Le Maroc va continuer à utiliser le vaccin AstraZeneca

18 mars 2021 - 06h40 - France - Ecrit par : S.A

Alors que plusieurs pays européens comme la France, l’Allemagne et l’Italie ont suspendu l’utilisation du vaccin britannique AstraZeneca, le Maroc a décidé de continuer à l’utiliser dans les campagnes de vaccination à l’échelle nationale. Telle est la recommandation faite par le ministère de la Santé suite à une réunion de la Commission nationale consultative de pharmacovigilance.

La Commission s’est réunie, ce mercredi 17 mars 2021, pour étudier et évaluer les effets secondaires concernant les troubles de coagulation et les évènements thromboemboliques chez les bénéficiaires du vaccin AstraZeneca utilisé pour développer l’immunité contre le virus Covid-19, indique le ministère dans un communiqué, ajoutant que les membres de la Commission nationale consultative de pharmacovigilance ont confirmé à l’unanimité que les bénéfices du vaccin AstraZeneca l’emportent sur les risques et qu’il n’y a pas de lien direct avéré entre ces effets secondaires et l’utilisation de ce vaccin.

Le ministère de la Santé assure qu’il surveille en permanence la sécurité du vaccin contre le Covid-19 disponible dans le royaume en suivant et en analysant les cas d’effets secondaires, les évidences scientifiques et les données disponibles à ce sujet au niveau national et international, en coordination avec les autorités sanitaires et réglementaires. Les concitoyens et praticiens de la santé sont invités à informer le Centre national de pharmacovigilance, via le portail en ligne.

Le ministère assure par ailleurs qu’aucun décès n’a été enregistré parmi les bénéficiaires du vaccin AstraZeneca à la suite de complications liées aux effets secondaires du vaccin. « La protection de la santé de tous les concitoyens est l’une de ses priorités et aucun effort ne sera épargné. Toutes nouvelles données concernant les vaccins et leur sécurité d’emploi seront annoncées via leurs canaux officiels », promet-il.

Sujets associés : Allemagne - France - Ministère de la Santé - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

AstraZeneca met à mal la campagne de vaccination au Maroc

Le Maroc, le Brésil et l’Arabie saoudite recevront en retard les prochaines livraisons d’AstraZeneca. Cette annonce a été faite par le Serum Institute of India (SII), fabricant...

Maroc : la totalité des lots de vaccin AstraZeneca attendue pour fin mars

Le Maroc attend de recevoir 4 millions de Vaccins AstraZeneca cette semaine, en provenance de l’Inde. Au regard de l’allure que prend la campagne de vaccination, le ministre de...

Le Maroc surveille de près le vaccin AstraZeneca

En dépit des conclusions rassurantes de la Commission Nationale Consultative de Pharmacovigilance sur le vaccin suédo-britannique, Astrazeneca, le ministère marocain de la santé...

Un vaccin annoncé pour début 2022 contre tous les variants du coronavirus

Une équipe de chercheurs dirigée par le professeur Lbachir Benmohamed, immunologiste marocain, annonce pour fin 2021, le début des essais cliniques d’un vaccin conçu pour de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Punaises de lit : la psychose atteint le Maroc

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a confirmé, mercredi, l’absence d’une propagation exceptionnelle des punaises de lit au Maroc. Dans un communiqué, les autorités sanitaires affirment avoir mis en place des mesures préventives en...

Le Maroc forme 2800 médecins et 5600 infirmiers pour la médecine de famille

Afin de développer et consolider la médecine de famille en facilitant l’accès aux soins et services de santé aux Marocains, le gouvernement entend former 2800 médecins et 5600 infirmiers d’ici 2030.

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Maroc : forte augmentation des salaires des médecins

À compter de janvier 2023, les médecins, pharmaciens et chirurgiens-dentistes verront leurs salaires augmenter de plus de 3 000 DH. Une augmentation qui entre dans le cadre des réformes opérées par le gouvernement et portant statut particulier de ce...

Une maladie menace les enfants marocains

La propagation de la maladie de leishmaniose dans plusieurs provinces marocaines préoccupe le Parlement. Une députée a interpellé le ministre de la Santé et de la Protection sociale Khalid Ait Taleb sur ce sujet.

Covid-19 au Maroc : la deuxième vague Omicron terminée

Au Maroc, la deuxième vague Omicron est terminée. Ceci après deux semaines consécutives de niveau de vigilance « vert faible » de la circulation du Covid-19 et le début de la phase post-vague ou la quatrième période intermédiaire.

Maroc : voici la liste des médicaments exonérés de TVA

Les Marocains disposent désormais d’une liste actualisée de médicaments, dont la TVA est prise en charge par l’État. Cette liste a été publiée par le ministère de la Santé.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Maroc : une baisse des taxes sur les médicaments prévue en 2023

Afin de permettre aux Marocains d’avoir accès aux services de santé, le gouvernement envisage de revoir la fiscalité sur les médicaments et produits de santé. Des mécanismes sont en cours d’élaboration pour réduire la TVA sur l’importation de ces...

Près d’un tiers des Marocains ont connu une dépression

Le ministère de la Santé initie un projet dont la mise en œuvre permettra de répondre aux besoins des 48,9 % des Marocains âgés de plus de 15 ans qui connaissent, ou ont déjà connu, des signes de troubles mentaux et psychiques.