La ville de Fès fait la chasse aux cafés chicha

15 janvier 2021 - 10h00 - Maroc - Ecrit par : I.L

Huit gérants de café ont été interpellés dans différents quartiers par la police judiciaire relevant de la préfecture régionale de la sûreté nationale de Fès. Il leur est reproché la violation de l’état d’urgence sanitaire et la consommation illégale de chicha.

Ces prévenus ont été interpellés au cours de la semaine écoulée pour non seulement des infractions liées à la violation de l’état d’urgence sanitaire mais également pour détention et vente de produits de consommation issus de la contrebande, rapporte Assabah.

Suite aux plaintes de riverains sur l’existence de ces cafés de consommation de chicha pendant l’état d’urgence, les éléments de la Police judiciaire ont fait une descente dans ces lieux et plusieurs quantités de narguilé et des centaines de paquets de maassel (chicha) issus de la contrebande ont été saisies.

Ils ont également embarqué tous les clients surpris en flagrant délit de consommation au commissariat. Certains ont été libérés suite à un contrôle d’identité en vue de s’assurer qu’aucun d’entre eux ne fait l’objet d’un avis de recherche. Quant aux gérants des cafés, au nombre de huit, ils ont été placés en garde à vue pour les besoins de l’enquête.

Sujets associés : Fès - Restauration - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Etat d’urgence au Maroc

Aller plus loin

Maroc : une bouffée d’oxygène pour les cafés-restaurants

La situation économique des 13 000 cafés-restaurants restés fermés et de ceux qui ont repris l’activité avec une capacité d’accueil réduite à 50% dans la région Casa-Settat...

Maroc : la société civile en croisade contre les cafés à chicha

Face à la prolifération des cafés à chicha à El Hajeb, les acteurs de la société civile dénoncent ce fléau qui présente de sérieux dangers sur la santé des jeunes. Ils appellent...

Les gérants de café plaident pour l’exonération d’impôts

Les gérants de café, financièrement asphyxiés par la crise du coronavirus, plaident pour de nouvelles exonérations fiscales.

De la viande d’âne dans les assiettes des Fassis

Du khliî à base de viandes d’âne et de mulet. C’est la découverte faite par la police judiciaire de Fès chez un boucher de la ville. Interpellé, le mis en cause a reconnu les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : le cri d’alarme des cafetiers et restaurateurs

Les propriétaires de cafés et de restaurants au Maroc alertent de nouveau sur leur situation. Ils appellent les autorités à sauver leur secteur sérieusement mis à rude épreuve.

Restauration au Maroc : des faillites en série qui inquiètent

Au Maroc, les professionnels avancent plusieurs facteurs pour expliquer les faillites en série dans le secteur de la restauration.

Les MRE mécontents de la cherté des locations de voiture

L’inflation au Maroc touche même les locations de voiture. Cet été, les tarifs se sont envolés, provoquant la colère des citoyens et MRE. Plusieurs raisons expliquent cette situation selon les professionnels.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Le Maroc met fin au PCR et pass vaccinal pour les voyageurs

Bonne nouvelle pour les touristes et les MRE souhaitant se rendre au Maroc. Les autorités sanitaires viennent de mettre fin à la présentation du PCR ou du pass vaccinal à l’entrée du territoire.

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Le Roi Mohammed VI annule toutes les festivités de la fête du Trône

Toutes les activités, festivités et cérémonies prévues à l’occasion du 23ᵉ Anniversaire de l’accession du Roi Mohammed VI viennent d’être reportées, selon un communiqué du Palais Royal.

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Nouvelle fiche sanitaire pour entrer au Maroc

Tous les voyageurs souhaitant accéder au territoire marocain devront désormais remplir les mêmes conditions. Qu’importe le moyen de transport, la fiche sanitaire du pays a été actualisée, simplifiée et uniformisée.