une commission de 1 500 DH. Il a déclaré aux enquêteurs que le cerveau du réseau, âgé à peine de 19 ans, recevait le reste de l’argent et se faisait aider par son grand frère âgé, lui, de 29 ans.

À lire : Maroc : un réseau de sextorsion ayant piégé des personnalités démantelé

Plusieurs ressortissants khalijis ont été victimes de chantage de la part du réseau. Ce réseau leur a extorqué une somme de 150 000 DH en l’espace de cinq mois. Les enquêteurs ont interpellé le chef de la bande à Oued Zem et le quatrième accusé à Casablanca. Ce dernier travaillait dans une agence de transfert d’argent à Hay Farah. Après leur arrestation, ils ont été déférés devant la Chambre correctionnelle par le procureur du roi près du tribunal de première instance de Marrakech.

Mots clés: Marrakech , Arrestation , Sextorsion

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact