Recherche

Meknès : accusé de violences conjugales, il meurt lors de son transfert à l’hôpital

© Copyright : DR

17 mars 2020 - 21h40 - Société

Un homme accusé de violences envers sa femme a eu un malaise alors qu’il était au poste de police. Transporté à l’hôpital pour des soins d’urgence, il est décédé, selon des sources proches de la préfecture de Meknès.

Tout est parti d’une plainte pour violences conjugales, reçue par les services de sûreté de Meknès. Les policiers ont envoyé une ambulance pour assurer le transfert de la victime vers l’hôpital pour les soins nécessaires, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). C’est dans ce cadre que le mari a été appréhendé et placé à la disposition de l’enquête menée par l’arrondissement de police en permanence, avant qu’il ne s’évanouisse et qu’il ne soit transféré immédiatement à l’hôpital où il a trouvé la mort, dès son arrivée au service des urgences.

En attendant les conclusions de l’enquête qui devra déterminer les circonstances de ce décès, la dépouille du défunt a été déposée à la morgue pour autopsie. Les dépositions de l’ensemble des témoins qui se trouvaient au moment des faits sur les lieux, ainsi que celles de la femme du défunt, seront également prises en vue de déterminer les tenants et aboutissants de cette affaire.

Mots clés: Meknès , Décès , Violences conjugales , Arrestation

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact