Le nombre de Marocains multiplié par 10 en 25 ans aux Baléares (30 000)

20 mars 2023 - 17h50 - Espagne - Ecrit par : A.P

Les Marocains constituent la plus grande communauté étrangère résidant aux îles Baléares, devant les Allemands et les Britanniques. D’environ 3 860 en 1997, la population marocaine a été multipliée par près de 10, atteignant actuellement un peu de moins de 30 000 personnes.

Selon les statistiques récemment publiées par Ibestat, les Allemands et les Britanniques ne sont plus les plus nombreux aux îles Baléares. La plus grande communauté étrangère est constituée par les Marocains, qui sont estimés à 29 489, alors qu’ils n’étaient à peine que 3 860 en 1997. Pendant ce temps, la population allemande aux Baléares a baissé de moitié, passant de 36 259 résidents en 2012 à 18 775 en 2022. Quant aux Britanniques, leur nombre est de 19 211 actuellement, alors qu’il était de 23 562 en 2012.

À lire : La plus forte communauté établie en Espagne est marocaine

Cette baisse des populations allemande et britannique est due en partie aux nouvelles mesures fiscales visant l’immobilier. La plupart d’entre eux ont quitté les Îles Baléares en raison de la crise économique, indique la note publiée par Ibestat, soulignant que le nombre de Britanniques a augmenté progressivement depuis 2017, ce qui n’est pas le cas des Allemands. En ce qui concerne les Argentins, ils n’étaient que 3 729 en 1997, mais sont déjà 27 965, même si beaucoup d’entre eux ont la nationalité espagnole.

À lire : Les Marocains, plus grande communauté étrangère à Malaga

De même, les citoyens colombiens résidant aux îles Baléares sont passés de 480 en 1997 à 24 342 actuellement. Ils s’installent généralement pour travailler. En tout, le nombre d’étrangers dans les îles est passé d’environ 30 000 en 1997 à plus de 222 000 actuellement. On y trouve des ressortissants de tous les pays du monde, à l’exception du Tchad, du Vatican, des Îles Cook, de Micronésie, de Nauru, de Saint-Kitts-et-Nevis, Tonga et Djibouti.

Sujets associés : Allemagne - Espagne - Grande-Bretagne - MRE

Aller plus loin

Les Marocains, plus grande communauté étrangère à Malaga

Les Marocains constituent la plus grande communauté d’étrangers à Malaga, loin devant les Ukrainiens et les Chinois.

Plus de Marocains cette année en Espagne

Selon le dernier rapport publié par l’Institut national des statistiques (INE), les Marocains sont la première communauté étrangère hors UE établie en Espagne.

Les Marocains demeurent la première communauté étrangère en Espagne

En tout, 864 546 Marocains étaient légalement établis en Espagne au 1ᵉʳ janvier 2019 ; ce qui représente une hausse de 6,3 % par rapport à 2018 (50 959 personnes).

La plus forte communauté établie en Espagne est marocaine

Quelque 24 500 Marocains ont obtenu la nationalité espagnole en 2019, selon les derniers chiffres publiés par l’Institut national de la statistique (INE) espagnol.

Ces articles devraient vous intéresser :

Emmanuelle Chriqui : Une voix marocaine contre l’antisémitisme

À l’heure où la guerre fait rage entre Israël et le Hamas dans la bande de Gaza, l’actrice canadienne d’origine marocaine Emmanuelle Chriqui dénonce le déferlement d’antisémitisme.

L’économie marocaine dopée par les MRE

Le dernier rapport de la Banque mondiale sur les migrations et le développement indique que 20 % des transferts d’argent de la région MENA proviennent des Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Du changement pour les voitures des MRE à leur arrivée à la douane

Les Marocains résidant à l’étranger devront se soumettre à un nouveau document émis par l’administration des douanes et qui concerne la circulation des véhicules immatriculés à l’étranger.

Les Marocains de France battent des records de transfert

Les Marocains du monde ont transféré au Maroc près de 115,15 milliards de dirhams (MMDH) à fin décembre 2023, soit une hausse de 4 % par rapport à la même période de 2022 (110,72 MMDH), révèle l’Office des changes.

Les Marocains du monde, des compétences « sous-exploitées » par le Maroc

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) contribuent faiblement au développement du Maroc. Pourtant, leurs compétences sont nécessaires pour relever les défis économiques et socioculturels du royaume.

MRE : puis-je introduire un bateau de plaisance au Maroc ?

Dans son Guide dédié aux Marocains résidant à l’Étranger (MRE), l’Administration des Douanes et des impôts indirects (ADII) évoque l’introduction des bateaux de plaisance. Voyons en détail les différentes questions qui peuvent être posées.

Malgré la conjoncture, les transferts des Marocains du monde en hausse

Au cours des sept premiers mois de l’année en cours, les transferts des Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont enregistré une hausse de 7,4 % (+4,03 MMDH) par rapport à la même période en 2021.

Un milliardaire marocain a de grandes ambitions en Afrique

Le milliardaire américain d’origine marocaine Marc Lasry, président directeur général d’Avenue Capital Group, investit depuis une dizaine d’années dans le domaine du sport. Après avoir été copropriétaire de l’équipe de basketball des Milwaukee Bucks de...

Maroc : les envois de fonds des MRE en forte hausse

Un peu plus de 45 milliards de dirhams ont été envoyés au Maroc par les Marocains résidant à l’étranger à fin mai dernier, selon les chiffres dévoilés par l’Office des Changes.

MRE et exportation de devises : ce que dit la douane

Les Marocains résidant à l’étranger (MRE) doivent être attentifs aux nouvelles dispositions réglementaires définies par le Guide de la douane 2023. Le document met l’accent sur l’exportation d’instruments ou de moyens de paiement en devises étrangères...