Un marocain meurt noyé dans la Seine en tentant de fuir la police

14 août 2010 - 15h07 - France - Ecrit par : J.L

Un adolescent âgé de 15 ans d’origine marocaine, est mort noyé dans la Seine le weekend dernier. Le jeune homme qui aurait profité de l’absence de ses parents en vacances au Maroc pour prendre la voiture de son père, roulait à feux éteints en compagnie de deux autres jeunes de 16 et 18 ans.

Les trois adolescents qui correspondaient à un portrait-robot de jeunes délinquants recherchés depuis une dizaine de jours ont essayé de fuir un simple contrôle routier.

La victime roulait rapidement et à feux éteints lorsqu’il sera pris en chasse par une patrouille de police dans le centre-ville de Mantes-la-Jolie. Perdant le contrôle de la voiture, les adolescents finissent leur course contre un arbre et se jettent dans la Seine pour fuir la police.

Les agents qui auraient cherché à les en dissuader en dédramatisant la situation et en incitant les adolescents à revenir vers eux, n’y arriveront pas. L’adolescent d’origine marocaine qui aurait refusé l’aide de la police meurt noyé. Les deux autres passagers seront repêchés par les sauveteurs.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Paris - Faits divers - Jeunesse

Ces articles devraient vous intéresser :

TikTok, vecteur de débauche au Maroc ?

De nombreux Marocains continuent d’appeler à l’interdiction de TikTok, dénonçant la publication par les jeunes de contenus violents ou à caractère sexuel sur cette application qui, selon eux, porte atteinte aux valeurs du royaume.

Maroc : le débat sur l’interdiction de TikTok s’invite au parlement

Plusieurs députés marocains appellent à l’interdiction de TikTok au Maroc. Ils s’inquiètent de la qualité des contenus publiés sur ce réseau social chinois qui, selon eux, constitue un danger pour la jeunesse.

"Lbouffa" : La cocaïne des pauvres qui inquiète le Maroc

Une nouvelle drogue appelée « Lbouffa » ou « cocaïne des pauvres », détruit les jeunes marocains en silence. Inquiétés par sa propagation rapide, les parents et acteurs de la société civile alertent sur les effets néfastes de cette drogue sur la santé...

Pufa, la "cocaïne des pauvres" qui déferle sur le Maroc

Pufa, la « cocaïne des pauvres » s’est installée progressivement dans toutes les régions du Maroc, menaçant la santé et la sécurité des jeunes. Le sujet est arrivé au Parlement.

Interdire ou réguler TikTok ? Le Maroc cherche la solution

Menacé d’interdiction aux États-Unis et en Europe, TikTok est de plus en plus décrié dans le monde. Au Maroc, des voix continuent d’appeler à l’interdiction de l’application chinoise. Mais plutôt que de l’interdire, des experts appellent à encadrer son...

Meurtre de Malak : des traces d’agressions sexuelles révélées par le médecin légiste

Lors d’une conférence de presse donnée jeudi par le parquet de Liège, des révélations choquantes ont été faites sur le meurtre de Malak, la jeune adolescente de 13 ans tuée par Olivier Theunissen, un Sérésien de 37 ans. Le médecin légiste a en effet...