Le Maroc a-t-il suspendu l’administration de la première dose du vaccin anti Covid-19 ?

27 mars 2021 - 06h40 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le ministère marocain de la Santé aurait demandé aux responsables des centres de vaccination de suspendre l’administration de la première dose de vaccin anti-Covid. Pour le moment, aucun démenti n’a été apporté de façon officielle à cette information abondamment relayée sur les réseaux sociaux.

La campagne nationale de vaccination gratuite contre le Covid-19, lancée par le Maroc s’essouffle. Joint par Hespress, Dr. Chafika Ghazoui, responsable de la communication dans la région de Fès-Meknès, au ministère de la Santé, a affirmé que « dans le cadre de la campagne nationale de vaccination contre le Covid 19, les groupes cibles reçoivent toujours la première et la deuxième doses aux dates spécifiées et conformément à la stratégie du ministère de la Santé, en pleine coordination avec toutes les parties prenantes ».

Mais une autre source au sein du même ministère, a confié sous anonymat que « l’administration de la première dose de vaccin ne se fait plus depuis plus d’une semaine au niveau de Rabat. On administre uniquement les deuxièmes doses pour ceux ayant bénéficié de la première. Cependant, quelques centres administrent encore la première dose, mais à un rythme faible. C’est-à-dire, 7 à 10 bénéficiaires par jour », précise la même source.

Une chose est sûre, le Maroc qui mène une campagne saluée à travers le monde, a commencé à épuiser son premier stock de vaccin anti-covid qui était de 8,5 millions de doses (6 millions de doses de Sinopharm et 2,5 millions d’AstraZeneca). Ce sont les doses de sécurité du vaccin suédo-britannique AstraZeneca qui ont permis au Maroc de poursuivre la vaccination, même si c’est au ralenti.

C’est d’ailleurs pour ne pas se trouver en rupture de stock que le Maroc a très tôt diversifié ses sources d’approvisionnement. Il a commandé 1 million de doses du vaccin russe Sputnik V. Contrairement aux autres vaccins, celui-ci est utilisé en une seule dose et sera livré au Maroc ce printemps à en croire le ministère de la Santé. Mais jusqu’à ce jour, toujours pas de nouvelle du vaccin russe.

Sujets associés : Santé - Ministère de la Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19) - Vaccin anti-Covid-19

Aller plus loin

Covid-19 : plus de 3 millions de personnes totalement vaccinées au Maroc

Le Maroc figure en bonne place au tableau mondial de la vaccination contre le Covid-19. C’est ce qu’a indiqué jeudi, le bulletin quotidien du ministère marocain de la Santé.

Vaccin : le Maroc se tourne vers 4 fournisseurs pour reconstituer son stock

Le Maroc est préoccupé par l’épuisement de son stock de vaccins anti-Covid-19. Aussi se mobilise-t-il pour l’obtention des livraisons de la part de 4 fournisseurs dans les jours...

Le Maroc recevra bientôt deux millions de doses du vaccin Sinopharm

Le Maroc réceptionnera, dans les tout prochains jours, deux millions de doses de vaccin chinois Sinopharm. Une livraison qui lui donnera un coup d’accélérateur à la campagne de...

AstraZeneca met à mal la campagne de vaccination au Maroc

Le Maroc, le Brésil et l’Arabie saoudite recevront en retard les prochaines livraisons d’AstraZeneca. Cette annonce a été faite par le Serum Institute of India (SII), fabricant...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Au Maroc, les médecins sont des mauvais payeurs d’impôts

Au Maroc, peu de médecins s’acquittent de leurs impôts. Fort de ce constat, le gouvernement opte désormais pour la retenue à la source pour les revenus de l’ensemble des professions libérales, la déclaration annuelle fiscale ayant montré ses limites.

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Covid-19 au Maroc : la deuxième vague Omicron terminée

Au Maroc, la deuxième vague Omicron est terminée. Ceci après deux semaines consécutives de niveau de vigilance « vert faible » de la circulation du Covid-19 et le début de la phase post-vague ou la quatrième période intermédiaire.

Marocains du monde : est-il interdit d’introduire des médicaments au Maroc ?

Les services de la Douane marocaine interdisent l’introduction au Maroc de médicaments, sauf pour les besoins personnels. A cet effet, certaines dispositions doivent scrupuleusement être respectées.

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.

Maroc : vers une hausse des taxes sur la chicha et les cigarettes électroniques

Le Maroc entend augmenter les taxes sur la chicha et les cigarettes électroniques. Une décision motivée, dit-on, par le souci de préserver la santé des consommateurs, notamment les jeunes Marocains.

Variole du singe : mise à jour du plan de riposte au Maroc

Le ministère de la Santé et de la protection sociale a annoncé avoir procédé, une nouvelle fois, à la mise à jour de son plan de riposte contre la variole du singe.

Le Maroc prolonge à nouveau l’état d’urgence sanitaire

Comme prévu, le gouvernement marocain vient d’annoncer la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.