Maroc : les vraies raisons de l’expulsion de journalistes français

22 septembre 2023 - 15h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Le porte-parole du gouvernement marocain, Mustapha Baitas, s’est expliqué jeudi sur l’expulsion du rédacteur en chef adjoint au service monde de l’hebdomadaire français Marianne, Quentin Müller, et de sa collègue, la reporter et photojournaliste, Thérèse Di Campo. Les deux journalistes ont été emmenés à l’aéroport mercredi pour embarquer sur un vol à destination de Marseille.

« Ces deux journalistes sont entrés au Maroc en tant que touristes. […] Ils n’ont demandé aucune autorisation et n’ont pas déclaré qu’ils étaient des journalistes. Ils ont été expulsés sur la base d’une décision des autorités administratives, conformément aux dispositions de la loi », a expliqué Mustapha Baitas lors du point de presse hebdomadaire de jeudi. Aussi, a-t-il fait savoir que « plus de 310 journalistes étrangers, représentant 90 médias internationaux » dont un quart, soit 78 correspondants représentant 16 médias, sont de nationalité française avaient couvert le puissant et dévastateur séisme qui a secoué le Maroc.

À lire : Le Maroc expulse deux journalistes français

« Treize d’entre eux ont été accrédités lors du séisme et trois avaient une accréditation permanente, en dépit du fait que les couvertures, dans certains cas, n’étaient pas objectives », a ajouté le porte-parole du gouvernement. Si ces journalistes n’ont pas connu une situation similaire que ceux du magazine Marianne, c’est parce qu’ils « travaillaient dans la transparence et la liberté, et avaient pris contact avec les citoyens et les victimes », a-t-il encore expliqué, avant d’assurer : « Notre pays réaffirme qu’il respecte la liberté de la presse et qu’aucun journaliste ne subit de pression de quelque nature que ce soit ».

À lire :Jamel Debbouze s’emporte contre un journaliste de BFM TV (vidéo)

Quentin Müller et sa collègue Thérèse Di Campo ont été arrêtés mercredi au petit matin dans l’hôtel de Casablanca, où ils séjournaient. « A 3h du matin, dix hommes habillés en civil nous ont arrêtés Thérèse Di Campo et moi, à Casablanca. Nous avons été emmenés et expulsés de force du pays sans aucune explication », a révélé Quentin Müller dans un post sur X (Ex-Twitter), avant de dénoncer une arrestation « purement politique ». « L’objet de nos recherches sur place portait sur la violence économique, sociale et libertaire de ce régime marocain, animée par la toute puissance du roi, de sa cour et de ses services de sécurité ultra répressifs », a-t-il précisé.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Marseille - Expulsion - Mustapha Baitas

Aller plus loin

Israël-Hamas : une journaliste franco-marocaine menacée de mort

Une journaliste franco-marocaine affirme avoir été victime de menaces répétées à cause de ses prises de positions pro-palestiniennes, alors qu’Israël poursuit son offensive...

Un journaliste colombien viré à cause d’Achraf Hakimi

Le journaliste colombien Óscar Rentería a été retiré de l’émission El Pulso del Fútbol de Caracol Radio, en raison de commentaires sur l’affaire de viol dont est accusé Achraf...

Maroc : Appel à imposer le visa aux Français

Sur la toile, bon nombre d’internautes marocains appellent le Maroc à imposer le visa aux Français souhaitant se rendre dans le royaume.

Le Maroc expulse deux journalistes français

Le Maroc a expulsé mercredi deux journalistes français du magazine Marianne, qui menaient des investigations sur le roi Mohammed VI et les « violations de droits de l’homme »...

Ces articles devraient vous intéresser :

Entre droits des MRE et échange de renseignements fiscaux : le dilemme du gouvernement marocain

Le gouvernement d’Akhannouch revient sur les deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Par la voix de son porte-parole, Mustapha Baïtas, il rassure une fois de plus les MRE.

Maroc : une pétition pour mettre fin aux relations avec Israël

Mustapha Baitas, porte-parole du gouvernement, s’est expliqué sur le refus d’accès à la présidence du gouvernement aux universitaires, juristes et des personnalités politiques venus mercredi pour déposer une pétition appelant à mettre fin à la...

Hassan Iquioussen vs Gérald Darmanin : la justice se prononce aujourd’hui

Le tribunal administratif de Paris examine l’arrêté d’expulsion de Hassan Iquioussen, pris par le ministère de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en juillet 2022. Cette audience déterminante permettra de statuer sur la possibilité de l’imam de revenir en...

Ancien Gilet jaune, Abdel Zahiri menacé d’expulsion au Maroc

Abdel Zahiri, un Marocain de 44 ans, a récemment reçu une obligation de quitter le territoire français de la part de la préfecture de Vaucluse. Fiché S, il avait auparavant été incarcéré pour son implication dans le mouvement des Gilets jaunes.

La France expulse au Maroc le Gilet jaune Abdel Zahiri

L’activiste Abdel Zahiri a été expulsé de France la nuit dernière suite à une obligation de quitter le territoire. D’origine marocaine, il était connu pour son engagement dans le mouvement des Gilets jaunes.

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Face à l’inflation, le Maroc interdit certaines exportations

Le Maroc a annoncé une série de mesures pour lutter contre l’inflation et stabiliser les prix des aliments, notamment des fruits et des légumes, avant le début du mois de ramadan. Ces mesures comprennent la restriction de l’exportation de ces produits,...

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Accord fiscal Maroc-OCDE : Le gouvernement rassure les MRE

Le porte-parole du gouvernement marocain, Mustapha Baïtas, a voulu rassurer les Marocains résidant à l’étranger (MRE) au sujet de l’échange automatique d’informations financières et fiscales, signé par le royaume avec l’OCDE à Paris le 25 juin 2019.

Un Marocain très apprécié menacé d’expulsion en France

Alors qu’il se trouve en France depuis plusieurs années, Alae Eddine Ennaimi est menacé d’expulsion. Le jeune homme de 24 ans a été arrêté par la police après un contrôle dans le restaurant où il travaillait.