Les marocains visent l’Or en athlétisme et en boxe aux JO

2 août 2008 - 01h23 - Ecrit par : L.A

Les athlètes marocains espèrent ramener de nouvelles médailles olympiques qui viendront se rajouter à la collection du pays, et ils mettent l’accent sur les épreuves de boxe et d’athlétisme.

Ce sont trente-huit jeunes hommes et 11 jeunes femmes qui représenteront le Maroc lors des Jeux Olympiques de Pékin, ainsi que 18 handicapés qui prendront part aux épreuves paralympiques en septembre, prévues également dans la capitale chinoise. Les athlètes partagent tous le même espoir et une détermination similaire à se hisser sur le podium et à brandir les couleurs du pays.

Dans les Olympiades de cette année, le Maroc sera présent dans sept disciplines : l’athlétisme, la boxe, le Taï-kwan-Do, le Judo, l’escrime, le tir à l’arc et la natation. Lors des Jeux Paralympiques, quatre marocains concourreront en haltérophilie et 14 en athlétisme.

Hasan Botkiout, manager des équipes nationales au Ministère de la Jeunesse et des Sports, a dit que les préparations avaient commencé tôt dans plusieurs disciplines en lice pour les Jeux Olympiques, et que le Gouvernement avait accordé des subventions supplémentaires aux athlètes sélectionnés. Le Gouvernement a également fourni des structures d’entraînement permanentes à Rabat, à Casablanca, à Ifrane et dans la forêt de Maamoura, au nord de Rabat.

Le Maroc, qui a participé aux Jeux Olympiques depuis 1960, espère obtenir de grands résultats au niveau des médailles. Lors des Jeux précédents, le pays en avait remporté 19 ; 16 dans les épreuves d’athlétisme et trois en boxe.

Botkiout déclare à Magharebia que le Maroc a amélioré ses performances lors de ses participations aux JO depuis 2004. "Dans le passé, nous attendions la dernière minute pour trouver nos athlètes et nous les envoyions participer aux Jeux Olympiques sans aucun travail visant à les préparer," dit-il.

"En 2004", continue-t-il, "nous avons esquissé un programme pour les préparations permanentes et continues des sportifs marocains qui participaient aux épreuves d’athlétisme. Dans ce cadre, le Maroc a créé un centre spécialisé afin d’entraîner et de préparer les athlètes tout au long de l’année. Cette politique a porté ses fruits en athlétisme, alors le Gouvernement a décidé d’étendre l’expérience à d’autres disciplines, comme le cyclisme, la boxe, le Taï-Kwan-Do, le judo, le catch et l’haltérophilie".

Noureddine Benabdennbi, Secrétaire-Général du Comité Olympique National marocain, et leader de la délégation olympique marocaine, qui s’est envolée pour Pékin le 29 juillet, déclare :"En dépit de la forte compétition à laquelle nous assisterons à Pékin, nous sommes déterminés à défendre nos chances et à gagner des médailles."

C’est l’athlétisme qui sera la plus grande épreuve pour les marocains, avec 28 athlètes en compétition, dont 7 femmes. La boxe arrive en seconde place, avec 10 participants.

Nous mettons de grands espoirs dans l’athlétisme, en raison de notre longue histoire et de nos capacités dans ce domaine," dit Benabdennbi. "Il est vrai que nous sommes en train de passer une période de transition, caractérisée par la retraite d’athlètes majeurs, comme Hicham El Guerrouj, Nezha Bidouane, et les frères Ibrahim et Khalid Boulami, mais nous avons une nouvelle génération de champions qui est en train d’apparaître, avec des capacités et de l’enthousiasme, et avec la volonté de briller et de recevoir le flambeau de la part de ceux qui les ont précédés, dans les Championnats et dans la reconnaissance de leurs talents. Nous sommes en train d’entraîner aussi de jeunes athlètes âgés de 15 à 19 ans à l’Institut d’Athlétisme National, et qui deviendront des champions à l’avenir, dans les épreuves du 800m, du 1500m et du 5000m."

L’équipe marocaine d’athlétisme comprend des athlètes majeurs, comme le Champion Olympique Hasna Ben Hassi (30 ans), Jawad Gharib (36), et Abderehim Ghomari (32). La formation inclue aussi de jeunes compétiteurs prometteurs, comme Abdelati Iguider (21 ans), Mohamed Moustaoui (23) and Meriem Alaoui Selsouli (24), sur qui le Maroc compte pour remporter la médaille d’or dans l’épreuve du 5000m féminin, malgré une compétition féroce des éthiopiennes.

En boxe, le Maroc a pu se qualifier dans dix des onze épreuves approuvées pour les Jeux Olympiques. Le Maroc avait gagné trois médailles de bronze au cours des années précédentes, mais l’objectif du mois d’août, c’est l’or de Pékin.

Source : Magharebia - Mawassi Lahcen

Tags : Athlétisme - Boxe - Jeux Olympiques - Pékin

Aller plus loin

Le Marocain El Goumri pulvérise le record du marathon de Dublin

La 40e édition du Marathon de Dublin, lancée pour la première fois en 1979, a été remportée par l’athlète marocain, El Goumri, avec un chrono de 2:08:04, le dimanche 27 octobre...

Nous vous recommandons

Nouvelle loi sur les prénoms au Maroc

Au Maroc, les surnoms “Moulay”, “Sidi” et “Lalla” seront bientôt interdits et le Tifinagh sera introduit dans la transcription des noms. Ce sont les nouveautés que va apporter un nouveau projet de loi portant n° 36.21 relatif à l’état civil qui propose la...

Sahara : « Le Maroc veut faire plier l’Espagne »

La crise entre l’Espagne et le Maroc n’est pas près de connaître son épilogue, du moins pas tant que l’Espagne ne reconnaîtra pas la marocanité du Sahara, assure un journaliste espagnol.

La famille Chaâbi cherche preneur pour sa chaîne hôtelière

En difficulté, la famille Chaâbi envisage de céder les hôtels de sa chaîne Mogador. Le temps des vaches grasses est terminée.

Le troisième meilleur pâtissier du monde est Marocain

Avec l’équipe de France, le Franco-marocain Nabil Moudni, pâtissier en chef du Fournil Gascon, a terminé à la troisième place à la coupe du monde des pâtissiers à Lyon.

Le Maroc veut attirer une allocation de 1,2 milliard de dollars du FMI

Le Maroc peut prétendre à 1,2 milliard de dollars, soit plus de 10 MMDH dans une opération du Fonds Monétaire International (FMI). L’institution annonce l’émission de 650 milliards de dollars de Droit de Tirage Spécial (DTS) puisés de ses réserves. De quoi...

Sète : contrôle des bateaux en direction du Maroc, des marchandises saisies et taxées

Lors des contrôles des véhicules embarquant sur les car-ferrys en direction du Maroc à partir du port de Sète, la douane a fait des constatations de capitaux non déclarés, saisi des produits alimentaires impropres à la consommation,...

Hajj 2022 : les recommandations des autorités marocaines

Le ministère du Tourisme a livré ses recommandations aux pèlerins marocains, précisant que les listes des agences de voyage autorisées à organiser l’opération Hajj 2022 sont disponibles.

Mohammed VI répond aux « attaques méthodiques » contre le Maroc

Le Roi Mohammed VI a réagi, vendredi aux dernières attaques visant le Maroc « de la part de certains pays et d’organisations notoirement hostiles », qu’il n’a pas cités.

Vers le transfert de Peugeot e-208 depuis le Maroc vers l’Espagne ?

Le groupe Stellantis a décidé de changer d’usine de production pour la version électrique de sa Peugeot produite en Slovaquie et au Maroc. La Peugeot 208 100 % électrique sera produite dans l’usine de Figueruelas à partir de...

Israël refuse de vendre le système de défense « dôme de fer » au Maroc

Israël refuse de vendre son système de défense « Iron Dome » aux pays arabes comme le Maroc et les Émirats arabes Unis par crainte de divulgation de secrets.