La vie des Marocains en Nouvelle-Zélande a changé après les attaques

19 mars 2019 - 18h00 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Beaucoup de Marocains ont perdu des amis ou des connaissances lors des attaques contre les deux mosquées de Christchurch qui ont fait 50 morts et plusieurs dizaines de blessés. MAP-Canberra a recueilli certains témoignages poignants.

Taoufiq El Idrissi, homme d’affaires marocain installé en Nouvelle-Zélande depuis 21 ans, affirme : « Tous les Néo-Zélandais, y compris les membres de la communauté marocaine, sont en état de choc. Personne n’est près d’oublier cette terrible journée ». Selon ce dernier, cette attaque était une surprise totale : « On laissait nos portes ouvertes dans un pays à l’autre bout du monde où on pensait être loin de tous les maux du monde. On était loin de croire que le diable puisse être parmi nous ». La vie des musulmans et des Marocains en Nouvelle-Zélande aurait même changé du tout au tout, selon El Idrissi : « Notre vie dans ce pays a changé ce vendredi. La vie paisible a cédé la place à l’angoisse et à la peur. Nous avons besoin de temps et de beaucoup de courage pour dépasser cette épreuve ».

Ahmed Belghachi, lui, était seulement à quelques kilomètres de la mosquée Al-Noor au moment de l’attaque : « Je travaillais à la banque quand on a reçu la terrible nouvelle de l’attaque terroriste. Comme les procédures le prévoient, les bureaux ont été fermés. Personne n’a le droit d’entrer ou de sortir. On est restés coincés jusqu’à 19h ». Ahmed est cadre et il est en Nouvelle-Zélande depuis 20 ans. Ce dernier affirme : « Les membres de la communauté musulmane sentent une angoisse qu’ils n’ont jamais connue en Nouvelle-Zélande. La paix qui prévalait dans ce pays paisible n’est plus ».

Moussa Bouray, le jeune doctorant Marocain qui a eu le malheur d’être témoin oculaire de l’attaque terroriste, a pour sa part déclaré : « A mon arrivée à Masjid Al-Noor et alors que j’essayais de garer ma voiture, j’ai entendu plusieurs coups de feu et j’ai vu une foule de personnes courir dans tous les sens ». Selon lui, en plus des coups de feu, des cris et des hurlements incessants se faisaient entendre. Bouray décrit : « Je venais de déposer mon épouse devant la mosquée pour trouver une place au parking. Elle s’est protégée pendant plus d’une heure dans un immeuble avoisinant la mosquée ». Même son de cloche au sujet du changement : « C’était un vrai cauchemar. On aura besoin de temps pour oublier cette tragédie ».

Un guide touristique marocain, Adil Bennani, établi en Nouvelle-Zélande depuis 2007, affirme que cela ne touche pas uniquement les musulmans : « Au lendemain des attaques terroristes, les visages ont changé et les sourires qui se dessinaient sur les lèvres des Néo-zélandais ont disparu. Ce sont des moments de deuil national ». Même s’il n’y avait pas de Marocains parmi les victimes directes, les Marocains ont été très touchés selon Bennani : « On a perdu des amis chers dans ces attentats, qui ont fait des veuves et des orphelins ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Terrorisme - Nouvelle-Zélande - Islamophobie - MRE

Aller plus loin

Le terroriste de Christchurch plaide non coupable

Poursuivi pour le meurtre de 51 fidèles dans deux mosquées de Christchurch, en Nouvelle-Zélande, l’extrémiste australien Brenton Tarrant, a plaidé non coupable, lors de son...

Attentat en Nouvelle-Zélande : la mère d’une victime meurt de chagrin

Elle n’a pas supporté la mort de son fils. Cette maman originaire de Jordanie était venue assister à l’enterrement de son fils tombé sous les balles dans l’attaque qui a ciblé...

Erdogan : « Tarrant avait voyagé au Maroc », pas seulement en Turquie

Il y a une semaine, Brenton Harrison Tarrant, extrémiste australien, a fait de très nombreuses victimes à Christchurch en Nouvelle-Zélande. Dans un manifeste publié peu avant...

Ces articles devraient vous intéresser :

Eurovision : triomphe de Loreen, doigt d’honneur pour la Zarra (photo)

La Suédoise Loreen a triomphé au Concours de l’Eurovision de la Chanson avec sa mélodie intitulée “Tattoo”, inscrivant ainsi une nouvelle page dans les annales du concours. La chanteuse d’origine marocaine a remporté la compétition pour la deuxième...

Marhaba 2023 : le grand retour des MRE

Cette année, l’opération Marhaba 2023 dédiée à l’accueil des Marocains résidant à l’étranger coïncide avec l’Aïd Al Adha, donnant encore plus de sens aux retrouvailles. En tout, quelques 3 millions de MRE devraient rentrer au Maroc cet été.

Maroc : les MRE font grimper les ventes immobilières

Les transactions immobilières sont en hausse au Maroc en ce début d’été, avec la forte demande des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et notamment en Europe, qui affluent vers le royaume pour y passer leurs vacances.

Le nouveau modèle dédié aux MRE bientôt une réalité

Le processus pour la réalisation d’un nouveau modèle dédié aux Marocains de l’étranger se poursuit. Mardi, les différents comités thématiques ont déposé leurs premières propositions lors d’une rencontre tenue à Rabat et présidée par le ministre des...

Décès de Malika El Aroud, « La Veuve noire du Jihad »

Malika El Aroud, condamnée pour terrorisme en 2008, est décédée à l’âge de 64 ans. Cette femme, qui avait la double nationalité belge et marocaine, avait été déchue de sa nationalité belge en 2017 pour avoir « gravement manqué à ses devoirs de...

Les contrebandiers profitent de l’opération Marhaba (MRE)

L’opération Marhaba dédiée aux Marocains résidant à l’étranger est une opportunité pour certains commerçants qui n’hésitent pas à passer en contrebande des marchandises à caractère commercial ou prohibé.

L’inclusion des MRE à l’aide au logement passe mal

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) peuvent bénéficier de l’aide directe au logement au même titre que les Marocains résidant au Maroc, ce qui n’est pas du goût de bon nombre d’internautes. Certains d’entre eux n’hésitent pas à appeler à...

Agression de MRE en Europe : le parlement marocain interpellé

Un parlementaire du parti de l’Istiqlal vient d’appeler Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération africaine, à agir pour combattre les attaques racistes répétées ciblant les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Aide au logement : gros succès auprès des MRE

Des Marocains résidant à l’étranger (MRE) figurent parmi les 8 500 bénéficiaires du nouveau programme d’aide au logement lancé par le roi Mohammed VI en octobre dernier.

Maroc : des changements majeurs pour les MRE en matière de droit de la famille

Le Maroc a décidé d’alléger considérablement les procédures administratives en matière du Droit de la famille, notamment le mariage, le divorce et l’état civil en faveur des Marocains résidant à l’étranger (MRE).