Recherche

Plus de 30% des Marocains ont déjà été violentés par leurs femmes

© Copyright : DR

13 avril 2021 - 22h30 - Société - Par: G.A

La société marocaine n’en parle pas assez mais la violence subie par les hommes atteint des proportions inquiétantes. Plus de 42 % des hommes ont subi au moins un acte de violence durant ces 12 derniers mois.

Au Maroc, les hommes, surtout les jeunes âgés de 15 à 34 ans (47 % contre 29 % parmi ceux âgés de 60 à 74 ans), et ceux ayant un niveau scolaire supérieur (46 % contre 33 % pour ceux sans niveau scolaire), ont subi au moins un acte de violence, tant en milieu urbain que citadin. « Si l’on considère la violence durant toute la vie, 70 % d’hommes ont subi au moins un acte de violence, 75 % parmi les citadins et 61 % parmi les ruraux », ajoute le HCP, notant que le contexte conjugal s’avère l’espace de vie le plus marqué par la violence puisque 31 % des hommes sont victimes de violence perpétrée par la partenaire (épouse, ex épouse, fiancée ou amie intime).

Selon le même rapport, la violence dans les autres contextes touche près de 12 % d’hommes et est l’œuvre d’un membre de la famille autre que la conjointe et 10 % dans l’espace public. Ils sont 16 % à être victimes de violence dans le cadre de l’exercice de leurs activités professionnelles et 12 % dans le cadre de leurs études. En ville, les hommes sont plus exposés à la violence dans les autres espaces de vie que leurs homologues en milieu rural.

37 % des hommes ont subi la violence psychologique au cours des 12 mois précédant l’enquête, 11 % la violence physique, 2 % la violence sexuelle et 1 % la violence économique. Ainsi, 73 % de l’ensemble des violences subies par les hommes sont dues aux violences psychologiques, 20 % aux violences physiques, 4 % aux violences sexuelles et 3 % aux violences économiques. L’enquête a révélé que la prévalence de la violence conjugale varie selon les caractéristiques démographiques et socio-économiques des hommes. La prévalence de la violence dans les relations extra maritales s’élève à 54 % parmi les hommes célibataires ayant eu une fiancée ou une partenaire intime contre 28 % parmi les mariés.

La violence émotionnelle, quant à elle, se manifeste essentiellement par « le refus de la partenaire de parler à son conjoint pendant plusieurs jours » selon 75 % des hommes victimes de cette forme de violence et par « son humiliation ou rabaissement par la partenaire » pour 30 % des victimes. Les violences physiques, sexuelles ont été infligées à 2 % des hommes. La violence économique touche pour sa part, moins de 1 % des hommes.

Cette enquête a porté sur un échantillon de 3 000 hommes âgés de 15 à 74 ans. Le but selon le HCP, est d’apporter plus d’éclairage au phénomène social de la violence dans son aspect bidimensionnel, et d’élargir son appréhension du côté des victimes et des auteurs dans leur double source féminine et masculine.

Mots clés: Haut Commissariat au Plan (HCP) , Enquête , Violences conjugales , Violences et agressions

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact