Quatre Bulgares et trois Iraniens arrêtés à l’aéroport de Casablanca

14 avril 2022 - 06h20 - Maroc - Ecrit par : G.A

Sept ressortissants étrangers ont été arrêtés mardi à l’aéroport international Mohammed V de Casablanca. Il s’agit de quatre Bulgares et trois Iraniens âgés entre 28 et 68 ans, impliqués dans les activités d’un réseau international de traite d’êtres humains et d’immigration clandestine.

Coup de chance pour les éléments de la police du district de l’aéroport Mohammed V de Casablanca qui, lors des opérations de contrôle frontalier, sont parvenus à interpeller, dans un premier temps, trois ressortissants iraniens en flagrant délit de tentative d’immigration illégale vers un aéroport espagnol. Les investigations menées à la suite de ces arrestations ont permis d’interpeller quatre Bulgares, qui feraient partie du même réseau, indique un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN).

À lire : L’exploitation sexuelle, forme la plus courante de la traite des êtres humains au Maroc

L’enquête a été confiée à la Brigade nationale de la Police judiciaire (BNPJ), qui tentera d’identifier toutes les ramifications internationales de ce réseau criminel ainsi que ses liens avec les réseaux européens et asiatiques d’immigration illégale et de traite d’êtres humains. Pour le moment, plusieurs documents de voyage falsifiés, des cartes d’embarquement et des téléphones portables avec des cartes SIM internationales, ont été saisis et permettront à la police d’avoir suffisamment d’éléments pour orienter l’enquête.

À lire : Maroc : forte hausse des cas de traite d’êtres humains

Quant aux sept mis en cause, ils ont été tous placés en garde à vue pour les besoins de l’enquête menée par le bureau national de lutte contre l’immigration illégale, relevant de la BNPJ.

Sujets associés : Iran - Bulgarie - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Trafic - Aéroport Mohammed V Casablanca - Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) - Arrestation

Aller plus loin

L’exploitation sexuelle, forme la plus courante de la traite des êtres humains au Maroc

La Commission nationale de lutte et de prévention contre la traite des êtres humains a présenté mardi à Rabat, son premier rapport lors d’une réunion marquée par la...

France : un Marocain condamné à deux ans de prison pour « traite d’êtres humains »

Le tribunal correctionnel d’Aurillac (centre-sud de la France) vient de condamner un Marocain à deux ans de prison ferme pour « traite d’êtres humains ».

Trafic d’êtres humains : Le Maroc épinglé par un rapport américain

Le Maroc est passé du niveau trois soit le pire en ce qui concerne le trafic d’êtres humains, au niveau deux, soit celui des pays qui doivent être contrôlés mais aussi améliorer...

L’aéroport de Casablanca retrouve peu à peu les chiffres d’avant crise

Du 7 février dernier, date de l’ouverture des frontières aériennes du Maroc, à fin mars, le nombre de voyageurs qui ont transité par l’aéroport international de Casablanca s’est...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le chef de la police espagnole en visite au Maroc

Le Directeur général de la Sûreté nationale et de la Surveillance du territoire, (DGSN/DGST) Abdellatif Hammouchi, a reçu en audience à Rabat, son homologue espagnol, Francisco Pardo Piqueras qui a effectué au Maroc, une visite de travail.

Une nouvelle route entre Bouskoura et l’aéroport de Casablanca

L’aménagement de la voie de Taddart, reliant la ville verte de Bouskoura à l’Aéroport Mohammed V prévu dans le cadre du renforcement des infrastructures de transport dans la région de Casablanca, va bientôt démarrer. Une convention de partenariat a été...

L’aéroport de Casablanca se plie en quatre pour servir les MRE

En vue de simplifier la vie aux Marocains résidant à l’étranger (MRE), en séjour au Maroc, l’Agence urbaine de Berrechid-Benslimane a adopté un guichet unique, dédié à ces usagers.

Maroc : la DGSN fait un cadeau à des policiers

Fidèle à sa tradition, Abdellatif Hammouchi, directeur général du pôle DGSN-DGST, octroie un soutien financier d’exception aux policiers et employés confrontés à des traitements médicaux coûteux pour des affections graves.

La police marocaine recrute

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a annoncé un grand concours de recrutement de plusieurs grades au sein du corps de la police. Le concours aura lieu le 16 juillet à Rabat et dans d’autres villes si nécessaire. Au total, 6 607...

Le Maroc renforce le contrôle dans les aéroports

Le Maroc a décidé de renforcer son système de contrôle des passagers dans les aéroports. Cette procédure sera désormais complétée par l’analyse de données électroniques envoyées avant l’arrivée à destination des passagers.

Abdellatif Hammouchi nomme de nouveaux responsables

Le directeur général de la Sûreté nationale (DGSN), Abdellatif Hammouchi a procédé à une nouvelle série de nominations au sein de l’institution, aussi bien au niveau régional que local. Elles concernent cette fois-ci les villes de Rabat, Salé, Meknès,...

Le Maroc envoie ses meilleurs policiers au Qatar

À quelques semaines du mondial de football, le Maroc a envoyé un corps d’élite au Qatar, pour participer à la couverture sécuritaire de l’événement.

Abdellatif Hammouchi donne des nouvelles priorités à la police en 2023

Afin de réussir sa mission en 2023, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a défini de nouvelles priorités qui ont été dévoilées, jeudi, lors de la réunion organisée au siège de l’institution.

Dispositif exceptionnel pour le nouvel an au Maroc

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir la sécurité des Marocains à l’occasion du nouvel an 2023. D’ores et déjà, il a été procédé à la mise en place d’un dispositif de sécurité spécial.