Maroc : la police cible les réseaux de cryptomonnaie, plusieurs arrestations

21 janvier 2022 - 21h20 - Maroc - Ecrit par : A.T

La traque des services de la BNPJ contre le blanchiment d’argent a permis de démanteler, cette semaine, deux nouveaux réseaux s’activant dans l’enlèvement et la séquestration en lien avec la cryptomonnaie à Marrakech et à Safi.

La première opération menée par le Bureau national de lutte contre les crimes économiques et financiers, relevant de la BNPJ s’est déroulée à Safi, rapporte Assabah, précisant qu’elle a permis de saisir la somme de 2 millions DH.

Quant à la seconde opération, elle a permis l’interpellation d’un prévenu et la saisie de la somme de 8 016 690 DH à son domicile situé à Marrakech. Trois coffres-forts et un ensemble d’équipements électroniques et de supports numériques, ont été également retrouvés.

A lire : Maroc : malgré l’interdiction de la crypto-monnaie, les transactions de Bitcoin explosent

À noter que ces deux opérations font suite à une première menée le 18 janvier dernier Casablanca, par les mêmes services, qui a abouti à l’interpellation de sept personnes dont un agent de police de la préfecture de police de Casablanca et une personne recherchée au niveau national.

Elles sont soupçonnées d’être impliquées dans un réseau criminel « d’enlèvement, de séquestration et d’usurpation d’identité réglementée par la loi à des fins d’extorsion ». « Les inspections menées ont abouti à la saisie d’environ 14,8 millions de dirhams », indiquait alors un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

Sujets associés : Marrakech - Safi - Blanchiment d’argent - Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) - Arrestation

Aller plus loin

Cryptomonnaies au Maroc : de l’interdiction à la réglementation

Le Maroc passe de l’interdiction de l’usage des monnaies virtuelles à la réglementation de l’usage des cryptomonnaies. Il initie un projet de loi dans ce sens.

Casablanca : bitcoin, séquestration et extorsion de 2 millions de dirhams

Une affaire d’enlèvement et de séquestration vient d’être mise à nu par la police à Casablanca. On parle également de la saisie d’une somme de 2 millions de dirhams, dont...

Plus de 800 000 euros arnaqués à une famille française au Maroc

Sous couvert de conseils en investissement dans le Bitcoin, un jeune Marocain a monté un plan pour soutirer plus de 800 000 euros à une famille française et à ses proches. Une...

Le Maroc, premier en matière de transactions de Bitcoin en Afrique du Nord

Le Maroc arrive en tête des pays de l’Afrique du Nord en matière de volumes de transactions Bitcoin pair-à-pair et se classe quatrième sur le continent africain. C’est ce que...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : des barons de la drogue profitent de la légalisation de la culture du cannabis

La récente légalisation de la culture du cannabis à usage thérapeutique au Maroc serait déjà source de malaise. Des observateurs alertent sur la survie de la filière, évoquant des craintes de blanchiment d’argent par des barons de la drogue.

Blanchiment des capitaux : le Maroc prêt à recevoir les évaluateurs du GAFI

Les efforts déployés par le Maroc dans la lutte contre le blanchiment de capitaux seront passés au peigne fin à partir du 16 janvier, par les examinateurs et évaluateurs du Groupe d’action financière (GAFI). La sortie du royaume de la liste grise du...

Blanchiment d’argent : le Maroc sort de la liste grise de l’Europe

La Commission européenne vient d’annoncer le retrait du Maroc de la liste grise de l’Union européenne des pays sous surveillance en matière de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme. Cette décision fait suite à l’évaluation effectuée...

Du blanchiment d’argent dans les casinos marocains ?

Les casinos sont dans le viseur des autorités marocaines. Seraient-ils devenus des lieux bénis pour le blanchiment d’argent ?

Blanchiment d’argent : des notaires, avocats et adouls marocains sanctionnés

Des campagnes d’inspection et de contrôle menées par un comité spécial du ministère de la Justice ont révélé l’implication de notaires, d’avocats et d’adouls dans des réseaux de blanchiment d’argent.

Blachiment d’argent : le Maroc sort de la liste grise (GAFI)

Après évaluation des dispositifs mis en place par le Maroc pour lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, le groupe d’action financière (GAFI) a décidé de sortir le royaume de la liste grise.

Blanchiment d’argent : le Maroc attend toujours la décision du GAFI

Le Groupe d’action financière (GAFI), organisme international de lutte contre le blanchiment d’argent a annoncé que la décision de faire sortir le Maroc de la liste grise n’est pas encore prise. Les bonds qualitatifs du pays ont, affirme-t-on, été...

Maroc : les notaires mobilisés dans la lutte contre le blanchiment de capitaux

Le président du Conseil national de l’Ordre des notaires du Maroc, Hicham Sabiry, a invité les notaires à s’impliquer davantage dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme au Maroc.

Maroc : l’agent immobilier associé à la lutte contre le blanchiment d’argent

Le Maroc veut impliquer la profession de l’agent immobilier dans la lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme. Mais sa réglementation s’avère avant tout urgente.

Scandale des billets du Mondial 2022 : d’autres têtes vont tomber

La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) devrait auditionner d’autres personnes dont des présidents de clubs de football, un membre fédéral et un animateur radio soupçonnées d’être impliquées dans l’affaire dite du « scandale des billets du...