Jamel Debbouze s’emporte contre un journaliste de BFM TV (vidéo)

12 septembre 2023 - 18h00 - France - Ecrit par : A.P

Jamel Debbouze n’a pas apprécié l’intervention d’Alain Marschall qui a semblé insinuer que le Maroc n’a pas besoin de l’aide internationale et qu’il « arrive à se débrouiller » et « démontrer qu’il a toutes les capacités pour aider lui-même son peuple ». L’humoriste franco-marocain n’a pas manqué de réagir en direct.

Trois jours après le séisme meurtrier qui a touché le Maroc, des personnalités comme Jamel Debbouze continuent de se mobiliser pour venir en aide au royaume. L’humoriste franco-marocain, parrain de l’association marocaine L’Heure joyeuse, s’est rendu à Marrakech pour être au chevet des sinistrés. « L’État, le gouvernement fait un travail minutieux et très stratégique d’abord pour aller trouver des victimes qui resteraient ensevelies », a déclaré Jamel Debbouze lors de l’émission « BFM Story ».

Le journaliste Alain Marschall en plateau fait alors remarquer que c’est « aussi un moyen pour le Maroc de démontrer qu’il a toutes les capacités pour aider lui-même son peuple, avec l’aide internationale, mais simplement en appui. Le Maroc arrive à se débrouiller ». Une intervention qui a fait réagir l’humoriste marocain. « Je ne suis pas au fait de tout, mais le Maroc n’est pas en train de démontrer quoi que ce soit, le Maroc fait ce qu’il est contraint de faire, c’est-à-dire sauver des vies et moi j’ai confiance en ce pays », a lâché l’humoriste.

À lire : Séisme : Gad Elmaleh, Jamel Debbouze… solidaires avec le Maroc

Et d’ajouter : « On a vu comment le Maroc a réagi, comment il a géré la crise du Covid. C’était un des premiers pays à distribuer des masques, à vacciner toute sa population. Oui, le Maroc n’a pas beaucoup de leçons de recevoir en ce domaine mais toutes les aides sont les bienvenues. J’ai entendu parler de toutes ces polémiques, et je trouve ça un peu déplacé ».

« Qu’est ce qui est déplacé ? », a relancé le journaliste. « Ce que vous tentez de faire par exemple », a rétorqué Jamel Debbouze, rappelant en outre que le Maroc a déjà accepté l’aide de quatre pays à savoir l’Espagne, la Grande-Bretagne, le Qatar et les Émirats arabes unis. Le royaume n’a pas accepté l’aide de la France qui, selon le président Macron, est disposée à « intervenir » lorsque les autorités marocaines « le jugeront utile ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Jamel Debbouze - Vidéos - Tremblement de terre du 8 septembre au Maroc

Aller plus loin

« Une solidarité rarement vue » : témoignage d’un sauveteur français au Maroc

Une équipe de cinq sauveteurs du Groupe de secours catastrophe français (GSCF), est arrivée mardi au Maroc, frappé par un séisme dévastateur le 8 septembre, pour soigner et...

Séisme au Maroc : Jamel Debbouze mobilise le Jamel Comedy Club

Jamel Debbouze multiplie les initiatives pour venir en aide au Maroc après le séisme meurtrier du vendredi 8 septembre. L’humoriste franco-marocain a annoncé mercredi...

Tollé après la caricature du roi Mohammed VI par Charlie Hebdo

Le Conseil National de la Presse (CNP) a fermement condamné ce qu’il qualifie d’«  acte criminel odieux » du journal français Charlie Hebdo, l’accusant de s’attaquer directement...

L’appel à l’aide de Gad Elmaleh

L’humoriste marocain Gad Elmaleh, très affecté par le drame qui a frappé le Maroc dans la nuit de vendredi à samedi, a lancé un appel à la solidarité pour venir en aide aux...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Marrakech du Rire n’aura pas lieu cette année, voici pourquoi

Après un 10ᵉ anniversaire époustouflant, le Marrakech du rire fait une nouvelle pause. Jamel Debbouze et sa bande ne seront pas au rendez-vous cette année, selon le communiqué des organisateurs.

Maroc : voici les mesures prises par les tour-opérateurs et les compagnies aériennes

Suite au tremblement de terre du 8 septembre qui a secoué le Maroc, les tour-opérateurs et les compagnies aériennes ont pris un certain nombre de mesures.

Jamel Debbouze lance "Terminal", 25 ans après "H"

L’humoriste franco-marocain Jamel Debbouze retrouve son confrère Ramzy Bedia dans le cadre d’un nouveau projet pour Canal+. Le duo est connu pour son rôle dans la série à succès H (1998-2002).

Plan de sauvetage des monuments marocains après le séisme

Le ministre de la Jeunesse, de la culture et de la communication, Mohamed Mehdi Bensaid, a assuré vendredi de la forte implication de son département dans le plan de reconstruction des sites historiques touchés par le séisme.

Le Maroc face au défi de l’eau et de l’hygiène après le séisme

L’eau et l’hygiène dans les campements, où vivent désormais sous des tentes les sinistrés du séisme dévastateur du 8 septembre au Maroc, constituent un enjeu majeur pour les autorités du royaume.

Air Europa et Othman Ktiri envoient un avion pour les sinistrés

La compagnie aérienne Air Europa a envoyé des vivres et des produits d’hygiène personnelle à la Fondation Othman Ktiri, installée depuis un an dans la région de Marrakech, afin qu’elle les distribue aux personnes les plus touchées par le violent séisme...

Le séisme réveille le débat sur la construction traditionnelle au Maroc

Le séisme de magnitude 6,8 qui a frappé la région d’Al Haouz dans la nuit du vendredi 8 septembre, a déjà fait au moins 2 946 morts et 5 674 blessés, selon les autorités. Un bilan qui s’alourdit de jour en jour en raison de la vulnérabilité des...

Tollé après la caricature du roi Mohammed VI par Charlie Hebdo

Le Conseil National de la Presse (CNP) a fermement condamné ce qu’il qualifie d’«  acte criminel odieux » du journal français Charlie Hebdo, l’accusant de s’attaquer directement au Roi Mohammed VI.

Maroc : une «  reconstruction rapide  » avec «  tous les moyens  »

Le chef du gouvernement marocain Aziz Akhannouch a déclaré que le royaume « utilisera tous ses moyens » dans la phase de « reconstruction rapide » des dégâts causés par le violent et meurtrier séisme qui a frappé la province d’Al Haouz dans la nuit du...

Maroc : l’État «  adopte  » les enfants devenus orphelins après le séisme

Le Maroc va procéder au recensement de tous les enfants devenus orphelins après le séisme du 8 septembre et leur accorder le statut de « pupille de la nation ».