France : prison ferme pour un Marocain jugé pour violences conjugales

1er janvier 2021 - 14h20 - France - Ecrit par : J.K

Deux ans de prison ferme avec maintien en détention, c’est la peine infligée à un Marocain de 33 ans, par le tribunal de Dordogne. Le soir du réveillon et le matin de Noël, il avait été arrêté pour violences envers son ex-compagne.

Suspecté de violences conjugales commises entre février 2019 et novembre 2020, le prévenu, en situation irrégulière, n’avait pas respecté l’interdiction d’entrer en contact avec son ex-compagne. Ivre, il lui avait notamment tiré les cheveux jusqu’à provoquer sa chute, rapporte Sud Ouest, précisant qu’il a été jugé en comparution immédiate lundi 28 décembre par le tribunal qui, finalement, a traité les deux dossiers lundi 28 décembre, en s’appuyant sur trois plaintes et huit certificats médicaux de la plaignante.

Lors de l’audience, le prévenu a promis de ne plus s’en prendre à son ancienne conjointe. Pour la procureure, il se sert probablement de sa victime pour tenter d’obtenir une situation en France.

Verdict, le trentenaire, sans emploi, qui ne s’occuperait pas de sa fille issue d’une précédente union, a été condamné à deux ans de prison ferme avec maintien en détention, pour violences conjugales et violation de domicile. Il a également écopé d’une interdiction du territoire pendant cinq ans.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Immigration clandestine - France - Droits et Justice - Enfant - Violences et agressions

Aller plus loin

Espagne : un Marocain condamné pour avoir tenté de lapider sa femme

Le parquet général près la cour pénale d’Almeria, au sud de l’Espagne, a requis une peine de 9 ans et demi de prison ferme à l’encontre d’un Marocain, reconnu coupable pour...

France : l’époux d’une Marocaine en prison pour violences conjugales

Le tribunal de Vannes a condamné mercredi, à neuf mois de prison avec sursis, un homme pour violences physiques et morales sur sa femme qui se trouve être sa cousine, également...

Espagne : un Marocain tue sa femme avant de se donner la mort

Crime horrible en Espagne. Un homme d’origine marocaine s’est donné la mort mercredi dans la région de Madrid juste après avoir tué sa femme. Le couple laisse 4 jeunes orphelins.

Espagne : un Marocain arrêté pour violence sexiste sur sa femme enceinte

Des agents de la police locale de San Javier (Murcia) ont arrêté samedi un Marocain de 38 ans, accusé d’un crime de violence sexiste sur sa femme enceinte.

Ces articles devraient vous intéresser :

Réaction de la mère d’Achraf Hakimi après les accusations de viol

La mère du latéral droit marocain du PSG, Achraf Hakimi, a réagi aux accusations de viol portées par une femme de 24 ans contre son fils. Cette semaine, le joueur a été mis en examen par la justice.

Ouverture exceptionnelle de la frontière entre le Maroc et l’Algérie

La frontière entre l’Algérie et le Maroc a été exceptionnellement ouverte cette semaine pour permettre de rapatrier le corps d’un jeune migrant marocain de 28 ans, décédé par noyade en Algérie.

Tarik Tissoudali condamné

Décidément, la semaine est décidément noire pour Tarik Tissoudali. Après s’être attiré les foudres de son club, La Gantoise, pour des critiques acerbes suite à la défaite contre le Standard, l’attaquant de 30 ans a été condamné vendredi par le tribunal...

Les Marocains parmi les plus expulsés d’Europe

Quelque 431 000 migrants, dont 31 000 Marocains, ont été expulsés du territoire de l’Union européenne (UE) en 2022, selon un récent rapport d’Eurostat intitulé « Migration et asile en Europe 2023 ».

Maroc : vers l’égalité des sexes dans les contrats de mariage

Le ministre marocain de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a réaffirmé son engagement en faveur de l’égalité entre les sexes lors de la conclusion de contrats de mariage et autres actes juridiques.

Les Marocains de plus en plus obèses

Près de la moitié de la population marocaine (46 %) sera obèse d’ici 2035, selon les prévisions de la World Obesity Forum.

Maroc : risque d’augmentation des mariages de mineures après le séisme

Le séisme survenu dans la province d’Al Haouz vendredi 8 septembre pourrait entrainer une multiplication des mariages de mineures, craignent les femmes sinistrées dormant désormais avec leurs filles sous des tentes dans des camps.

Affaire "Hamza Mon Bébé" : Dounia Batma présente de nouvelles preuves

La chanteuse marocaine Dounia Batma confie avoir présenté de nouveaux documents à la justice susceptibles de changer le verdict en sa faveur.

Maroc : les femmes divorcées appellent à la levée de la tutelle du père

Avant l’établissement de tout document administratif pour leurs enfants, y compris la carte d’identité nationale, les femmes divorcées au Maroc doivent avoir l’autorisation du père. Elles appellent à la levée de cette exigence dans la réforme du Code...

Une famille marocaine au tribunal de Beauvais pour un mariage blanc

Une famille marocaine est jugée devant le tribunal de Beauvais pour association de malfaiteurs dans le but d’organiser un mariage blanc. Le verdict est attendu le 12 janvier 2023.