Recherche

France : le mari d’une MRE condamné pour violences conjugales

© Copyright : DR

28 novembre 2020 - 15h00 - Société - Par: S.A

Le tribunal judiciaire de Quimper a condamné l’époux d’une Marocaine résidant en France à six mois de prison avec sursis pour violences conjugales habituelles commises sur sa femme.

Le mari, un homme de 38 ans d’origine turque résidant à Concarneau et la Marocaine avaient convolé en justes noces au Maroc en 2016. L’année suivante, sa compagne l’avait rejoint en France, pour y faire ses études. C’est le début des violences conjugales.

La victime confie que son époux l’insultait, lui donnait des coups et a fait d’elle «  une prisonnière, une esclave  ». Elle affirme avoir subi les mêmes violences lorsqu’elle était enceinte. Excédée, elle porta plainte contre lui et décide de se séparer de lui en décembre 2019.

Le mis en cause avait été jugé, le 22 octobre, pour violences habituelles. La procureure Fatou Mano avait requis six mois de prison avec un sursis probatoire de deux ans, obligation de soin, de suivre un stage de prévention aux violences sexistes et interdiction de contact. Sophie Gessat, l’avocate de la partie civile, avait demandé 15 000 € de dommages et intérêts.

Jeudi, le tribunal correctionnel de Quimper a rendu son verdict : l’accusé a écopé d’une peine de six mois avec sursis, rapporte Le Télégramme. L’autorité parentale lui a été également retirée. Il doit verser 1 500 € de dommages et intérêts à sa victime pour son préjudice moral.

Mots clés: France , Prison , Violences et agressions

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact