Une Marocaine part en Syrie pour ramener son mari "djihadiste"

27 janvier 2015 - 19h13 - Maroc - Ecrit par : J.L

Fatima, une Marocaine de Sebta est partie jusqu’en Syrie avec son enfant, un nourrisson, pour y chercher son mari, dont elle n’avait plus de nouvelles. La jeune femme de 23 ans a passé six mois dans ce pays, avant de revenir au Maroc en compagnie de son époux.

Dans une interview accordée à la chaîne de télévision espagnole Antena 3 dans le domicile de son époux à Fnideq, Fatima affirme être partie en Syrie par l’aéroport de Casablanca pour Istanbul. De là, un autre vol pour Antioche (Antakya), ville turque proche de la frontière syrienne, d’où elle a rallié Alep avec l’aide d’un homme, avec qui elle avait pris contact par téléphone.

A Alep, la petite famille a vécu dans un quartier en compagnie de plusieurs familles étrangères, notamment espagnoles. Une fois par semaine, le Chef, en treillis militaire, leur octroyait une aide d’environ 80 euros pour subvenir à leurs besoins. A propos de son passeport, Fatima affirme qu’il ne lui a jamais été retiré, ni à elle ni à son enfant, contrairement à son mari.

Le journaliste espagnol l’interroge sur les raisons qui ont poussé son mari à rejoindre la Syrie. La femme, pas très convaincante aux yeux du journaliste, répond que son époux avait voyagé en Syrie uniquement pour aider les victimes du conflit et non pour être un combattant du Daech.

Elle est restée finalement six mois en Syrie pour convaincre son mari de retourner avec elle au Maroc, où il a été arrêté dès son retour au pays. L’homme poursuivi pour terrorisme est actuellement emprisonné à Salé.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Terrorisme - Fnideq - Syrie - Turquie - Etat islamique - Daech

Aller plus loin

Partie rejoindre Daesh en Syrie, Meriem Rehaily regrette et veut quitter "l’enfer"

Meriem Rehaily, Italienne d’origine marocaine, regrette d’être partie en Syrie pour rejoindre Daesh. Tout ce qu’elle souhaite aujourd’hui, c’est de pouvoir rentrer le plus...

Pour une djihadiste marocaine arrêtée en Syrie, les terroristes ce sont les USA

Elle est de nationalité française et originaire du Maroc. Veuve d’un combattant de l’Etat Islamique, Um Walaa, on le voit bien, déteste les Etats-Unis. Pour elle, les...

Ces articles devraient vous intéresser :

Projet d’attentat déjoué au Maroc : Treize individus arrêtés par le BCIJ

Treize personnes ont été arrêtées par le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ), jeudi dernier. Soupçonnés d’être partisans de l’organisation terroriste « État islamique », les individus ont été arrêtés lors d’opérations menées dans...

Terrorisme au Maroc : une lutte permanente depuis 2003

L’extrémisme islamiste au Maroc a été marqué par cinq moments forts, dont notamment les attentats de Casablanca en 2003 et 2007, le printemps arabe en 2011, et la création de l’État islamique (EI) en 2014. Pour lutter contre le phénomène, les autorités...

Le séisme au Maroc est une « punition divine »

Des partisans d’Al-Qaïda et de l’État islamique (EI) estiment que le tremblement de terre du 8 septembre au Maroc est une « punition divine ». Sans manquer de critiquer l’aide internationale dont bénéficient les victimes.

« Salut islamiste » : le joueur du Real Madrid Antonio Rüdiger porte plainte

Le défenseur du Real Madrid, Antonio Rüdiger, a décidé de porter plainte pour diffamation contre Julian Reichelt, ancien rédacteur en chef du journal Bild. Ce dernier avait accusé Rüdiger de faire un « salut islamiste » après un match de football, une...

Blanchiment d’argent : Le Maroc serre la vis et ça paye

La lutte contre les activités de blanchiment des capitaux et de financement du terrorisme connaît des progrès significatifs au Maroc. En témoigne le nombre de déclarations de soupçon reçues par l’Autorité nationale du renseignement financier (ANRF) en...

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Latifa Ibn Ziaten : « J’ai réussi à sauver beaucoup de jeunes, de familles… »

11 ans après l’assassinat de son fils, le maréchal des logis-chef Imad, une des victimes du terroriste Mohammed Merah, la militante franco-marocaine Latifa Ibn Ziaten poursuit son combat pour la paix et la promotion du dialogue et du respect mutuel.

Coup de filet au Maroc contre une cellule terroriste planifiant des attaques

Cinq individus, âgés entre 22 et 46 ans, soupçonnés d’appartenir à l’organisation terroriste Daesh et de préparer des attentats contre des installations vitales et des institutions sécuritaires, ont été arrêtés par les forces de sécurité marocaines.

Le Maroc, bon élève en matière de lutte antiterroriste

Le Maroc affiche l’un des niveaux de sécurité antiterroriste les plus élevés au monde. Avec un score de 0,757, le royaume est classé 83ᵉ dans la catégorie des pays les plus épargnés des actes terroristes, selon l’édition 2023 de l’Indice mondial du...

Le Maroc frappe un grand coup dans la lutte contre le terrorisme

Une cinquantaine d’individus ont été arrêtés mercredi au Maroc lors d’une importante opération visant des membres présumés de groupes djihadistes.