Bruxelles : l’effroyable meurtre de Rachida, assassinée par son mari

28 octobre 2021 - 17h20 - Ecrit par : G.A

Le 15 octobre dernier, les habitants de Zelik à Bruxelles ont été choqués par l’effroyable meurtre de Rachida, une femme d’origine marocaine âgée de 52 ans qui s’apprêtait à quitter son mari, Ali, 68 ans. Un homme violent qui la battait constamment. Rachida est la 17ᵉ femme qui tombe sous la folie meurtrière d’un homme qui ne connait que le langage de la violence.

« Ali était vraiment dingue. Rachida en avait très peur. Il lui avait promis que, si elle le quittait, elle partirait d’ici les pieds devant… C’était prémédité ». Ce sont là des témoignages de certains voisins du couple, qui ont préféré rester dans l’anonymat pour ne pas s’attirer la colère du mari violent. Le seul péché de Rachida est d’avoir voulu s’échapper du toit conjugal, loin de la violence de son mari. Mais pas de chance. Rachida B. a été battue et poignardée dans le cœur par Ali Tatou, 68 ans. Les voisins le décrivent comme un « dingue ». L’un de ses voisins a pu lancer l’alerte, mais, lorsque les secours sont arrivés sur les lieux, tout était déjà terminé. Rachida n’était plus en vie, rapporte La Capitale.

À lire : Charente-Maritime : un Marocain condamné pour violences conjugales

Il y a onze ans, Rachida a débarqué du Maroc, après le décès de son premier mari avec qui elle a eu un fils aujourd’hui âgé de 28 ans resté au Maroc. « Elle s’était remariée avec Ali qui est d’origine algérienne. Cela faisait neuf ans qu’ils étaient ensemble. Après leur première année de mariage, il avait commencé à se montrer violent avec elle, mais elle n’osait pas vraiment en parler. Elle était femme de ménage et lui ne travaillait plus. Cette fois, elle avait décidé de le quitter pour de bon. Elle avait trouvé un appartement à Molenbeek. Le jour de son assassinat, elle venait d’y finir avec son frère les travaux et elle devait y emménager dès le lendemain », témoigne l’une de ses amies qui a requis l’anonymat par peur des représailles.

À lire : France : victime de violences conjugales, une Marocaine fond en pleurs après la condamnation de son époux

La famille et les proches de la victime se rappellent le nombre de fois où elle a été hospitalisée après avoir essuyé des coups de son mari. Mais elle a finalement trouvé la force de partir. Une décision qui lui sera fatale. Abdelouahid, âgé de 50 ans, est le frère de Rachida. Il raconte que ce n’est pas la première qu’elle a décidé de quitter son mari. Mais ce dernier l’avait suppliée et elle a pardonné sans savoir ce qui l’attendait. « Cette fois, elle avait décidé de le quitter pour de bon et, suite aux menaces qu’il lui faisait, elle était retournée à la police faire une déclaration une semaine avant qu’il ne la tue. Le jour des faits, elle n’était rentrée que depuis dix minutes lorsqu’il lui a ôté la vie. Je suis sûr et certain que c’était prémédité. C’est comme s’il avait tué toute notre famille, je ne vous dis pas dans quel état est notre maman et le fils de Rachida ».

À lire : Quimper : un Marocain condamné pour violences conjugales

Rachida vivait dans la peur de se faire tuer par son époux et se barricadait presque dans sa chambre. « J’ai vu son visage à la morgue : il était méconnaissable, je sais que c’est elle parce que je sais que c’est elle, mais pas parce que je l’ai reconnue ; c’était vraiment à ce point-là », ajoute Rahimo, sa cousine de 57 ans.

À lire : France : fuyant son conjoint violent, une Marocaine trouve refuge dans un hôpital

Selon la porte-parole du parquet de Hal-Vilvorde, Carol Vercarre, malgré les subterfuges du mari violent pour échapper à une inculpation, un juge d’instruction a été requis du chef de meurtre il a été inculpé et placé sous mandat d’arrêt le dimanche 17 octobre dernier. Le parquet a précisé que le mis en cause s’est ouvert les veines après les faits pour essayer de faire croire qu’il a tué sa femme en état de légitime défense.

Tags : Bruxelles - Homicide - Violences et agressions

Aller plus loin

France : le mari d’une MRE condamné pour violences conjugales

Le tribunal judiciaire de Quimper a condamné l’époux d’une Marocaine résidant en France à six mois de prison avec sursis pour violences conjugales habituelles commises sur sa...

Émoi à Montréal après le meurtre d’un jeune marocain

Achraf Thimoumi, un jeune marocain résidant à Montréal, a été retrouvé mort dans une voiture lundi à Stoneham (Québec). Sa famille et ses amis sont sous le choc depuis l’annonce de...

France : prison ferme pour un Marocain jugé pour violences conjugales

Deux ans de prison ferme avec maintien en détention, c’est la peine infligée à un Marocain de 33 ans, par le tribunal de Dordogne. Le soir du réveillon et le matin de Noël, il...

France : l’époux d’une Marocaine en prison pour viol et violences conjugales

La police a interpellé à Trappes un homme de 39 ans, époux d’une Marocaine âgée de 27 ans. Celle-ci avait déposé plainte contre lui pour viol et violences...

Nous vous recommandons

Dr. El Hassan Tazi en prison

Le célèbre médecin plasticien El Hassan Tazi a réagi à son implication présumée dans une affaire « d’escroquerie et de faux et usage de faux en lien avec des factures de soins médicaux ». Il est actuellement placé en détention à la prison d’Oukacha de...

Intershipping suspend la vente de billets Sète-Tanger

Face à l’afflux de voyageurs, la compagnie maritime Intershipping annonce la saturation depuis le port de Sète. À partir du samedi 10 juillet, elle suspend les ventes de billets.

Le Maroc veut « étouffer » Melilla et Sebta

Le président de Melilla, Eduardo de Castro, a critiqué la stratégie du Maroc d’étouffer Ceuta et Melilla, avec la construction de grands ports au nord du pays et l’arrêt de l’approvisionnement de Melilla en marchandises de...

Tensions Maroc-Espagne : Sanchez veut rencontrer Mohammed VI

Le chef de l’Exécutif espagnol, Pedro Sanchez, négocierait depuis l’été dernier, une rencontre avec le roi Mohammed VI pour arrondir les angles et rétablir les relations diplomatiques. Mais pour le moment, l’initiative peine à...

Forte sécheresse en France : les musulmans appelés à l’aide

Depuis quelques semaines, toute la France est en alerte sécheresse. Le gouvernement a pris des mesures urgentes. En parallèle, les musulmans sont invités à organiser des prières pour la pluie.

Le gros salaire de Vahid Halilhodzic fait réagir le parlement

La défaite du Maroc face à l’Égypte sur le score de 2-1 durant les prolongations lors du quart de finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2021) froisse le Parlement. Ce dernier a dans son viseur le sélectionneur marocain Vahid Halilhodzic et la...

Un grand projet de tourisme à moto voit le jour au Maroc

L’entreprise Pangea et BMW Motorrad Spain s’allient pour lancer un passionnant circuit moto au Maroc, afin de développer le tourisme à moto dans le royaume.

Beni-Mellal : frappé par une enseignante, un élève dans un état critique

La police a interpellé une institutrice d’une école privée de Béni Mellal pour violences envers un élève mineur. Les parents ont porté plainte et une enquête a été ouverte.

Des photos de Naima Jillal torturée retrouvées sur le téléphone de Ridouan Taghi ?

Aux Pays-Bas, la police affirme avoir retrouvé plusieurs photos de Naima Jillal, nue et torturée, sur le téléphone de Ridouan Taghi, l’un des leaders de la Mocro Maffia poursuivi pour plusieurs assassinats avec 16 complices, dans le cadre du procès...

Battu à mort à Casablanca

La brigade de la police judiciaire du quartier Rhana à Casablanca a arrêté, lundi matin, deux individus soupçonnés d’avoir battu à mort leur camarade de classe à l’aide d’un bâton.