Quimper : un Marocain condamné pour violences conjugales

25 avril 2021 - 11h40 - France - Ecrit par : S.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Arrêté le 21 avril 2021 à Quimper, un Marocain de 25 ans a écopé, vendredi dernier, de deux mois de prison avec sursis pour des violences commises sur son épouse.

Que ça soit au Maroc ou en France, il a fait vivre un enfer à son épouse. Ils se sont rencontrés dans le royaume dans une entreprise pour laquelle ils travaillaient. En avril 2017, ils emménagent ensemble. C’est le début d’un calvaire pour la jeune femme qui se retrouve toute seule avec un homme jaloux et possessif. Elle a subi des violences conjugales (coups de pied, coups de chaussures sur le crâne, gifles au visage) de la part de son conjoint qui a appris qu’elle a eu une relation avec un autre homme avant de le rencontrer, rapporte Le Télégramme.

En 2018, le couple convole en justes noces. Les violences conjugales reprennent de plus belle. Il la gifle en pleine rue, pensant qu’elle regardait un autre homme. La femme n’a pas le droit de se maquiller… La relation se poursuit « avec ses hauts et ses bas ». L’homme semble se ranger un peu. Mais les gestes agressifs, les gifles reprennent après que le couple s’est installé à Quimper. La jeune femme a fait appel à un éducateur canin pour dresser son chiot vers la fin de ce mois. Une nouvelle dispute éclate. Selon son conjoint, il existerait une relation entre eux. Insultes, coups dans les fesses, dans l’épaule, poings s’enchaînent. Il finit par des menaces : « Si tu me trompes, je te tue ».

Les faits de violences commises sur sa compagne à Qimper ne resteront pas impunis. Les policiers interpellent l’accusé au domicile conjugal, le 21 avril 2021. Il a comparu vendredi. « Monsieur, vous savez qu’en France, la femme est l’égale de l’homme ? Qu’elle peut se maquiller, qu’elle peut regarder un autre homme dans la rue, sans risquer de prendre une raclée en rentrant chez elle ? », s’emporte la magistrate du parquet, Marie-Noëlle Collobert. « Vous l’insultez au quotidien, la traitez de sal*, de pu*, à longueur de journée. C’est ça, l’amour ? », assène-t-elle encore.

À la barre, la victime témoigne : « Il peut être très gentil, très avenant. Mais quand il est en colère, il ne se contrôle plus ». Le verdict est tombé : l’homme a écopé à deux mois de prison avec sursis. Obligation lui est également faite de verser 300 € à la victime pour le préjudice subi.

Sujets associés : France - Prison - Violences et agressions

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

France : victime de violences conjugales, une Marocaine fond en pleurs après la condamnation de son époux

Le tribunal correctionnel de Béziers a condamné un Marocain résidant en France à deux ans de prison, dont un avec sursis, avec obligation de soins pour des faits de violences...

France : le mari d’une MRE condamné pour violences conjugales

Le tribunal judiciaire de Quimper a condamné l’époux d’une Marocaine résidant en France à six mois de prison avec sursis pour violences conjugales habituelles commises sur sa...

Bruxelles : l’effroyable meurtre de Rachida, assassinée par son mari

Le 15 octobre dernier, les habitants de Zelik à Bruxelles ont été choqués par l’effroyable meurtre de Rachida, une femme d’origine marocaine âgée de 52 ans qui s’apprêtait à quitter...

France : prison ferme pour un Marocain jugé pour violences conjugales

Deux ans de prison ferme avec maintien en détention, c’est la peine infligée à un Marocain de 33 ans, par le tribunal de Dordogne. Le soir du réveillon et le matin de Noël, il...

Nous vous recommandons

France

Un Français arrêté à Tanger

Les éléments de la préfecture de police de Tanger ont interpellé, samedi, un ressortissant franco-Algérien recherché par Interpol. Selon les autorités marocaines, il était recherché pour « tentative de vol à main armée en bande organisée et association de...

Crise Maroc-Algérie : « la France peut débloquer la situation »

Alors que l’Algérie refuse toute médiation arabe susceptible de mettre fin aux tensions avec le Maroc, Noureddine Boukrouh, ex-ministre algérien, par ailleurs analyste politique et auteur, estime que la France pourrait jouer un rôle déterminant pour...

France : victime de violences conjugales, une Marocaine fond en pleurs après la condamnation de son époux

Le tribunal correctionnel de Béziers a condamné un Marocain résidant en France à deux ans de prison, dont un avec sursis, avec obligation de soins pour des faits de violences habituelles. Son épouse a fondu en larmes après le...

Saint-Etienne digère mal le départ de Nesryne El Chad

La joueuse marocaine Nesryne El Chad a quitté cet été l’Association sportive de Saint-Étienne (ASSE) qu’elle a intégrée en 2014, pour rejoindre le LOSC Lille. Son départ du Forez n’est pas vue d’un bon œil par le président du club des Verts, Jean-Marc...

Fake : pas de femmes voilées devant une agence de la CAF

Dans un montage photo republié récemment à grande échelle sur les réseaux sociaux, on voit une quinzaine de femmes voilées qui seraient devant une agence de la CAF à Sarcelles, en Île-de-France. Cette photo qui remonte à 2014 est tout simplement...

Prison

Tanger : un an de prison ferme pour le professeur harceleur

Poursuivi pour « harcèlement et chantage sexuels », un professeur de l’École supérieure Roi Fahd de traduction de Tanger vient d’être condamné à une peine d’un an de prison ferme par le tribunal de première instance de...

Ces hommes et femmes marocains condamnés à mort en Irak

Laila Kasmi et Ibtissam Haouzi sont les dernières détenues marocaines à avoir été condamnées par un tribunal irakien. Comme elles, 17 autres Marocains, détenus depuis de longues années à la prison EL Hout, attendent le jour de leur...

France : un MRE en prison pour trafic de drogue

Le groupe stupéfiants du commissariat de police d’Annemasse en coordination avec son homologue de l’antenne de la police judiciaire d’Annecy ont interpellé deux trafiquants de drogue de nationalité marocaine et algérienne domiciliés respectivement en...

Cocaïnomane, le fils du prédicateur salafiste Maghraoui passe aux aveux

Lors de sa comparution devant le tribunal de première instance de Marrakech, le fils du prédicateur salafiste Mohamed Maghraoui en prison pour possession et consommation de stupéfiants est passé aux...

Femme d’un djihadiste français, une Marocaine encourt 30 ans de réclusion criminelle

Le procès de la Marocaine Latifa Chadli, 40 ans, et de son époux, un djihadiste toulousain et la mère (59 ans) de celui-ci s’ouvre lundi 16 janvier devant la Cour d’assises spéciale de Paris. Le couple sera jugé pour association de malfaiteurs terroriste...

Violences et agressions

Une femme « probablement voilée » assassinée à Nantes

Une femme de 47 ans “probablement voilée” a été agressée dimanche matin à Nantes. La victime a succombé à ses blessures, le suspect est en fuite, tandis qu’une enquête a été ouverte.

Paris : un boucher marocain en garde à vue après avoir poignardé son collègue

Lors d’une dispute, un boucher marocain a asséné un coup de couteau à son collègue afghan, le laissant dans un état critique. L’agresseur présumé a été arrêté puis placé en garde à vue.

Allemagne : deux Marocains demandeurs d’asile inculpés pour meurtre

Le parquet de Bonn a inculpé, mardi 1ᵉʳ décembre 2020, deux demandeurs d’asile de nationalité marocaine, accusés d’avoir assassiné un autre Maghrébin. Leur procès s’ouvrira en début d’année 2021.

Malaga : des homosexuels marocains agressés parce qu’ils faisaient « honte »

Trois jeunes d’origine marocaine (deux de 19 ans et un de 20 ans), ont violemment agressé en août et en septembre derniers à Malaga, deux couples d’homosexuels marocains. Ils ont été placés en détention en tant qu’auteurs présumés de crimes...

Blois : un Marocain succombe après le tir d’un policier

Alors que des policiers du commissariat de Blois ont été appelés dans le centre-ville, plus précisément rue de la mare et rue des minimes pour le mettre hors d’état de nuire, un Marocain. Ce dernier, âgé de 26 ans et armé d’un couteau, a présenté de la...