Coronavirus : la chicha serait un véritable canal de transmission du virus

5 mars 2021 - 09h20 - France - Ecrit par : G.A

Le professeur Didier Raoult affirme dans une vidéo publiée sur YouTube, que la chicha serait responsable de la propagation du Covid-19.

En se penchant sur la question, l’infectiologue Didier Raoult a expliqué que l’explosion de l’utilisation du narguilé ces dernières années, est l’une des causes irréfutables de la transmission des maladies respiratoires, y compris le coronavirus.

« J’avais pas réalisé l’ampleur qu’a pris la consommation de chicha dans nos pays européens. Je crois qu’en France, au moins la moitié des jeunes ont déjà fumé au moins une fois la chicha », explique Didier Raoult. « Si on se passe ce truc dans lequel il y a de la salive, y compris si on change l’embout, c’est un modèle expérimental extraordinaire pour transmettre une maladie respiratoire ». Il confie avoir mis en garde le ministère de la Santé sur la nécessité d’éviter aux jeunes la contamination par la consommation de la chicha. « L’usage commun des chichas représente un danger », a-t-il conclu.

Tout au début de la crise du coronavirus, Didier Raoult avait longtemps appelé à la prise de la chloroquine à titre curatif. Vers la fin de 2020, il a fait objet de polémique, et même d’une plainte de la part de plusieurs centaines de scientifiques de la Société de pathologie infectieuse qui l’accusent d’avoir vanté l’hydroxychloroquine pour lutter contre la pandémie du coronavirus, se plaignant aussi de sa « surmédiatisation ». Ils l’accusent d’avoir « prescrit des thérapeutiques et associations médicamenteuses non éprouvées, au minimum inefficaces, au pire dangereuses ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Casablanca : arrêté pour avoir tenté de corrompre un commissaire

Une enquête a été ouverte à Casablanca à l’encontre d’un homme soupçonné d’être impliqué dans une affaire d’exploitation d’un café offrant la chicha sans autorisation et pour...

Casablanca : plusieurs arrestations dans un bar à chicha

Le gérant d’un bar à chicha à Casablanca, a été interpellé ce mardi 1ᵉʳ avril pour avoir violé l’état d’urgence sanitaire.

Le Maroc veut fermer tous les cafés à chicha

Déjà en guerre contre les cafés à chicha, le gouvernement marocain veut intensifier cette lutte contre ces établissements présentant des risques de transmission élevés de...

Tanger : sale temps pour les tenanciers des cafés à chicha

Les services des douanes mènent une lutte implacable contre les tenanciers des cafés à chicha. Et pour cause, l’utilisation du tabac de contrebande dans les narguilés.

Ces articles devraient vous intéresser :

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

Le Maroc teste un système de santé intelligent

Le Maroc prévoit d’installer un « système de santé intelligent » dans les centres de santé des régions de Rabat-Salé-Kénitra (16), Fès-Meknès (15), Beni Mellal-Khénifra (11) et Draâ-Tafilalet (11). Cette première phase du projet devrait nécessiter un...

Intoxications en hausse au Maroc : quelles solutions ?

La Fédération marocaine des Droits des Consommateurs s’inquiète après la hausse des cas d’intoxication alimentaire enregistrés dans certains restaurants ces dernières semaines. Elle appelle le ministre de la Santé et de la Protection sociale à...

Ramadan : conseils pour un jeûne en période de chaleur

Le jeûne du ramadan est encore dur cette année, surtout dans certaines régions où les températures dépassent parfois les 40 degrés. Pour que la journée se passe au mieux, il est essentiel de bien s’hydrater et de manger équilibré le soir. Pour rompre...

Le jeûne du ramadan est-il compatible avec le diabète ?

Quel est l’impact du jeûne de ramadansur la santé d’un fidèle diabétique et quels sont les risques encourus ? Abdul Basit et Yakoob Ahmedani, tous deux médecins, donnent leur avis sur cette question qui préoccupe de nombreux fidèles musulmans.

Près d’un tiers des Marocains ont connu une dépression

Le ministère de la Santé initie un projet dont la mise en œuvre permettra de répondre aux besoins des 48,9 % des Marocains âgés de plus de 15 ans qui connaissent, ou ont déjà connu, des signes de troubles mentaux et psychiques.

Punaises de lit : la psychose atteint le Maroc

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a confirmé, mercredi, l’absence d’une propagation exceptionnelle des punaises de lit au Maroc. Dans un communiqué, les autorités sanitaires affirment avoir mis en place des mesures préventives en...

Diabète : les précautions pour passer un mois de Ramadan en toute sérénité

Le mois de Ramadan est un mois sacré pour les musulmans. Néanmoins, quelques précautions sont à suivre scrupuleusement par certaines personnes à risque souffrant de maladies chroniques, telles que le diabète.

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.