Bruxelles : l’effroyable meurtre de Rachida, assassinée par son mari

28 octobre 2021 - 17h20 - Belgique - Ecrit par : G.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le 15 octobre dernier, les habitants de Zelik à Bruxelles ont été choqués par l’effroyable meurtre de Rachida, une femme d’origine marocaine âgée de 52 ans qui s’apprêtait à quitter son mari, Ali, 68 ans. Un homme violent qui la battait constamment. Rachida est la 17ᵉ femme qui tombe sous la folie meurtrière d’un homme qui ne connait que le langage de la violence.

« Ali était vraiment dingue. Rachida en avait très peur. Il lui avait promis que, si elle le quittait, elle partirait d’ici les pieds devant… C’était prémédité ». Ce sont là des témoignages de certains voisins du couple, qui ont préféré rester dans l’anonymat pour ne pas s’attirer la colère du mari violent. Le seul péché de Rachida est d’avoir voulu s’échapper du toit conjugal, loin de la violence de son mari. Mais pas de chance. Rachida B. a été battue et poignardée dans le cœur par Ali Tatou, 68 ans. Les voisins le décrivent comme un « dingue ». L’un de ses voisins a pu lancer l’alerte, mais, lorsque les secours sont arrivés sur les lieux, tout était déjà terminé. Rachida n’était plus en vie, rapporte La Capitale.

À lire : Charente-Maritime : un Marocain condamné pour violences conjugales

Il y a onze ans, Rachida a débarqué du Maroc, après le décès de son premier mari avec qui elle a eu un fils aujourd’hui âgé de 28 ans resté au Maroc. « Elle s’était remariée avec Ali qui est d’origine algérienne. Cela faisait neuf ans qu’ils étaient ensemble. Après leur première année de mariage, il avait commencé à se montrer violent avec elle, mais elle n’osait pas vraiment en parler. Elle était femme de ménage et lui ne travaillait plus. Cette fois, elle avait décidé de le quitter pour de bon. Elle avait trouvé un appartement à Molenbeek. Le jour de son assassinat, elle venait d’y finir avec son frère les travaux et elle devait y emménager dès le lendemain », témoigne l’une de ses amies qui a requis l’anonymat par peur des représailles.

À lire : France : victime de violences conjugales, une Marocaine fond en pleurs après la condamnation de son époux

La famille et les proches de la victime se rappellent le nombre de fois où elle a été hospitalisée après avoir essuyé des coups de son mari. Mais elle a finalement trouvé la force de partir. Une décision qui lui sera fatale. Abdelouahid, âgé de 50 ans, est le frère de Rachida. Il raconte que ce n’est pas la première qu’elle a décidé de quitter son mari. Mais ce dernier l’avait suppliée et elle a pardonné sans savoir ce qui l’attendait. « Cette fois, elle avait décidé de le quitter pour de bon et, suite aux menaces qu’il lui faisait, elle était retournée à la police faire une déclaration une semaine avant qu’il ne la tue. Le jour des faits, elle n’était rentrée que depuis dix minutes lorsqu’il lui a ôté la vie. Je suis sûr et certain que c’était prémédité. C’est comme s’il avait tué toute notre famille, je ne vous dis pas dans quel état est notre maman et le fils de Rachida ».

À lire : Quimper : un Marocain condamné pour violences conjugales

Rachida vivait dans la peur de se faire tuer par son époux et se barricadait presque dans sa chambre. « J’ai vu son visage à la morgue : il était méconnaissable, je sais que c’est elle parce que je sais que c’est elle, mais pas parce que je l’ai reconnue ; c’était vraiment à ce point-là », ajoute Rahimo, sa cousine de 57 ans.

À lire : France : fuyant son conjoint violent, une Marocaine trouve refuge dans un hôpital

Selon la porte-parole du parquet de Hal-Vilvorde, Carol Vercarre, malgré les subterfuges du mari violent pour échapper à une inculpation, un juge d’instruction a été requis du chef de meurtre il a été inculpé et placé sous mandat d’arrêt le dimanche 17 octobre dernier. Le parquet a précisé que le mis en cause s’est ouvert les veines après les faits pour essayer de faire croire qu’il a tué sa femme en état de légitime défense.

Sujets associés : Bruxelles - Homicide - Violences et agressions - MRE

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

France : l’époux d’une Marocaine en prison pour viol et violences conjugales

La police a interpellé à Trappes un homme de 39 ans, époux d’une Marocaine âgée de 27 ans. Celle-ci avait déposé plainte contre lui pour viol et violences...

France : le mari d’une MRE condamné pour violences conjugales

Le tribunal judiciaire de Quimper a condamné l’époux d’une Marocaine résidant en France à six mois de prison avec sursis pour violences conjugales habituelles commises sur sa...

Bruxelles : le meurtrier de Leïla Zahiri condamné à 24 ans de prison

Jeudi noir pour Abdelkader Bouajaja, condamné par la cour d’assises de Bruxelles à 24 ans de prison, pour le meurtre à Molenbeek-Saint-Jean le 3 septembre 2019, de Leïla Zahiri,...

El Hajeb : elle poignarde à mort son amant par jalousie

Une soirée bien arrosée entre amis s’est achevée par un meurtre commis par une jeune femme âgée d’une vingtaine d’années. La victime aurait tenté de séduire une autre femme, présente...

Nous vous recommandons

Bruxelles

Attentats de Bruxelles : décision importante ce mardi

La chambre du Conseil de Bruxelles a entendu les 7,8,9 décembre dernier, toutes les parties concernées par le dossier des attentats ayant fait des dizaines de morts et des centaines de blessés. La décision de la chambre du conseil de Bruxelles sera...

Belgique : accusé de viol sur mineures, un ex-champion du Maroc de dressage risque gros

Naoufal Hassani, cavalier bruxellois de 29 ans, également ex-champion du Maroc de dressage, est accusé de viol sur trois mineures. Il encourt huit ans de prison ferme.

Mort de Ouassim et Sabrina : trois policiers inculpés par la justice belge

Près de 5 ans après le décès de Ouassim et Sabrina, trois policiers ont finalement été inculpés, mercredi, à Bruxelles, par la chambre des mises en accusation. Les plaidoiries pour débattre du renvoi au tribunal correctionnel auront lieu le 23 février...

Bruxelles : une soixantaine d’arrestations après le match Maroc-Portugal

Des manifestations sans incidents majeurs ont eu lieu dans plusieurs villes en Belgique, suite à la qualification du Maroc en demi-finale du Mondial 2022. Mais à Bruxelles quelques débordements se sont produits, entraînant de nombreuses...

Le « djihad des femmes » belgo-marocaines était le « djihad du sexe »

Quatre-vingts femmes majoritairement belgo-marocaines ont quitté la Belgique pour la Syrie pour faire le djihad. Aicha Bacha, docteure en sciences sociales et politiques à l’Université libre de Bruxelles qui a rencontré trois d’entre elles dans le cadre...

Homicide

Toulouse : un Marocain soupçonné d’être le tueur à la burqa

Lors du procès des hommes accusés de l’assassinat à la burqa, en juillet 2017 à Toulouse, la cour d’assises de la Haute-Garonne se penche sur la personnalité du Marocain Walid Derqaoui et de Yacine Frikass, ami d’un autre accusé. À la manœuvre, le président...

Maroc : le policier ayant tué 2 personnes encourt la peine capitale

Le juge d’instruction près la Cour d’appel de Casablanca a dû reporter au 30 novembre le procès du policier, poursuivi pour le meurtre de deux jeunes. Le mis en examen ne s’est pas présenté à l’audience prévue ce...

Coup de couteau fatal à Casablanca

Un individu a été interpellé, lundi soir par les éléments de la Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ). Il lui est reproché d’avoir porté des coups à l’aide d’une arme blanche, ayant entraîné la mort d’un individu à Al Fida-Mers Sultan, à...

L’armée marocaine a-t-elle tué de hauts responsables militaires du Polisario ?

Les Forces armées royales (FAR) auraient détruit deux véhicules et tué de hauts responsables militaires du Polisario ces dernières semaines. Ceux-ci tentaient d’attaquer plusieurs postes de surveillance militaires marocains près du mur de...

Maroc : innocentée par la justice après avoir tué son violeur

Alors qu’un concierge a tenté de la violer dans un appartement meublé à Témara, une jeune femme s’est retrouvée en prison. Poursuivie pour homicide involontaire, la Chambre criminelle près le tribunal de première instance de Rabat l’a innocentée après huit...

Violences et agressions

Nouvelle manifestation contre l’attaque israélienne à Jérusalem au Maroc

De nombreux Marocains ont répondu à l’appel du Groupe d’action national pour la Palestine qui a organisé, à l’occasion de la Journée d’Al-Qods vendredi, un sit-in devant le Parlement à Rabat, pour dénoncer les incursions et attaques quotidiennes contre la...

Affaire Alexandre Benalla : le parquet réclame dix-huit mois de prison

Le parquet a requis jeudi 30 septembre 18 mois d’emprisonnement avec sursis et 500 euros d’amende à l’encontre de l’ancien chargé de mission de l’Élysée, Alexandre Benalla, notamment pour les violences commises lors de la manifestation du 1ᵉʳ mai 2018, à Paris....

France : des identitaires poursuivis pour agression raciste et provocations nazies

Le procès de trois identitaires s’est ouvert, mardi, à Lille après la diffusion d’un reportage télé sur la mouvance d’ultradroite locale.

Tafilalet : une ancienne députée violemment agressée

La vice-présidente de la région de Draâ-Tafilalet a été victime d’une agression après avoir dénoncé des cas de détournement de la farine subventionnée. Elle soupçonne l’un de ses collègues au Conseil régional.

Belgique : un MRE arrêté pour l’assassinat de son ex-femme

La chambre du conseil a repris vendredi, l’affaire de Rabia El Abdi, le Marocain ayant assassiné sa femme à coup de poignard le week-end dernier à Molenbeek. La justice avait d’ailleurs El Abdi dans le collimateur, après que sa femme a déposé une...

MRE

MRE : le port Tanger Med établit un calendrier prévisionnel d’affluence

Démarré le 15 juin dernier, l’opération Marhaba 2022, le plus grand mouvement migratoire entre l’Europe et le Maroc, se poursuit normalement. Afin d’anticiper les périodes de forte affluence, le port de Tanger Med Passagers, première porte d’entrée des...

Relance économique : la CGEM sonne la mobilisation des Marocains entrepreneurs du Monde

« Relance économique du Maroc : la mobilisation des compétences, des entrepreneurs et des investisseurs marocains du monde, levier des synergies », c’est le thème au cœur des échanges, mardi 16 février, entre la Confédération générale des entreprises du Maroc...

Le coronavirus compromet fortement le retour des MRE au Maroc cette année

La situation épidémiologique du Maroc n’est pas encore rassurante. Elle compromet le retour des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et porte un coup aux activités des professionnels du tourisme.

37 ans de prison pour avoir spolié un MRE de son bien immobilier

Trois individus, reconnus coupables de spoliation foncière par usage de faux, usurpation d’identité et constitution d’une bande criminelle, ont été condamnés par la cour d’appel de Safi à 37 ans de prison ferme. Il y a deux ans, ils avaient réussi à revendre...

L’aéroport des Casablanca prêt pour l’accueil des MRE

Dans le cadre de l’opération Marhaba qui a démarré dimanche, l’aéroport international Mohammed V de Casablanca a accueilli dès les premières heures, ses premiers MRE venus passer les vacances au pays. À cet effet, des efforts ont été déployés par les...