Recherche

Espace "Schengen" : le Marocain, cet indésirable migrant de l’Union européenne

© Copyright : DR

26 juillet 2019 - 17h40 - Marocains du monde

En 2018, les 28 pays membres de l’Union européenne ont refusé l’accès à l’Espace "Schengen" à 471.000 personnes. Les Marocains arrivent en tête, avec 228.500 cas de rejet. Ils sont suivis des Ukrainiens et des Albanais.

En dépit de la proximité géographique et des relations qualifiées de proches entre le Maroc et l’Espagne, le plus grand nombre de refus, enregistrés, au niveau européen, émane de la péninsule ibérique. Cette particularité du voisin nordique est due aux deux principales enclaves, Sebta et Melilla, où 97% des rejets ont été enregistrés.

Seuls 5.000 Marocains se sont vus refuser l’accès à l’Union européenne, au niveau des ports maritimes et des aéroports. Sur 228.500 Marocains interdits d’accès, 97% ont essayé d’emprunter les passages douaniers de Sebta et de Melilla. Les autorités espagnoles imposent les mêmes mesures d’accès aux présides qu’à l’espace européen.

Selon le Rapport d’une Commission de l’Union européenne, les ressortissants marocains en situation irrégulière en Europe étaient au nombre de 38.700. Ils arrivent ainsi en tête des immigrés clandestins dans l’Espace "Schengen". Par ailleurs, 33.500 Marocains ont été sommés de quitter le territoire européen, dépassant les autres communautés non européennes.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact