Les Marocains sont-ils prêts à faire don de leurs organes ?

27 mars 2023 - 11h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

Une enquête vient de révéler que 70 % des Marocains sont au courant de la possibilité de faire don de leurs organes après leur décès, contre seulement 30 % qui affirment ne pas être au courant. Sont-ils prêts à franchir le pas ?

« Voudriez-vous donner vos organes après le décès ? » C’est l’une des questions posées aux Marocains dans le cadre d’une enquête réalisée par l’Economiste-Sunergia. 41 % des sondés affirment vouloir donner leurs organes après leur décès, contre 44 % qui ne sont pas prêts à le faire, révèle l’enquête, précisant que 42 % des hommes et 41 % des femmes sont prêts à franchir le pas.

À lire : Le don d’organes, un sujet encore tabou au Maroc

Les personnes âgées de 35-54 ans et de 65 ans et plus se disent prêtes à faire don de leurs organes. En revanche, la majorité des jeunes de 18-24 ans et de 25-34 ans refusent de le faire. Quant aux personnes issues des CSP A et B, elles sont davantage enclines à faire ce type de don (53 %). D’après l’enquête, 59 % des personnes qui refusent de faire don de leurs organes après le décès n’avancent aucune raison particulière, tandis que 20 % justifient leur choix par des considérations religieuses. Ils estiment que c’est contraire à la charia (haram).

À lire :Des Marocains vendent leurs reins pour 50 000 DH

Depuis 1999, le Maroc s’est doté d’une loi sur le don d’organes, qui exige le respect de trois principes : la gratuité, l’anonymat et le consentement.

Sujets associés : Enquête - Décès

Aller plus loin

En Chine, des organes "halal" de prisonniers musulmans vendus à de riches clients du Golfe

La Chine prélève les organes des Ouïghours enfermés dans des camps et les vend aux musulmans fortunés d’Arabie Saoudite, du Koweït, ou encore du Qatar. C’est le triste sort...

Le don d’organes, un sujet encore tabou au Maroc

Le don d’organes demeure encore un sujet tabou au Maroc. Avec seulement 600 opérations de greffe, effectuées depuis 1986, la nécessité de décupler les efforts en matière de...

Des Marocains vendent leurs reins pour 50 000 DH

Des réseaux criminels turcs de trafic d’organes humains en complicité avec des cliniques achètent le rein de jeunes Marocains démunis pour 50 000 dirhams. L’opération se déroule...

Don et transplantation d’organes : le Maroc à la traîne

Le Maroc est à la traîne en matière de greffes d’organes. Plusieurs facteurs sont à l’origine de cette situation.

Ces articles devraient vous intéresser :

Un enfant de 4 ans meurt à la gare de Rabat-Agdal : réaction (tardive) de l’ONCF

Plusieurs semaines après la mort d’Omar, garçonnet de 4 ans, à la gare Rabat Agdal, l’ONCF a finalement décidé de réagir.

Flou autour des circonstances du décès de Cheikha Tsunami

La chanteuse Cheikha Tsunami, grande icône du Chaâbi, s’est éteinte mardi 17 octobre à l’Hôpital militaire de Rabat, à l’âge de 45 ans. Les circonstances de son décès restent floues.

Attaque de chiens au Maroc : urgence de résoudre une véritable problématique

L’attaque de chiens errants est une véritable problématique que doit résoudre le Maroc. En tout, trente personnes succombent chaque année à leurs blessures dans le pays.

Piqures de scorpion et morsures de serpent : le Maroc renforce son dispositif préventif

Pour prévenir contre les décès liés aux piqûres de scorpions et de morsures de serpents, le ministère de la Santé a pris une série de mesures, notamment la distribution de sérums anti-venins aux différentes structures hospitalières du Royaume.

Maroc : plaidoyer pour en finir avec les chiens errants

La prolifération des chiens errants dans les villes marocaines soulève de plus en plus l’inquiétude des populations, qui réclament des mesures urgentes et efficaces. Des appels se multiplient pour résoudre définitivement cet épineux problème.

Décès de Hamidou Laanigri, un pilier de l’armée marocaine

Hamidou Laanigri, général de corps de division, est décédé ce dimanche 10 septembre à Rabat, à l’âge de 84 ans.

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Les condoléances du roi Mohammed VI à la famille d’Abdelhak El Khiame

Suite au décès mardi, de l’ancien directeur du Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), Abdelhak El Khiame, le Roi Mohammed VI a adressé un message de condoléances et de compassion aux membres de sa famille. Un message dans lequel il a salué...

Amine Adli perd sa maman, la FRMF présente ses condoléances

Amine Adli est frappé par un énorme malheur. L’attaquant des Lions de l’Atlas et du Bayer Leverkusen vient de perdre sa maman.

Maroc : des repas funéraires ... interdits

Les habitants de deux villages marocains n’auront plus à organiser des repas funéraires. Une décision a été prise dans ce sens lors d’une assemblée publique.