Rabat : des victimes délestées de 100 000 à 360 000 DH

30 décembre 2021 - 14h00 - Maroc - Ecrit par : A.T

La brigade nationale de la police judiciaire a interpellé et placé en garde à vue, mercredi, cinq individus pour leur implication présumée dans une affaire de contrefaçon, d’escroquerie, de fraude et d’appropriation frauduleuse de biens d’autrui.

Ces arrestations font suite à une enquête menée sous la supervision du parquet compétent, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), précisant que les individus, une femme aux multiples antécédents judiciaires et quatre complices, dont deux agents immobiliers, étaient visés par une plainte d’une femme sur les réseaux sociaux.

Selon les premiers éléments de l’enquête, les suspects, un réseau criminel d’escroquerie et de fraude, ont dépossédé la victime de ses biens, en lui proposant la vente d’un domaine agricole contre une avance de plusieurs centaines de milliers de dirhams, avant de grever le bien d’hypothèques et de crédits conservatoires et de garder le montant du dépôt prétextant qu’il a été utilisé pour épurer les dettes de la propriété.

A lire : Au Maroc, les spoliations immobilières ont encore de beaux jours devant elles

Ces individus sont également soupçonnés d’être impliqués dans des affaires de falsification de chèques et de reconnaissances de dettes fictives, poursuit la DGSN, notant que les investigations menées jusqu’à présent ont permis d’identifier cinq victimes qui ont été délestées de sommes allant de 100 000 à 360 000 DH.

L’enquête se poursuit sous la supervision du parquet compétent afin d’élucider cette affaire, d’identifier tous les faits criminels imputés aux mis en cause et arrêter toutes les personnes qui ont contribué ou participé à ces actes criminels, conclut le communiqué.

Sujets associés : Rabat - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Spoliation immobilière au Maroc - Arrestation

Aller plus loin

Au Maroc, les spoliations immobilières ont encore de beaux jours devant elles

Malgré sa publication au Bulletin officiel le 26 août 2019, la loi 31-18 relative à l’enregistrement des procurations et des sociétés civiles immobilières aux registres...

Le Maroc adopte une loi contre la spoliation immobilière

Pour faire face au phénomène de la spoliation des biens immobiliers, le conseil du gouvernement a adopté jeudi le projet de loi réformant le code des obligations et des contrats.

Spoliation foncière : quand les bourreaux grugeaient impunément les victimes

La spoliation foncière a occasionné beaucoup de victimes dans le rang des citoyens marocains et des étrangers. Ces victimes se faisaient discrètes par crainte de représailles...

De très lourdes sanctions pour décourager la spoliation foncière au Maroc

La commission de lutte contre la spoliation s’est réunie le mardi 25 février autour du ministre de la Justice, Mohamed Benabdelkader. Il était question, au cours de cette séance...

Ces articles devraient vous intéresser :

Abdellatif Hammouchi donne des nouvelles priorités à la police en 2023

Afin de réussir sa mission en 2023, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a défini de nouvelles priorités qui ont été dévoilées, jeudi, lors de la réunion organisée au siège de l’institution.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) annonce avoir programmé pour le mois de septembre, plusieurs concours en vue de recruter 6 000 agents de différents grades.

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.

Abdellatif Hammouchi reçoit en audience le ministre israélien de la Justice

Tête-à-tête entre le directeur général de la Sûreté nationale, Abdellatif Hammouchi, et le vice-Premier ministre et ministre israélien de la justice, Gideon Saar.

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

La police marocaine se modernise

La police marocaine s’est dotée de nouvelles voitures, motos et véhicules utilitaires hautement équipés techniquement. Cette dotation s’inscrit dans le cadre d’une vaste opération de modernisation de la flotte de véhicules de police au niveau régional...

Cinq nouvelles nominations à la DGSN

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi, a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein des services centraux de la Direction des Ressources humaines.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...

Maroc : des sanctions disciplinaires à l’Institut royal de police

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé samedi une série de sanctions disciplinaires et de mesures d’évaluation des performances contre certains policiers de l’Institut royal de police (IRP). Cette annonce fait suite à une enquête...