Recherche

Peine de prison requise contre une marocaine qui avait abandonné son fils à Amsterdam

Nabila filmée alors qu’elle abandonne son fils

16 octobre 2018 - 17h30 - Monde

Nabila R., une maman d’origine marocaine, avait abandonné son fils de 3 ans à la gare d’Amsterdam fin novembre dernier. Lundi, elle comparaissait devant le tribunal de la ville néerlandaise.

La femme de 40 ans a expliqué au juge qu’elle n’avait pas d’autre solution pour son fils. "Il était très malade, ne parlait pas, personne ne pouvait m’aider", a t-elle déclaré, aidée d’un traducteur.

Nabila avait été filmée par les caméras de surveillance quand, le 26 novembre 2017, elle avait abandonné son fils en début d’après-midi et était repartie toute seule avec deux valises. Un chauffeur de bus avait trouvé l’enfant et alerté la police.

Devant le juge, la femme a indiqué qu’elle habitait en Italie quand elle s’est retrouvée à la rue après une rupture amoureuse. Elle avait trouvé refuge chez une amie aux Pays-Bas mais celle-ci lui avait demandé de partir parce que son fils faisait trop de bruit, ce qu’elle ne supportait pas.

L’enfant souffrirait d’une forme d’autisme. Quant à la mère, elle est décrite comme une personne "naïve et analphabète" par les spécialistes qui l’ont examinée sur demande de la justice néerlandaise.

Le ministère public néerlandais a réclamé 19 jours de prison ferme, soit la période que Nabila a passée en détention provisoire, en plus d’une peine de prison avec sursis de 60 jours, une mise à l’épreuve de deux ans et elle devra se faire soigner.

Le petit garçon a depuis été placé en famille d’accueil et a même commencé à parler. Nabila espère retrouver son fils et obtenir le droit de faire venir sa fille du Maroc. Mais pour cela, elle doit d’abord obtenir le droit de rester aux Pays-Bas. Son avocat a fait une demande de carte de séjour.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact