Soulagés, les Marocains venus d’Algérie parlent de leur rapatriement

1er juin 2020 - 15h30 - Maroc - Ecrit par : G.A

Le rapatriement tant espéré par les Marocains bloqués à l’étranger, a démarré et ce sont ceux de l’Algérie qui ont eu la chance de revenir les premiers. Ainsi, trois Boeing 737-800 de Royal Air Maroc ont été réquisitionnés par la compagnie nationale et ont pris tour à tour leur envol vers l’Algérie.

Au grand soulagement des familles, les Marocains bloqués en Algérie sont revenus chez eux après un séjour forcé de plus de deux mois, à cause de la fermeture des frontières et la suspension des liaisons aériennes. Un pont aérien a été mis en place samedi 30 mai, au départ de l’aéroport de Casablanca Mohammed V en direction de celui d’Alger-Houari Boumédiène.

Joint par challenge.ma, quelques passagers ont fait part des conditions dans lesquelles ils ont effectué ce vol de rapatriement. Selon leur témoignage, ils étaient au nombre de 300 présents dans l’enceinte aéroportuaire d’Alger pour procéder aux formalités de départ suivi du protocole sanitaire mis en place par Royal Air Maroc : les gestes barrières, le port du masque et le respect de la distanciation sociale, ont été privilégiés par le personnel navigant. "Malgré ce confinement nécessaire pour faire face au virus, c’est avec joie que nous nous sommes retrouvés à bord pour rentrer au pays", confie un passager qui reste tout de même triste pour ceux qui sont toujours là-bas et qui n’ont "aucune visibilité quant à la date précise de leur retour au Maroc".

Un autre passager heureux de retrouver enfin les siens après un si long moment, déclare que "chaque Marocain qui est encore coincé à l’étranger, doit être la préoccupation de l’opinion publique". Il a déclaré que "le rapatriement devait se faire depuis longtemps, car le Maroc en a réellement la possibilité".

Les vols retour de ces citoyens marocains ont été effectués en direction de l’aéroport d’Oujda-Angad, entre 12 heures et 13 heures le samedi 30 mai. Selon une source proche du rapatriement, "l’opération a dû se faire selon les procédures sanitaires précises édictées par la tutelle", pour la préservation de la santé de tous. Une fois sur le tarmac de l’aéroport, un cordon sanitaire à titre préventif a été mis en place par les autorités marocaines. "Le voyage s’est très bien passé", raconte, soulagé, un passager, qui rassure du traitement bienveillant qui leur a été réservé aussi bien par le personnel de bord que par celui au sol.

Après leur avoir fait passer les tests, comme "la détection de température via des caméras thermiques, la désinfection de leurs sacs et accessoires, en plus des gestes barrières et la distanciation sociale", les passagers ont été transférés par bus vers "une plateforme hôtelière de Saïdia, spécialement dédiée à leur accueil et au sein de laquelle ils seront astreints à une période de mise en quarantaine".

D’autres vols de rapatriement sont prévus tout au long de la semaine, pour ramener au pays les Marocains bloqués tant en Algérie, qu’en Europe, précise la même source.

Sujets associés : Algérie - Aéroport Oujda Angads - Rapatriement - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

La colère des Marocains restés bloqués en Algérie

Plus d’une trentaine de Marocains encore bloqués en Algérie ont exprimé leur colère, dimanche 31 mai, devant le consulat du Maroc à Oran. Et pour cause.

Des contaminations au coronavirus parmi les Marocains rapatriés d’Algérie

La Direction régionale de la Santé de l’Oriental a annoncé que cinq cas de contamination au coronavirus ont été détectés parmi les Marocains rapatriés d’Algérie.

Ces articles devraient vous intéresser :

Nouvelle fiche sanitaire pour entrer au Maroc

Tous les voyageurs souhaitant accéder au territoire marocain devront désormais remplir les mêmes conditions. Qu’importe le moyen de transport, la fiche sanitaire du pays a été actualisée, simplifiée et uniformisée.

Au Maroc, les agences de voyage retrouvent le sourire

Après deux ans de perturbations en raison de la crise de Covid-19, les agences de voyages marocaines retrouvent le sourire, tant les réservations de voyages explosent.

Le Maroc met fin à la fiche sanitaire

Quelques jours après avoir annoncé la fin de l’état d’urgence sanitaire, les autorités marocaines portent à la connaissance des voyageurs que la fiche sanitaire n’est plus une obligatoire pour accéder au territoire.

Les MRE mécontents de la cherté des locations de voiture

L’inflation au Maroc touche même les locations de voiture. Cet été, les tarifs se sont envolés, provoquant la colère des citoyens et MRE. Plusieurs raisons expliquent cette situation selon les professionnels.

Covid-19 : les Marocains désertent les centres de vaccination

Au Maroc, ce n’est plus la grande affluence dans les centres de vaccination. La stabilité de la situation épidémiologique semble expliquer ce désintérêt des Marocains pour la vaccination contre le Covid-19.

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.

Le Roi Mohammed VI annule toutes les festivités de la fête du Trône

Toutes les activités, festivités et cérémonies prévues à l’occasion du 23ᵉ Anniversaire de l’accession du Roi Mohammed VI viennent d’être reportées, selon un communiqué du Palais Royal.

Covid-19 au Maroc : la deuxième vague Omicron terminée

Au Maroc, la deuxième vague Omicron est terminée. Ceci après deux semaines consécutives de niveau de vigilance « vert faible » de la circulation du Covid-19 et le début de la phase post-vague ou la quatrième période intermédiaire.

Les banques marocaines ont résisté à la crise sanitaire

Les banques marocaines ont été résilientes pendant la crise sanitaire liée au Covid-19, selon un rapport de la Banque centrale du royaume.

Atteint par le Covid-19, Noussair Mazraoui donne de ses nouvelles

L’international marocain Noussair Mazraoui a reçu le soutien de ses fans qui ont appris qu’il a attrapé le Covid-19 lors de sa participation à la coupe du monde Qatar 2022. À son tour, il leur a exprimé sa gratitude.