Casablanca : plusieurs arrestations dans une affaire de Bitcoin

21 janvier 2022 - 09h20 - Maroc - Ecrit par : G.A

Les éléments du Bureau national de lutte contre les crimes économiques et financiers, relevant de la brigade nationale de la Police Judiciaire ont procédé à l’interpellation de sept individus qui seraient impliqués dans un réseau criminel actif dans l’enlèvement, la séquestration et l’usurpation d’identité réglementée par la loi à des fins d’extorsion.

Dans un communiqué, la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) fait savoir que les cinq suspects avaient trompé la victime qui s’active dans le change illégal de devises, suite à la conclusion d’un accord fictif pour transférer des « Bitcoin », avant de se faire passer pour des policiers et de l’interpeller dans la périphérie de Casablanca pour extorsion.

À lire : Rabat : suspension provisoire de deux policiers accusés d’extorsion

Informés, les services de police ont mené des recherches qui ont permis l’arrestation des mis en cause en flagrant délit alors qu’ils procédaient à une fausse perquisition du domicile de la victime à « Dar Bouazza » dans les environs de Casablanca. Ils espéraient dérober au domicile de la victime, les sommes d’argent obtenues de transferts présumés illégaux, souligne le communiqué.

À lire : Marrakech : arrestation d’un faux policier pour usurpation d’identité et extorsion

La police a ensuite perquisitionné le domicile de l’agent de change illégal et a pu saisir environ près de 15 millions de dirhams, tandis que celle des domiciles des prévenus a permis la saisie de téléphones portables, d’une moto et de quatre voitures, dont l’une contenait deux armes blanches, ajoute la DGSN.

À lire :Extorsion de Mohammed VI : l’avocat du roi s’explique (vidéo)

Les cinq mis en cause directement impliqués dans ces actes criminels, ainsi que le frère du policier interpellé et sa fiancée, de même que la victime supposée de ces crimes, ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête qui déterminera si cette affaire a des liens avec le blanchiment d’argent, conclut la DGSN.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Arrestation - Escroquerie

Aller plus loin

Cinq arrestations pour sextorsion à Tanger

Cinq personnes accusées d’être impliquées dans des affaires de sextorsion ont été interpellées par la police à Tanger, fait savoir la Direction générale de la Sûreté nationale...

Maroc : la police cible les réseaux de cryptomonnaie, plusieurs arrestations

La traque des services de la BNPJ contre le blanchiment d’argent a permis de démanteler, cette semaine, deux nouveaux réseaux s’activant dans l’enlèvement et la séquestration en...

Kénitra : arrestation de deux policiers pour corruption et extorsion

Un officier de paix et un inspecteur de police font depuis vendredi, l’objet d’une enquête ouverte par la Brigade nationale de la police judiciaire en vue de déterminer les...

Mobilisation autour de la libération d’un jeune français détenu au Maroc

Un jeune entrepreneur français, originaire de Metz, accusé d’agression et transaction commerciale illégale, est en prison au Maroc depuis près de 9 mois. À quelques jours de la...

Ces articles devraient vous intéresser :