Casablanca : arrêté pour avoir tenté de corrompre un commissaire

21 janvier 2022 - 18h40 - Maroc - Ecrit par : A.T

Une enquête a été ouverte à Casablanca à l’encontre d’un homme soupçonné d’être impliqué dans une affaire d’exploitation d’un café offrant la chicha sans autorisation et pour tentative de corruption d’un commissaire de police.

Le suspect, un propriétaire de café de 46 ans, a été pris en flagrant délit de remise de la somme de 46 000 dirhams, en guise de pot-de-vin, au chef du district de sûreté de Hay Moulay Rachid, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

A lire : Le Maroc veut fermer tous les cafés à chicha

Selon les premiers éléments de l’enquête, l’individu ainsi que d’autres complices sont soupçonnés de servir de la chicha aux clients. Le parquet compétent a ordonné l’ouverture d’une enquête judiciaire à l’encontre des suspects et de toutes les personnes impliquées dans cette affaire.

Le principal mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l’enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent, en vue de déterminer le degré d’implication des gérants des autres cafés dans la commission de ces actes criminels, conclut la DGSN.

Sujets associés : Casablanca - Corruption - Enquête - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Arrestation

Aller plus loin

Coronavirus : la chicha serait un véritable canal de transmission du virus

Le professeur Didier Raoult affirme dans une vidéo publiée sur YouTube, que la chicha serait responsable de la propagation du Covid-19.

Soirée chicha, incitation à la débauche et drogue à Meknès

Les éléments de la police de Meknès ont interpellé, dans la nuit de jeudi 4 février 2021, 17 personnes dont trois filles, lors d’une soirée organisée dans un appartement. Parmi...

La ville de Fès fait la chasse aux cafés chicha

Huit gérants de café ont été interpellés dans différents quartiers par la police judiciaire relevant de la préfecture régionale de la sûreté nationale de Fès. Il leur est...

Casablanca : plusieurs arrestations dans un bar à chicha

Le gérant d’un bar à chicha à Casablanca, a été interpellé ce mardi 1ᵉʳ avril pour avoir violé l’état d’urgence sanitaire.

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement de fonds publics.

Maroc : la DGSN fait un cadeau à des policiers

Fidèle à sa tradition, Abdellatif Hammouchi, directeur général du pôle DGSN-DGST, octroie un soutien financier d’exception aux policiers et employés confrontés à des traitements médicaux coûteux pour des affections graves.

Le Maroc fait la chasse au détournement de l’argent public

Le gouvernement marocain fait de la restitution de l’argent détourné, ainsi que la lutte contre les crimes financiers et la corruption ses priorités et entend mener plusieurs actions dans ce sens, afin de sanctionner sévèrement ceux qui détournent des...

Dispositif exceptionnel pour le nouvel an au Maroc

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir la sécurité des Marocains à l’occasion du nouvel an 2023. D’ores et déjà, il a été procédé à la mise en place d’un dispositif de sécurité spécial.

Criminalité au Maroc : les chiffres

Les chiffres officiels de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) montrent les baisses importantes dans toutes les catégories de crimes en 2023.

Abdellatif Hammouchi nomme de nouveaux responsables

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdellatif Hammouchi a procédé à une nouvelle série de nominations au sein de l’institution, aussi bien au niveau régional que local. Elles concernent cette fois-ci les villes de Rabat, Salé, Meknès,...

Le chef de la police espagnole en visite au Maroc

Le Directeur général de la Sûreté nationale et de la Surveillance du territoire, (DGSN/DGST) Abdellatif Hammouchi, a reçu en audience à Rabat, son homologue espagnol, Francisco Pardo Piqueras qui a effectué au Maroc, une visite de travail.

Le chanteur Adil Miloudi recherché par la police

Le célèbre chanteur marocain Adil El Miloudi est sous le coup d’un mandat d’arrêt pour avoir, dans une vidéo, menacé des fonctionnaires de police.

L’Europe cherche à punir le Maroc

L’éclatement du scandale de corruption au Parlement européen doublé d’une résolution relevant la détérioration des droits de l’Homme est à l’origine des nouvelles tensions entre le Maroc et l’Europe. Cette dernière cherche-t-elle à punir le royaume ?

La criminalité en baisse au Maroc

Au cours du premier semestre 2022, la criminalité a globalement baissé au Maroc. C’est ce que révèle le dernier rapport de la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).